• Les Amulettes

    Amulettes du Moyen Orient, 4° siècle avant J.C.

     

    Les Amulettes

     

    Les Amulettes sont de petits objets que l'on porte sur soi et auxquels on attribue certaines propriétés magiques. D'ailleurs, même les personnes ne s'intéressant pas au domaine de l'ésotérisme sont susceptibles d'en porter, et nomment les "gris-gris" ou "porte-bonheur" ou médailles bénies suivant les croyances.

    L'Amulette sert principalement de protection contre la malchance pour la personne qui la porte. Généralement, on dit que son action est passive et qu'elle est créée à base d'éléments naturels simplement récoltés dans la nature (petits cailloux, feuilles, petits fruits, champignons, mousse etc.) et enfermés dans un sachet. Bien entendu, elle peut également prendre d'autres formes, comme un petit objet que nous aimons particulièrement et auquel nous attribuons le qualificatif de: porte-bonheur
    Nous avons tous une médaille, un objet dont nous ne nous séparons jamais, c'est en quelque sorte une amulette, il suffit de lui attribuer une fonction de protection.
    Un objet possède la puissance que l’on veut bien lui donner, c’est le principe même de l’amulette.

    Déjà aux temps préhistoriques les hommes taillaient des pierres en forme d’animaux, peut-être pour prendre les qualités de l’animal en question, ou en forme de Déesse-Mère pour s’assurer sa protection.


    Ours néolithique en ambre

    Que les gemmes aient été muettes, inscrites ou gravées, dès leur origine, depuis les temps préhistoriques, elles précisèrent trois caractères distinctifs : ceux d'ornement, d’amulette et de cachet.
    Avant même qu'ait été connu le moyen de graver les pierres, elles étaient à elles seules des phylactères. Quand les graveurs les revêtirent d'images divines, ou même d'inscriptions qui étaient des prières, elles devinrent des amulettes investies de pouvoir.

    Les pierres gravées:
    La glyptique paraît avoir pris naissance chez les Égyptiens. Les plus anciennes pierres gravées sont les scarabées, insecte qui était sacré en Égypte : on y voit le plus souvent des hiéroglyphes gravés en creux, ou des images et attributs de divinités.
    Les Éthiopiens gravaient aussi des cachets. Le rational du grand-prêtre des Hébreux était orné de 12 pierres, sur lesquelles étaient gravés les noms des tribus. Comme monuments de la glyptique chez les Babyloniens, nous possédons un certain nombre de cylindres.

    Les amulettes égyptiennes:
    Déjà en Egypte, les momies étaient recouvertes d'amulettes d'or, de bronze, de pierres ou de faïence qui étaient censées représenter l'immortalité du défunt, tandis que les vivants s'en servaient pour se protéger des calamités de la vie terrestre et obtenir les faveurs célestes.
    Pour les égyptiens, les maladies sont souvent des mauvais démons, génies envoyer par la déesse Sekhmet. Les affections sont perçues comme un châtiment adressé par les dieux pour punir les mécréants. Afin d’éloigner les êtres néfastes et les divinités, les égyptiens recourent aux magiciens. Ces derniers récitent des prières et des incantations. Ils suspendent au cou de leurs patients des amulettes protectrices comme l'oeil Oudjat d'Horus ou le noeud d'Isis, les plus répandues avec la croix ansée, l’Ankh.

    On portait aussi de petites images d'animaux sacrés, de dieux et de génies : par exemple, le scarabée Khépri (qui représente la force du soleil du matin et la résurrection), la déesse hippopotame Thouéris et le petit monstre Bès (les protecteurs des femmes enceintes), des statuettes d'Isis et de Sekhmet (la terrible lionne qui sait soigner les maladies).
    Les Egyptiens possédaient aussi des statuettes qui représentaient des prisonniers, les bras ligotés dans le dos : ils symbolisaient les puissances du Mal neutralisées.
    Lors de la momification, plusieurs amulettes sont placées entre les bandelettes à différents endroits du corps. On plaçait sur les momies des amulettes représentant l'oeil Oudjat censé protéger le corps du défunt. On à trouvé jusqu'à 87 amulettes sur une seule momie.

     

     Amulette Egyptienne en cornaline

    Toutes ces amulettes étaient gravées sur cornaline, améthyste, émeraude, hématite, turquoise, lapis-lazuli ou feldspath. Mais l'emblème le plus répandu était le scarabée.
    Habiles lithoglyphes, les Égyptiens ne surent pourtant jamais tirer parti des couches diversement colorées des agates ; ils se contentèrent de graver avec une extrême dextérité les pierres fines monochromes, et les surfaces planes des revers de scarabées où figuraient en creux des scènes religieuses ou guerrières, les noms de leurs destinataires ou des formules magiques consacrées.

    Les amulettes tibétaines:
    Le peuple du Tibet a depuis toujours porté de nombreuses amulettes, pour certaines d'origine chamanique, pour d'autres en rapport avec la tradition Bön, et pour d'autres encore en rapport avec le Bouddhisme Vajrayana. Les amulettes Bouddhistes au Tibet trouvent souvent leur origine dans des Terma (ou trésors spirituels) cachés par Gourou Rinpoché et découverts des siècles plus tard par de Grands Maîtres de la tradition Nygmapa.

    De nos jours les Lamas ajoutent souvent une petite image de la déité invoquée ou du Maître ayant bénit l'amulette et placent parfois ces amulettes dans de petits reliquaires en plastique. En fonction du diagramme à l'intérieur de ces amulettes, l'effet sera très différent, même si l'aspect extérieur peut être strictement identique!

    Amulettes Tibétaines et Thaï

    Les Trungwa et Dta'Grol sont des amulettes composées d'un pentacle, de mantra et de diverses substances sacrées. Dans le cas des Dta'Grol la tradition assure que le simple fait de porter une de ces amulettes donne l'assurance au porteur d'atteindre l'Eveil à sa mort, à condition toutefois de faire brûler l'amulette en même temps que son corps!
    Les Togchag sont des amulettes composées de métal (parfois météoritique) et peuvent être aussi bien Bouddhistes que Bön. Les Togchag anciennes valent de très fortes sommes et sont littéralement introuvables .

    Amulettes amérindiennes:
    Les indiens d’Amérique confèrent à certains animaux ou éléments cosmiques une dimension magique protectrice.
    les fétiches sont une tradition ancestrale des indiens Zuñis et des tribus préhistoriques dont ils sont issus : leur pouvoir sur les hommes remonte à plusieurs millénaires. D'abord simple objet naturel dont l'apparence évoquait celle d'un animal, leurs traits furent progressivement affinés.
    L'apparition des outils de fer, puis des outillages modernes, a permis de leur donner des formes de plus en plus élaborées, de plus en plus proches de la réalité.
    Certains artistes conservent le style épuré de leurs ancêtres, d'autres vont très loin dans le détail.
    Ces représentations animales, longtemps hasards de l'érosion ou concrétions aux formes étranges, sont beaucoup plus pour les Zuñis que pour nous le trèfle à quatre feuilles : elles sont intimement liées à leur mythologie.
    Elles peuvent être en pierre, en corne, en bois, ou tout matériau dont l'artiste a su tirer parti.

    Les Zunis considèrent ces "choses" qui sont les moins bien comprises et les plus mystérieuses comme les plus sacrées et puissantes. Parce que les voies des animaux ne peuvent jamais vraiment être comprises par les humains, les animaux représentent des pouvoirs inconnus et mystiques pour les Zunis. Comme l'homme cherche constamment à saisir les forces invisibles et hors de sa portée, il contemple les esprits des animaux comme un pont vers les puissances les plus lointaines.
    Chaque tradition spirituelle possède ses amulettes personnelles, chaque animal a son propre pouvoir, sa propre puissance, en relation avec les forces de la nature.

    Au Moyen –âge, on avait la certitude que la force du talisman était multipliée par deux quand la pierre avait une forme déterminée, dont le pouvoir venait s’ajouter à celui de la pierre.
    Cette croyance fut héritée des Grecs et des Romains, qui pensaient qu’une pierre taillée était beaucoup plus puissante. On sculptait souvent des animaux, surtout des lions et des chiens ainsi que des images du Dieu Éros, qui veillait sur l’amour et la santé, d’Apollon pour éloigner les maléfices et beaucoup d’autres dieux et demi-dieux.
    Dans la magie cérémonielle, on gravait sur les agates des serpents ou des hommes à cheval sur des serpents. Porté comme une amulette, ce joyau magique préservait des morsures de serpent, de scorpion et des insectes.

    Amulettes Phéniciennes, Romaines et renaissance.

    Dans la magie de la renaissance, on portait des améthystes gravées avec l’image d’un ours comme amulette protectrices. A l’époque de la renaissance, la calcédoine était gravée avec l’image d’un homme ayant la main droite levée ; ainsi, elle était portée pour obtenir du succès lors de poursuites judiciaires, de même que pour assurer la santé et la sécurité.
    La chrysoprase était considérée comme une amulette magique de protection, on y gravait un taureau et on la portait.

     

    Les amulettes peuvent même être destinées à protéger un foyer, un immeuble ou même un village entier. Dans l'ancienne Babylone, on avait pour coutume de porter de minuscules cylindres d'argile incrustés de pierres précieuses pour tenir à distance les Mauvais Esprits. Les Romains, quant à eux, collectionnaient les statues de Priape, le dieu de la Chance et de la Fertilité, et de nombreux Américains, aujourd'hui encore, accrochent des fers à cheval au-dessus de leur porte pour se protéger de la malchance et des visiteurs indésirables.
    Dans les pays nordiques on suspend encore des Hühnergott, ces petites pierres trouées récoltées sur les plages, pour protéger maisons et troupeaux.

     

     

    Il ne faut pas confondre les amulettes avec les talismans. Ceux-ci ont pour but d'obtenir des pouvoirs magiques offensifs, contrairement aux amulettes, qui visent à se protéger.

    Définition
    Le dictionnaire du correcteur électronique Antidote définit le nom féminin amulette comme suit : «Petit objet porté sur soi par superstition et censé avoir des vertus de protection contre la maladie, le malheur, les sorts, les dangers.»
    Le même dictionnaire propose la définition suivante pour le nom masculin talisman : «Objet sur lequel sont gravés des signes consacrés, auquel on confère une action magique ou protectrice.»

     


    Sources : Universalis.fr
    Scott Cunningham et Ambrosia-Astro.

     

     

     

     

     

    « 2018Légende Aztèque des soleils »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Janvier à 11:26

    Très bel article super documenté.

    Le plus que j'en ai vu c'est bien sûr en Afrique  où chaque pays et chaque tribu à les siens.Cela signe aussi des appartenances à des communautés. Mais En Inde et au Nepal j'en ai vu de très belles aussi.

    Très bon week end.

      • Vendredi 12 Janvier à 11:44

        Merci Baba, c'est vrai qu'il y en a de très jolies partout dans le monde, la place me manquerait pour les répertorier. Mais les petites sculptures en pierre ont ma préférence.

        Bon week-end à toi aussi, bises.

    2
    Vendredi 12 Janvier à 12:42
    Coucou Annie,
    Que d'informations enrichissantes.
    En fait, je n'ai qu'une chose à dire : Merci ! Ce petit mot renferme toute ma gratitude. En te lisant, j'en apprends tellement !
    Je profite de cette occasion pour te souhaiter une merveilleuse année 2018. J'espère qu'elle sera à la hauteur de toutes tes envies.
    Je t'envoie une montagne de bisous reconnaissants. <3
      • Vendredi 12 Janvier à 13:10

        Bonjour Stéphanie, je suis presque sûre que toi aussi tu as une amulette. smile

        Je te remercie et te souhaite également une heureuse année emplie de bonheurs de toutes sortes, bises.

      • Lundi 15 Janvier à 11:31

        Hi hi, oui effectivement, tu as vu juste ;)  Merci ♥

    3
    Vendredi 12 Janvier à 12:57

    Bonjour, dans nos caravanes nous avons dans un endroit "secret" toutes sortes de "grigris qui nous viennent des Anciens et qui sont supposés nous protéger...c'est de la superstition..mais en aucun cas je ne m'en passerais. Pour certains ( encore plus incroyable et proche du ridicule ) apparaissent des tatouages sur le corps !! ...(j'en ai plusieurs.. en Mai je fais ce qui me plait........... j'aurais une croix celtique)

    Très enrichissant  de te lire.

      • Vendredi 12 Janvier à 13:30

        Bonjour Loup, évidemment que tout ça est de la superstition mais ça ne fait de mal à personne, ça fait plutôt du bien de croire en quelque chose de positif, j'ai moi aussi mes porte-bonheur.
        Votre endroit secret est sans doute maintenant bien installé dans votre nouvelle maison. Les croyants, qu'ils vénèrent un Dieu ou plusieurs, ont chez eux un autel où ils déposent également leurs objets favoris et protecteurs qu'ils considèrent comme sacrés, je crois que c'est une coutume universelle.
        J'espère que tu as choisi le bon endroit pour tatouer ta croix celtique! Fais lui une belle place. smile

        Merci de ton commentaire, à bientôt frère Loup.

    4
    Vendredi 12 Janvier à 13:19

    J'ai du jade aussi que J-M m'a fait cadeau pour me protéger.  (rire)

      • Vendredi 12 Janvier à 13:42

        Le jade est une pierre sacrée, sur la photo l'amulette Thaï est en jade, j'adore cette pierre et c'est un grand cadeau qu'on vous a fait. Il est bénéfique d’avoir une figurine ou un objet sacré en jade dans son environnement.
        Il pondère les jugements sur autrui, élève le niveau de conscience.
        Il incarne les cinq vertus cardinales, charité, modestie, courage, justice, sagesse.

      • Vendredi 12 Janvier à 13:49

        C'est mon chéri qui savait que jamais le jade et il m'a offert une fois un chouette en jade en pendentif, ensuite, il m'a offert deux bracelet rigides en jade également, mais en tout premier, ce fut une mappemonde toute sculptée. je suis gâtée, alors. (sourire) Ghis.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Vendredi 12 Janvier à 14:46

    Bonjour Ouah c'est un très bel article et que de bien jolies choses merci 

    Bonne journée bisous amitiés

    Béa

    Vous ai-je souhaité une bonne année si oui pas grave je vous souhaite touts mes voeux et une bonne santé 

      • Vendredi 12 Janvier à 14:50

        Je me dois, moi aussi, de vous souhaiter une très bonne année  2018 ! Nous ne nous connaissions pas. Il était difficile de pouvoir se la souhaiter mutuellement ! (rire)

        bonne année  2018 ! Amicalement, Ghislaine.

      • Vendredi 12 Janvier à 15:12

        Merci Béa, contente que ça vous plaise, mes meilleurs voeux  à vous aussi et bon week-end, amitiés.

        Merci également Ghislaine, je vous retourne vos souhaits.

    6
    bruno
    Vendredi 12 Janvier à 17:18

    Ah ce besoin matérialiste de l'homme ;)

    je vais prendre le temps de mieux regarder et qui c'est m'en inspirer; merci à toi

      • Vendredi 12 Janvier à 17:37

        Coucou Bruno, qui n'a pas besoin d'un porte-bonheur par les temps qui courent?

        Si tu peux trouver des étincelles d'inspiration par ici, j'en serais ravie.

        Bonne soirée, amitié.

    7
    Samedi 13 Janvier à 06:48

    Il faut reconnaitre que certaines de ces amulettes sont de véritables œuvres d'art, il y a la croyance populaire qui pense que ces objets portent chance, mais je crois que pour certain c'est plus un contact physique qu'ils recherches, un objet qui les relie à une certaine forme de sécurité, je sais que personnellement j'aime les objets qui sont lisses et doux et quand je trouve un galet qui a été lissé par un cours d'eau, j'éprouve réellement du plaisir à le toucher, mais je retrouve ce plaisir avec un objet en bois lisse, surtout si il est sphérique. Et pourtant je ne porte aucune amulette sur moi, le contact se fait uniquement au hasard des rencontres

    Amicalement

    Claude

      • Samedi 13 Janvier à 08:21

        Bonjour Claude, tu écris exactement ce que j'éprouve. Au-delà du pouvoir de protection de l'amulette, c'est le plaisir d'admirer la beauté de ce petit objet, de le toucher, de le caresser... J'aime particulièrement les pierres taillées comme l'ambre en forme d'ourson ou l'enfant égyptien en cornaline, ou les fétiches Zunis que j'ai postés plus haut, mais comme tu le dis un simple caillou ayant une jolie couleur et une forme spéciale aussi; j'ai des cailloux partout chez moi, ordinaires ou minéraux semi-précieux, juste pour leur beauté.
        J'aime beaucoup le bois lisse également.

        Je te remercie pour ce commentaire, passe un beau week-end, amitiés.

    8
    Samedi 13 Janvier à 07:00

    je n'ai pas d'amulette. je   ne porte que mon alliance,qui ne peut être considérée comme telle  Mon porte bonheur, c'est ma vie, tant qu'elle durera , je serai ..... vivant!
    kisetoj

      • Samedi 13 Janvier à 08:31

        Bonjour Peache, tu nages dans le bonheur, homme heureux, tu n'éprouves donc pas le besoin d'une amulette. smile  Mais considérer un bel objet comme son amulette, comme nous le disions Claude et moi, l'admirer et y être attaché juste parce qu'on le trouve très beau plus que de lui attribuer des pouvoirs magiques, c'est un de ces petits bonheurs de la vie dont tu parlais.

        Bonan semajnfinon mon cher Peache, kisetoj.

    9
    Samedi 13 Janvier à 10:33

    Une touche d'humour mais sans dérision :" l'honneur c'est comme les amulettes...ça ne sert qu'une fois "

    Bonne journée.

      • Samedi 13 Janvier à 12:12

        Une fois, car sans interruption et pour toujours.

        Merci et bonne journée à toi aussi.

    10
    Samedi 13 Janvier à 16:37

    Un monde en soi, des amulettes il y en a dans toutes les cultures et partout dans le monde. Merci pour cet article bien documenté, comme toujours, et fort bien illustré.  Nous avons tous encore nos amulettes dont nous voulons bien croire qu'elles vont nous protéger, et même si nous ne voulons pas trop le dire. Bonne fin de semaine et bon dimanche

      • Samedi 13 Janvier à 17:05

        Merci Françoise, j'ai pensé à toi en trouvant celle-ci que je n'ai pas posté plus haut, tu avais fait un article il y a quelque temps à ce sujet, ces petites têtes phéniciennes:

        Tous ces petits objets qu'on aime, qu'ils nous protègent ou pas ce n'est pas grave.

        Bonne soirée et bon dimanche à toi, bises.

         

         

    11
    Dimanche 14 Janvier à 13:28
    Article intéressant, bien sûr, mais personnellement je ne suis pas superstitieux et ne porte rien de tel. Bon dimanche Triskèle
      • Dimanche 14 Janvier à 13:56

        Merci Coyote, passe un bon dimanche également, moi je suis sous la pluie, bises.

    12
    Mardi 16 Janvier à 19:02

    Bonsoir Triskèle ! 

    Comme d'hab' ton article est super bien documenté ! ... Je n'ai jamais été attirée par aucune amulette ou talisman d'aucune sorte, mon talisman à moi c'est Capucine, un chat heureux veille sur le foyer de ses maîtres, c'est bien connu ... Bonne soirée Triskèle, à bientôt smile

      • Mardi 16 Janvier à 19:30

        Bonsoir Béa, je confirme, ta Capucine sorcière veille sur toi et les tiens! smile

        Merci et bonne soirée à toi aussi, ici nous sommes encore dans la tempête! Bises.

    13
    Vendredi 19 Janvier à 09:55

    Bonjour Triskèle

    Passe un bon vendredi.

      • Vendredi 19 Janvier à 10:13

        Merci Bernard, bon week-end à toi, bises.

    14
    Vendredi 19 Janvier à 19:03

    Bonsoir Triskèle,

    comme tu sais si bien le faire, un article passionnant, très bien documenté .

    au grès de tes recherches tu nous offre cette compréhension de l'origine des

    amulettes, de leur signification . Un article tout à fait passionnant !

    bravo à toi Triskèle et à tout ce travail de recherche qui est tien !

    merci, un grand merci pour ce partage .

    Bien amicalement

    claude smile

     

      • Vendredi 19 Janvier à 19:43

        Bonsoir mon cher Claude, c'est à moi de te dire un grand merci pour ta gentillesse qui n'est jamais prise en défaut. Crois bien que je l'apprécie énormément.

        Je te souhaite un très beau week-end, bises amicales.

    15
    Jeudi 25 Janvier à 08:27

    je pense que les amulettes les plus utilisées sont les médaillons religieux,

    là c'est une fortune de l'Eglise qui s'organise he

      • Jeudi 25 Janvier à 08:53

        Tu as raison Philippe, c'est sans doute la forme d'amulette la plus répandue.

        Merci et bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :