• Mesa Verde


    Mesa Verde

    Mesa Verde


    Le parc national de Mesa Verde, dans le Colorado, aux Etats-Unis, a abrité pendant des siècles des habitants dont on ignore le nom originel mais que les Navajos appellent Anasazis.
    Dans cette région, on a retrouvé de nombreux vestiges de ce peuple, notamment une fabuleuse cité de pierres nichée dans le creux d’une falaise.
    Les Anasazis sont cependant très méconnus et nous ne savons pratiquement rien de ceux qui ont édifié ces pueblos primitifs.
    A Chaco Canyon, au Nouveau-Mexique, des pictogrammes semblent démontrer que les Anasazis étaient de bons astronomes.

    C'est en 1888 que trois éleveurs partis à la recherche de bêtes qui s'étaient échappées découvrirent Sun Point et plusieurs habitations. La découverte de Cliff Palace, cette cité en pierres, date de cette époque.
    Les recherches se poursuivirent grâce à un jeune explorateur suédois, Gustav Nordenskjöld, qui souhaita réaliser une véritable étude archéologique.
    Il explora les deux collines appelées Wetherill Mesa et Chapin Mesa. En 1906, Mesa Verde « Table verte », reçut le statut de parc national.
    À partir de cette date, les fouilles archéologiques s’intensifièrent.

    En 1959, le professeur J.S Newberry entreprit une expédition pour le compte de l’armée américaine. Il fit état d’un vaste plateau de 2 600 mètres d’altitude.
    Il fallut encore attendre 15 ans pour qu’un photographe de l’U.S Geological Survey découvre le premier abri troglodytique dissimulé derrière le vaste plateau.
    Dès lors cette région suscita la curiosité. On y découvrit de nombreux vestiges de ceux qu’on baptisa Anasazi, mot qui signifie dans la langue navajo « les anciens ».
    Cliff Palace est une structure en briques d’argile et de boue, qui compte plus de 200 pièces. On y dénombre 23 lieux de culte ou kivas, des chambres et des magasins pour stocker les récoltes. Selon les archéologues, Cliff Palace, construit vers la fin du XIIe siècle, pouvait abriter environ 250 personnes.
    À Mesa Verde, on a identifié environ  4 400 sites dont plus de 600 habitations troglodytiques.  Ils ont été occupés entre les VIe et XIVe siècles par des Amérindiens Anasazis, qui y construisaient des bâtiments troglodytiques sous les falaises du canyon. Il est donc l'un des rares exemples persistants à ce jour de la culture amérindienne. Les bâtiments ont entre 700 et 1400 ans. Les villages avaient leurs fonctions propres, qui pouvaient être agricoles, artisanales ou religieuses.

    La culture Anasazi
    Pendant de nombreux siècles, les Indiens Anasazis ont vécu sur les plateaux du sud de l’Utah et du Colorado et sur ceux de l’Arizona et du Nouveau-Mexique.
    L’histoire du peuplement de Mesa Verde dans les premiers siècles de notre ère reste encore très mystérieuse. Au stade actuel de nos connaissances, on dénombre quatre périodes successives d’occupation du site :
    •Environ 450 à 700 de notre ère : période Basket Maker III, l'agriculture se généralise (maïs, courges), associée à la chasse et à la cueillette, outillage lithique, travail de l'os, développement de la céramique et de la vannerie, maisons-fosses avec foyers centraux. (Certains ouvrages avancent les dates de 200 avant notre ère à 700 de notre ère)
    •Entre 700 et 900 : période Pueblo I : apparition de villages de maisons rectangulaires aux murs de pierre ; kivas cérémonielles
    •Entre 900 et 1100 : période Pueblo II
    •Entre 1100 et 1300 : période Pueblo III qui correspond à la construction de grands complexes architecturaux comme Mesa Verde et également au travail de l'argent et de la turquoise.

    Vivant de l’élevage et de la chasse, les premiers habitants de ces lieux se sédentarisèrent pour pratiquer l’agriculture. Ils maîtrisaient déjà la céramique et fabriquaient des vanneries, d’où le nom de Basket Mesa VerdeMakers (fabricants de paniers).
    Appelées « jacal », leurs maisons primitives étaient de simples puits étayés par des poteaux en bois. Rapidement, ils formèrent de petits villages, d'abord situés au pied des éperons rocheux, puis en hauteur, sur les «mesas».
    Vers 500 de notre ère, ils fabriquaient des céramiques, des arcs et des flèches et se mirent à élever des dindes.
    À partir de la phase Pueblo II, les Anasazis ont changé leurs habitudes en matière d’habitation. Ils commencèrent à construire de véritables habitations à la surface du plateau.
    Les maisons se transformèrent en villages que les Espagnols appelleront «pueblos».
    Au fil des siècles, les villages se transformèrent en villes et vers 1100, le plateau du Colorado connut une croissance démographique.

    On pense que les Anasazis ont construit ces troglodytes pour se protéger. La difficulté d’accès empêchait tout intrus de les attaquer.
    À partir de 1300 de notre ère, les Anasazis abandonnèrent les lieux. Cet abandon est-il dû à la sécheresse et donc la disette ? Plus récemment, les autorités locales ont décidé de substituer au terme Anasazi, une appellation plus générale «les anciens habitants du pueblo».

    Actuellement, plus de 23 tribus, en plus des Navajos, peuvent prétendre être les descendantes de ceux qui ont édifié les constructions de Mesa Verde.
    Ces tribus ont toutes des ancêtres qui ont habité des pueblos semblables dans le Nouveau-Mexique. Cependant, aucun autre édifice n’a égalé la splendeur de Mesa Verde.
    Les Anasazis sont devenus une légende pour tous les Indiens des plaines qui revendiquent le fait d’être leurs descendants avec fierté, particulièrement les Hopis et les Zunis. Ce lieu est sacré pour eux.

    Selon l’Unesco: Valeur exceptionnelle
    Le paysage de Mesa Verde dans le sud-ouest américain est considéré comme le site type de la culture préhistorique ancestrale Pueblo qui s’est développée pendant près de neuf cents ans, de 450 à 1300, sur ce plateau du sud-ouest du Colorado à plus de 2 600 mètres d’altitude. Il y a une grande concentration d’habitats spectaculaires d’Indiens Pueblos. Près de 600 ‘habitations rupestres’ ont été recensées dans le Parc national de Mesa Verde, y compris des édifices de plusieurs étages aussi célèbres que « Cliff Palace », « Balcony House » et « Square Tower House », en grès et en mortier de terre, et 4 100 autres sites archéologiques ont été mis au jour. Il y a régulièrement de nouvelles découvertes.
    Critère: Les sites archéologiques exceptionnels du paysage de Mesa Verde sont un témoignage éloquent des anciennes traditions culturelles des tribus amérindiennes. Ils représentent un lien graphique entre les modes de vie passé et présent des peuples Pueblos du sud-ouest américain.

     


    Sources: http://whc.unesco.org/fr/list/27/
    http://deamonspace.fr/histoire/enigmes/archeo/anasazi.php

     

     

    « ArtémisLe Lotus »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Décembre 2013 à 20:22

    Bonsoir Triskèle, merci beaucoup pour cet article inattendu. Il se trouve que je suis allé à Chaco Canyon et je te glisse une photo.

    Chaco Canyon, vestige du village

    2
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 10:22

    AH! Je suis jalouse!  Quelle chance  tu as eue, je t'envie, cet endroit fait partie de mes rêves!
    Merci beaucoup pour la photo, passe une belle journée, bises.

    3
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 17:55

    Très intéressant, ton article ! Les premières populations des Etats Unis avant l'invasion,  en quelque sorte ... Bizz de Béa

    4
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 18:48

    Oui et c'est un site sacré pour tous les Amérindiens! Là où se trouvent Monument Valley, Chaco Canyon, Anteloppe  Canyon et Canyon de Chelly entre autres, tous endroits magnifiques et grandioses.

    5
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 18:57

    Bonsoir Triksène,

    Passionnant ! je n'avais pas encore été sur cette page et c'est une belle découverte.

    Merci pour ce partage

    Très bonne soirée, bisous

    6
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 19:03

    Bonsoir A-P, je te remercie de ton passage et de ton commentaire, je suis contente que ça te plaise; passe une bonne soirée, bises.

    7
    Mercredi 11 Juin 2014 à 17:58

    Bonjour,


    Je respect beaucoup les peuples de ce continent qu'on appelle aujourd’hui l'Amérique.


    Ton article sur ce peuple m'éclaire beaucoup ;)


    Bonne fin de journée et merci d'être passer par chez moi @++++

    8
    Mercredi 11 Juin 2014 à 18:14

    Oui, peuples très respectables qui ont beaucoup  à nous apprendre, bonne soirée Burning et merci de ta visite.

    9
    Lundi 15 Septembre 2014 à 07:25

    Bonjour Triskèle !

    Merci beaucoup pour le lien de cet article. Très complet comme toujours.

    Un peuple ancien et assez mystérieux mais je ne savais pas qu'on en savait déjà autant. Ils ont disparus sans raison apparente , d'autres tribus amérindiennes contemporaines prétendent en être des descendants mais rien n'est sur aux niveaux scientifiques car peu de bases de recherches.

    Les seules indications restantes sont dans la tradition orale, qui malheureusement disparaît elle aussi ...

    Encore merci pour cette interssante lecture matinale :)

    Belle journée ^^

    AMitiés smile

    Stéphane ^^

    10
    Lundi 15 Septembre 2014 à 07:38

    Les Hopis et les Zunis se disent leurs descendants, et comme chez ces peuples la tradition orale, loin de disparaitre je te rassure,  se perpétue de génération en génération, nous pouvons les croire. Leur mémoire restera toujours très vive, leurs rituels sont perpétués et leurs sanctuaires sont toujours honorés, et ça ne changera jamais.

    Bises Stéphane, belle journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :