• Le Noeud Gordien

    Le Noeud GordienLe Noeud Gordien

    Le Nœud Gordien


    "Trancher le nœud gordien" signifie résoudre de manière brutale un problème apparemment impossible à résoudre.
    Cette expression nous vient d‘une péripétie d'Alexandre le Grand.
    L’histoire commence en 334 av. J.-C., dans une ville de Phrygie en Asie Mineure.

    Il y a très longtemps, dans les temps anciens, cette cité était en proie à des guerres civiles sans fin. Dans la capitale, le roi venait de trépasser sans héritier.
    Un oracle prédit alors que la première personne qui entrerait dans la ville sur un char devrait être nommé roi car il rétablirait la paix.

    Or à cette époque un petit paysan, Gordios, vint s'y installer avec sa famille... et arriva dans son char à bœufs.
    Les habitants l‘accueillirent à bras ouverts, et c’est ainsi qu’il monta sur le trône.
    Il fut le père d‘un grand et fameux roi: Midas !
    Le char était le symbole de la royauté et la divinité chez les Perses, les Étrusques, les Germains et, aussi, les Illyriens.
    La charrette de Gordias devint l'emblème du pouvoir et d'une armée toujours prête au combat. La ville fut rebaptisée Gordion et le fameux char fut exposé au palais des rois de Phrygie.

    Mais auparavant, Gordios attacha ensemble le timon et le joug de son char par un noeud en bois de cornouiller totalement improbable, un nœud si bizarre et tellement inextricable que jamais personne n’aurait pu le dénouer.
    Puis un autre oracle prédit que le premier qui arriverait à défaire ce « noeud gordien » règnerait sur toute l'Asie.

    Alexandre le Grand et le Nœud gordien
    Quand Alexandre arriva à Gordion, En 333 av. JC, il essaya de défaire le nœud pensant réaliser la prophétie. Il essaya encore et encore, sans résultat, il ne trouvait pas d’extrémité.
    Finalement, énervé, il trancha le nœud d’un coup d’épée. Il décida qu’ainsi il avait accompli l’oracle, et malgré le moyen employé il semble que la suite lui ait donné raison.

    Alexandre et le nœud gordien par Jean Simon Bérthélémy


    C'est de cette légende qu'est née la métaphore du « noeud gordien », une difficulté difficile à résoudre, un obstacle qu’on ne peut vaincre. Se tirer d'embarras par un moyen expéditif et vigoureux, c'est trancher le nœud gordien.


    Le Nœud gordien et la notion d’unité
    Selon les enseignements ancestraux, au commencement il y avait un vide immense. Ce vide est le créateur, sans corps, ni forme ni définition. La Création nécessite que l’espace et la direction soient définis. Le Tore de révolution apporte ce type de définition en utilisant l’intérieur, l’extérieur et l’infini. On peut l’employer comme un modèle philosophique de la création elle-même.
    Il symbolise l’idée d’unité qui lie chaque chose en une seule.
    La Trinité, le trois en un.

    En cela on peut le rapprocher de la Monade Celtique:
    D'origine probablement irlandaise de par la forme de ses entrelacs, elle évoque la tri-partie divine: Lug sous ses deux aspects qui sont "Ogme" (côté sombre) et "Dagda" (côté lumineux). Elle est le symbole de l'alliance.

     


    Sources: Wikipédia et
    http://www.ka-gold-jewelry.com/french/p-articles/gordian-knot.php
    http://www.expressio.fr/expressions/trancher-le-noeud-gordien.php

    « Les Fleuves SacrésEos, ou Aurore »

  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Mars 2014 à 13:03

    Difficile à défaire en effet, mais à faire ... ? sarcastic  Pas facile non plus. Bises de Béa

    2
    Samedi 29 Mars 2014 à 13:31

    Effectivement l'histoire ne dit pas de quelle façon il a été fait! C'est le grand mystère.
    A bientôt Béa.

    3
    Samedi 29 Mars 2014 à 18:38

    Très bel article Triskèle,je ne connaissais pas cette légende...et vachement plus intéressant que le Noeud ...rasthénique smileMerci à Toi et Biz

     

    4
    Samedi 29 Mars 2014 à 18:56

    Hi Hi, spécialiste en jeux de mots notre Marco, merci beaucoup, passe une belle soirée, bises.

    5
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 17:40

    Eh bien moi j'ai en ce moment un fichu "Nœud Gordien" à trancher et si je n'y arrive pas je deviens Nœud...rasthénique !!!

    Très belle histoire qui me rappelle les nœuds de marin eux non plus pas si faciles à faire et à défaire !

    Bisous ma Triskèle, passe une bonne soirée !

      • Jeudi 6 Octobre 2016 à 18:19

        Bonsoir ma chère Dani, me voici donc avec deux nœud rasthéniques sur les bras! smile Mais mieux vaut ça qu'être neu-neu tout court. J'espère que tu parviendras à trancher le tien.

        Douce soirée pour toi aussi merci, grosses bises.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :