• Sang bleu, peau bleue

     Sang bleu, peau bleue

    Pourquoi cette expression: sang bleu, et ces représentations de dieux à la peau bleue?
     
    J’ai fait quelques recherches, et ayant écarté certaines élucubrations il m’en reste quelques unes d’un peu plus crédibles, à mon avis du moins.
     
    Le teint bleu est sans doute lié à l’association de la divinité avec l’eau. L’eau est liée à la spiritualité, à la voyance, à la dissolution, la réceptivité…
    Le bleu nous entoure en haut dans le ciel, en bas dans les océans, les fleuves et les lacs; Dans l’hindouisme, la peau bleue est également associée aux êtres qui font preuve de profondeur de caractère et d’endurance dans le combat.
     
    Rama et Krishna, les incarnations de Vishnou, dont le but était de vaincre le mal et de protéger l’humanité, sont représentées avec un teint bleu, couleur qui symbolise le courage, la virilité la profondeur et la stabilité.
     Amon est un dieu anthropomorphe qui peut être représenté de deux façons différentes, l'un est coiffé d'une couronne ou mortier surmonté de deux grandes plumes, il est représenté avec la peau bleue qui l'identifie comme un dieu céleste.
     Sa peau bleue le désigne comme un Dieu des concepts abstraits, c'est-à-dire invisible et pourtant omniprésent. Osiris et Ptah sont aussi souvent représentés avec la peau bleue.
     
    La légende des Dieux sumériens
    Selon certains auteurs, les anciens « dieux » sumériens, censés avoir créé l’Humanité, auraient eu un sang de couleur bleue. Ces mêmes sources précisent que les prétendus croisements entre Dieux et femmes mortelles auraient été à l’origine des lignées royales qui régnèrent bien avant le déluge. Du reste, les civilisations anciennes d’Egypte et d’Amérique latine ont souvent représenté leurs « dieux » avec la peau bleu clair.
    Voici une citation extraite d’un livre de William Bramley, The Gods of Eden, p. 233, qui va dans ce sens :
    « Les écrits Sumériens déclarent que les premiers rois humains sur Terre étaient les rejetons des Gardiens “divins” qui se croisèrent avec des femmes humaines. Ainsi naquit l’idée de “sang royal” et l’importance de maintenir une lignée royale au sang pur identique à celui des ancêtres […] Chose intéressante à noter, certains anciens Gardiens “divins” ont été décrits comme ayant soit une peau bleue, soit ayant un sang bleu […] Un être humain à sang bleu paraît être un label de supériorité au sein de notre espèce ».
     
    Selon d’autres écrits:
    Une thèse assimile les idoles de l'antiquité à une mystérieuse élites à sang bleu qui, dans des temps lointains, constituaient une sorte de royauté divine.
     Les Atlantes furent-ils un peuple bleu?
    En se rappelant que Platon leur attribuait une origine autre que celle des hommes terrestres, et un sang différent.  D'après certaines traditions, les Atlantes auraient été les fondateurs de la civilisation égyptienne. La trace la plus anciennes des dynasties divines, 12 000 ans avant notre ère, suggère qu’elles étaient des Atlantes de race pure.
    Les Égyptiens reproduisaient les couleurs. Or, de quelles couleurs peignaient-ils leurs dieux?
     Pourquoi cette couleur fondamentale était-elle l'apanage des dieux égyptiens?
     Ces élites seraient les descendants d'un peuple à peau bleue, ou considérés comme tels.
     L'expression «sang-bleu» est employée encore de nos jours en Amérique du Sud : dans certaines contrées de la côte du Pacifique, on dit d'une personne issue de l'union d'un Indien et d'un Européen qu'elle est de «sang-bleu». Les mayas, les aztèques ainsi que les incas possédaient aussi des empires associés à une lignée de sang bleu.
     En Europe, cette expression désigne explicitement des individus prétendus de haute et antique noblesse. En Russie, en Mongolie, les nobles étaient réputés de sang bleu ce qui, incontestablement, rejoint l'idée de supériorité.
     Il existe des «hommes bleus» aux environs d'Agadir, et en 'Écosse antique on avait coutume de se teindre la peau en bleu.
     
    Lorsqu'on examine tous ces faits par rapport à la géographie, on s'aperçoit que dans la plupart des cas l'existence de tribus à la peau olivâtre ou bleue, naturelle ou teinte artificiellement, est liée au littoral atlantique. On en vient donc à imaginer que les Atlantes, habitant une contrés aux montagnes élevées, constituent une population à la peau bleue, par la suite des conditions biologiques de l'hérédité et du milieu, race déjà en voie d'extinction et qui perdit ses caractéristiques au moment de la disparition de l'Atlantide.
      
    LE BLEU Dans la mythologie égyptienne, le bleu trace une frontière entre le profane et le sacré,  et évoque à la fois la nuit étoilée et l'obscurité des eaux primordiales de la création du monde.
     Les Egyptiens cherchèrent donc des pierres bleues jusqu'en Mésopotamie.
     Le bleu du lapis-lazuli en a fait une pierre à la spiritualité incontournable de l'histoire de la Mésopotamie, de l'Egypte et de l'ensemble du Proche-Orient.
    "Pierre de délivrance", le lapis-lazuli était aussi utilisé pour fabriquer des potions magiques.
    Dans la mythologie sumérienne, le dieu Ninurta, après sa victoire sur les démons, aura béni la fameuse pierre qui a combattu à ses côtés.
     Le bleu intense de la pierre accompagnera les monarchies assyriennes puis babyloniennes.

     En Europe, le bleu était aussi une couleur initiatique... Et la couleur de la royauté.
    Le bleu, couleur de l'azur, de l'air de la voûte céleste et du paradis, symbolise la sagesse et la vérité divines. Consacré à Jupiter, il est associé aux dieux créateurs: «La peau d'Amon, dieu d'air, se teinte de bleu pur» .  D'après les livres sacrés, Vishnu naquit de cette couleur.
    Le bleu foncé (ou quasi noir), qui est la couleur d'Osiris, est également celle de Krishna et de Bouddha.

     Le bleu, attire l'homme vers l'infini et éveille en lui le désir de pureté et une soif de surnaturel, est la plus immatérielle et la plus profonde des couleurs :  Il représente d'ailleurs l'immortalité.
     Le bleu est le symbole de l'inspiration, de la dévotion, de l'infini et des aspirations religieuses. Cette couleur élève, exalte et inspire. Sa vibration engendre le calme, la paix intérieure et fait naître le sommeil.
     
    Le Bleu correspond au 5e chakra, la gorge (glande thyroïde)
     Le bleu est relié à la gorge, qui est le centre de la parole, et la gorge est le « passage » qui permet à notre être intérieur de se manifester et d'entrer en contact avec le monde extérieur. C'est grâce à la parole que nous pouvons traduire nos émotions et nos sentiments.
     La gorge est également le centre de la pureté. Le rayon bleu possède un très grand pouvoir curatif.
    Il est très efficace dans le traitement des blocages de la parole et des maladies de la gorge: inflammation, saignement interne et crispation.
     Comme cette couleur est associée au manque de chaleur, ses propriétés sont sédatives et astringentes. Alors que la force du bleu foncé est d'une très grande puissance, le bleu pâle, lui, oriente vers une haute inspiration morale. C’est la couleur des auras les plus spirituelles.

    Le bleu est "la plus chère" des couleurs, pendant très longtemps la seule façon de créer du pigment bleu était de broyer du Lapis-Lazuli. C' est pourquoi la vierge Marie est souvent vêtue de bleu.
       
    Alors réalité ou symbolisme?


     
    Sources diverses (nousnesommespasseuls et interneland)
    Atlantis- Revue d'Archéologie scientifique et traditionnelle, 30, rue de la Marseillaise, Vincennes, n° 204 Dec 1960

      

      

    « Le PentagrammeLe Corbeau »

  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Octobre 2013 à 15:24

    Vraiment trés trés intéressant!

    Qualine avait eu une vision d'atlantide ou elle etait une sorte d'être bleu... Merci :)

    2
    Samedi 19 Octobre 2013 à 15:43
    3
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 09:14

     

    Chére amie, une nouvelle idée sur la provenance de cete expresion " à la stroumpf "
    encore merci du travail considérable que tu fais
    Belle journée que ce dimache, le meilleur pour toi et les tiens.
    Voici ce que l'on peut lire dans le Dictionnaire historique de la langue française à propos de l'expression avoir le sang bleu, qui signifie "être d'origine aristocratique" :
     
    "Sang bleu est généralement considéré comme un calque de l'espagnol sangre azul, appliqué au sang des grandes familles castillanes qui le déclaraient exempt de 'sang' maure ou juif, peut-être parce que les peaux les plus claires laissent transparaître des veines bleues ou pour des raisons plus symboliques."
     
    4
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 10:04

    C'est une explication aussi, nous utilisons des expressions dont l'origine est bien mystérieuse, et j'ai la vilaine manie de vouloir dévoiler les mystères sans jamais me satisfaire des explications conventionnelles!

    Bon dimanche aussi  à ta famille et à toi, ami Loup.

    5
    Mardi 5 Novembre 2013 à 13:00

    Bravo pour cet article. Le bleu a toujours représenté quelque chose de merveilleux et d'avantageux. Tiens, il me vient à l'esprit une chose tout à fait ridicule. On dit que les chiens qui ont la peau et le palais bleus sont des chiens de race. Je peux certifier que ce n'est pas vrai. Mon toutou, lorsque je l'ai adopté à la SPA avait été retiré dans une famille de dinguots. Personne n'était capable d'en déterminer la race, même pas le vétérinaire. Il était noir, avait la peau noire et le palais noir. Ce qu'il a toujours puisqu'il a 15 ans. C'est un caniche, du moins il en a l'apparence car, il serait croisé avec d'autres races, ce qui fait que tout ce qui faisait de lui un "chien de race pure" n'était autre qu'illusion ! Alors, laissons les ditons de côté, ils ne valent rien. Mon toutou n'a rien de royal mais je l'aime. Et j'aime aussi le bleu.

    6
    Mardi 5 Novembre 2013 à 13:25

    Merci Pontdevie, toutou divin ou pas, l'essentiel est que tu l'aimes, il se moque pas mal du reste!
    Moi aussi j'aime le bleu, c'est ma couleur! Mais je n'ai pas le sang bleu et je m'en moque aussi!

    7
    Lundi 27 Janvier 2014 à 19:32

    Bonsoir Triskèle, 

    Le bleu, la plus jolie des palettes,  ton blog est d'ailleurs sur fond bleu... J'ai aussi beaucoup aimé "Avatar" que j'ai regardé à plusieurs reprises, avec ces oiseaux extraordinaires et ces grands Êtres plein de poésie et de sagesse. Quelle belle évasion que ce film

    Bisous

    8
    Lundi 27 Janvier 2014 à 20:12

    C'est vrai, c'est aussi un film qui nous fait rêver, ça fait du bien.
    Merci douce Artys, passe une belle soirée, bises.

    9
    Dimanche 2 Février 2014 à 11:34

    Le bleu est en effet une couleur souvent assimilée à la divinité, et le lapis lazuli une pierre sacrée à Sumer et en Egypte. Le bleu outremer qu'on en tirait était aussi, par extension une couleur sacrée et en tous les cas précieuse. Pour nos sang-bleu de la noblesse, je ne sais pas si l'origine en est la même, et si ne s'y mêle pas une notion de pureté. Bon dimanche Triskèle

    10
    Dimanche 2 Février 2014 à 11:48

    Merci de ton commentaire Fardoise, bon dimanche à toi aussi, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :