• Anubis

    Anubis

    Anubis

    Anubis, le dieu égyptien à tête de chacal de la mort et de l'embaumement.
    Sa généalogie varie suivant les sources : quatrième fils de Rê, fils (illégitime) d'Osiris et de Nephthys qui se serait fait passer pour sa sœur Isis, ou encore fils de Bastet, et quelquefois de Seth.

    Depuis l'Ancien Empire, Anubis est le protecteur des défunts et des tombes, le dieu de la momification, des funérailles et dispense aux morts l'offrande funéraire. A partir de la Vème dynastie, Anubis est lié aux opérations de résurrection du souverain mais il est alors supplanté par Osiris dont il devient l'auxiliaire. Les prêtres prononçaient sur la momie du roi mort les formules rituelles "tes pieds sont ceux d'un chacal, dresse-toi! Tu viens à la voix d'Anubis, il te rend lumineux comme Thot".

    Il est le dieu égyptien des morts. Son rôle principal était de veiller à l'embaumement et à l'accompagnement des morts vers le royaume éternel. C'est lui qui emmène le défunt dans la chambre des Deux Vérités afin qu'il subisse l'épreuve de la pesée aux côtés de Mâât, afin de déterminer si son âme est digne d‘être admise dans l‘autre monde. Il est d'ailleurs le président de cette cérémonie.

    Après qu'Osiris fut tué par Seth, ce fut le travail d'Anubis d'embaumer le corps et de l'envelopper dans des bandages - faisant ainsi d'Osiris le premier des momifiés. Plus tard, quand Seth tenta d'attaquer et de souiller le cadavre d'Osiris, Anubis défendit le corps et aida Isis à ramener Osiris à la vie.

    Dans les temps plus modernes, Osiris devint le dieu des enfers, et Anubis guida les défunts en sa présence, relégué à un rôle de soutien comme dieu du culte des obsèques et en particulier des soins donnés aux morts. Dans les Textes des Pyramides, un passage dit: «Lève-toi pour partir, Anubis, en Amenti, partir, partir vers Osiris." Il est aussi le gardien des cimetières et des nécropoles.

    La couleur noire représente la couleur des momies après qu'elles aient subi le processus d'embaumement. C'est une couleur bénéfique, symbole de la métamorphose des défunts dans le sol. C'est aussi la couleur du limon déposée par le Nil pendant l'inondation.

    Comme l'indique le papyrus Jumilhac, son sanctuaire principal était situé dans la XVIIe nome, dans la ville d'Henou baptisée Cynopolis par les Grecs. Anubis est aussi connu comme Khenty-Imentiu - "le chef des habitants de l'ouest" - référence à la croyance égyptienne qui situait le royaume des morts à l'ouest, terre où le soleil couchant disparaissait pour la nuit. En tant que gardien des cimetières de nombreuses chapelles lui étaient consacrées dans tout le pays. Il a bénéficié d’un culte autant royal que populaire.

    Représentation:
     Anubis est représenté de deux manières : -Pour le rite de l'ouverture de la bouche, Anubis est représenté sous la forme d'un prêtre dont la tête est couverte d'un masque à son effigie (tête de chien noir ou chacal) tenant en général la croix Ank d'une main et un sceptre de l'autre.

    - Sur les caisses canopes ou les chapelles, il prend l'aspect d'un chacal noir couché, les pattes longues et fines, les oreilles dressées, la queue tombante, un fouet entre les pattes postérieures, un ruban rouge autour du cou.  La couleur noire symbolise la renaissance.  Anubis est aussi le gardien des nécropoles, sans doute pour prévenir des chacals et des chiens sauvages qui rôdaient près des cimetières pour creuser aux abords des tombes et parfois déterrer les morts.

     Anubis est vénéré dans des chapelles de nombreux temples, à Deir el-Bahari par exemple. Un seul temple lui est propre, à Cynopolis dont il est le principal dieu et d'où il est originaire. Des prières à Anubis se retrouvent dans de nombreux sites antiques en Egypte.

    AnubisDans son rôle de psychopompe il est mentionné comme "le conducteur des défunts " ce qui lui vaut d'être assimilé à l'Hermès Grec. Il fut représenté pendant un certain temps comme Hermanubis. En tant que protecteur des cimetières, les Egyptiens croyaient qu'Anubis veillait sur les tombes depuis une haute montagne. De ce point de vue stratégique, il pouvait voir tous ceux qui pourraient tenter de profaner les tombes des défunts. Il est souvent invoqué comme protection contre ceux qui violent les tombeaux ou commettent des actes mauvais dans la nécropole.

     

    Sources: Mythologica.fr et http://lepetitpeuple.fr/index.php?post/2011/01/17/Anubis%2C-dieu-de-l-embaumement-et-des-Enterrements http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/LES%20DIEUX/anubis.php3?r1=5&r2=2&r3=0

     

     

    « Le Pavot, le CoquelicotLa Reine Isis dévoilée »

  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Janvier 2014 à 11:29

    Je l'ai rencontré sous hypnose.

    2
    Lundi 20 Janvier 2014 à 11:36

    Ah oui? Il est un peu trop moderne et robotique pour moi celui-là, je préfère mon antique! .
    Belle journée, merci de ton passage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :