• Amaterasu

     Amaterasu

    La déesse japonaise du soleil, mère des empereurs

    Amaterasu est considérée comme la déesse du Soleil. Elle est la divinité la plus honorée du panthéon shintoïste et pour cause, c’est au nom de sa légende que de la restauration Meiji jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'empereur du Japon fut considéré comme un dieu vivant dont le culte était une affaire nationale…

    Née de l'œil gauche d'Izanagi, Amaterasu était si brillante que son père l'envoya au ciel sur l'Echelle Céleste et lui offrit pour son départ un collier de perles sacrées.
    Amaterasu avait un frère, Susanoo, kami (divinité) de la mer et du vent. Profondément mauvais, Susanoo avait tué une de leurs (nombreuses) sœurs et ne cessait de provoquer Amaterasu.

    La Légende d'Amaterasu

    Son frère Susanoo, le kami de la mer et du vent (aussi des tempêtes et de l'orage) était provocateur et violent. Un jour ou il rendit visite à Amaterasu, il adopta une attitude irrespectueuse envers elle en jetant le cadavre d'un cheval dans la salle de tissage. Excédée par cette attitude coutumière, Amaterasu décida de priver le monde de lumière en s'enfermant dans une grotte scellée par un lourd rocher. Le monde étant alors plongé dans les ténèbres, les autres kami cherchèrent comment faire sortir Amaterasu de sa grotte et lui tendirent un piège. Ils firent forger un grand miroir "Yata no Kagami" qu'il placèrent en face de la grotte et organisèrent une fête. Lors de cette fête, Uzume, la déesse de la gaieté se mit à danser, produisant un effet euphorisant sur les autres kamis qui se mirent à rire aux éclats. Amaterasu demanda ce qui pouvait provoquer cette bonne humeur alors que le monde est plongé dans l'obscurité, ce à quoi on lui répond qu'une nouvelle divinité encore plus somptueuse qu'elle a fait son apparition. Vexée et piquée par la curiosité elle sortit de la grotte et resta subjuguée par la beauté de cette déesse... qui n'était autre que son reflet dans le miroir. Le temps qu'elle s'en rende compte les kamis avaient bloqué l'entrée de la grotte. Amaterasu promit de ne plus plonger le monde dans les ténèbres si son frère était banni et qu'il était assuré à sa descendance de régner sur le monde des mortels.

     La lumière est ainsi restaurée sur le monde provoquant le renouveau de la nature. L’absence de la déesse Amaterasu et la manière dont elle attirée à l’extérieur de son refuge est lié intimement à un mythe grec impliquant la déesse Déméter : « l’enlèvement de Perséphone ».

    Représentation :

     Elle est représentée par une jeune femme brune, aux longes cheveux raides, tombant sur ses chevilles. Tantôt on la montre tenant le soleil dans ses mains, tantôt elle apparait enceinte d'une boule de feu, illuminant le ciel. Amaterasu est une déesse céleste par excellence, rares ont été ses voyages sur terre, à cause de sa nature. Le soleil, s'il est vecteur de vie, devient un ennemi redoutable lorsqu'il se trouve trop près.
    On la dit hautaine et orgueilleuse, c'est pourquoi elle ne partage le jour avec aucune étoile, seule la lune ose parfois s'infiltrer dans son domaine, jusqu'à provoquer une éclipse, et pourtant ce n'est pas faute d'avoir tenté de la chasser ! Les nombreuses cicatrices de l'astre de la nuit en témoigne.

    Descendance impériale : Plus tard après cet épisode, elle envoya son petit-fils, Ninigi no Mikoto, pacifier les îles japonaises. Elle lui donna le miroir sacré "Yata no Kagami", l'épée de son frère Susanoo et les bijoux qui deviendront plus tard encore les Bijoux Impériaux. C'est son arrière-petit-fils, Jimmu qui devint le premier empereur du Japon. C'est comme ça qu'Amaterasu a été considérée comme l'ancêtre de la dynastie impériale japonaise, et donc tous les empereurs de descendance divine. C'est à la fin de la seconde guerre mondiale que les forces alliées promulguèrent une directive instituant la séparation de la religion et de l'État. Dans la proclamation impériale du Nouvel An 1946, l'empereur affirma que la croyance qui voulait qu'il soit un dieu à forme humaine était erronée, mais sans renoncer à son ascendance divine.

    Amaterasu

     

     Source; http://www.elishean.fr/?p=22428 et
    http://blog-couteau-japonais.chroma-france.com/2009/12/mythologie-japonaise-2-amaterasu.html

     

     

     

    « Le Sceau de l'AngeLe Loup »

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Octobre 2013 à 19:47

    Magnifique et magique blog qui nous fait rêver et nous transporte ....ailleurs.

    J' adore....

    2
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 10:39

    Mille fois merci, ça me fait vraiment plaisir!
    Cette nuit j'ai rêvé que je retournais à Manderley...


    Bises.

    3
    Mercredi 30 Août à 11:45

    Bonjour

    tres belle legende de la deesse du soleil au Japon

    je decouvre et apprécie cette mythologie japonaise

      • Mercredi 30 Août à 12:12

        Bonjour Philippe, il est vrai que la mythologie japonaise est moins connue dans nos contrées, mais elle est intéressante aussi.

        Merci de ta fidélité, bonne journée, bises amicales.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :