• Légendes des pierres

    Légendes des pierres

     

    Depuis la nuit des temps, les pierres fascinent les hommes qui leur ont attribué des pouvoirs magiques ou thérapeutiques, certaines servant à soigner des maladies, d’autres à prédire l’avenir ou d’autres encore s’utilisant comme porte-bonheur.
    Voici donc quelques légendes sur les pierres venant de nos ancêtres.

     

    Le Diamant: La plus précieuse des pierres, invincible et pure.
    Symboles : La pureté, la résistance, l’union, la perfection, l’amour éternel.
    Platon évoquait dès l’Antiquité l’image d’un axe du monde formé de diamants.
    Le bouddha parlait de l'esprit de diamant, état de pureté, de perfection que l'homme doit atteindre.
    L'alchimie indienne associe le diamant à l'immortalité et l'identifie à la pierre philosophale.
    Le Talmud évoque un diamant porté par le grand prêtre qui déterminait, en se ternissant, la culpabilité d'un criminel ou d'un traître.
    Au Moyen Age, un diamant sur lequel on gravait l'effigie du dieu Mars surmontant l'Hydre, rendait invisible son porteur.
    En Inde, l’on pensait autrefois qu’un diamant imparfait portait malheur, tandis qu’en Grèce il était un anti-poison puissant. Au Moyen-âge les gens les plus fortunés portaient un diamant pour se protéger de la peste.
    Des diamants, considérés comme maléfiques, ont causé la mort de leurs possesseurs.
    Le Koh-i-Noor, le Hope, le Shah, le Sancy et le Régent ont une histoire jalonnée de meurtres, de trahisons, de drames.


    L’Emeraude: Exceptionnellement précieuse, elle est fragile et "agréable à Dieu et aux gens".
    Symboles: L’amour véritable, le bonheur mais aussi vitalité cosmique, la force et le bonheur intérieur.
    L’empereur Néron regardait les combats des gladiateurs à travers l’émeraude verte. Les mythes antiques attribuent l'émeraude à Vénus, déesse de l'amour.
    Elle donna son nom à la fameuse table d'émeraude qui renferme le secret de la création des êtres, la science des causes de toutes choses.
    La tradition hermétique voulait qu'une émeraude fût tombée du front de Lucifer pendant sa chute.
    Aux yeux des alchimistes, l'émeraude , appelée Rose de Mai, est la pierre d'Hermès Trismégiste, messager des dieux et inventeur de toutes les sciences.
    Le Graal serait taillé dans une grosse émeraude.
    A la Renaissance, les aristocrates échangeaient des émeraudes en gages d’amitié, si la pierre ne s’altérait pas avec les années c’est que l’amitié était solide.
    Les Moghols d’Inde aimaient tant les Emeraudes qu’ils gravaient dessus leurs textes sacrés et les portaient comme talismans. C’est ce qui a conduit le développement de la taille à Jaipur


    Le Rubis: Le feu.
    Elle reflète le courage, la lutte, l’amour et la charité divine, la force vitale, couleur de la jeunesse, passion, volupté.
    En Europe, on le plaçait à la tête de la couronne royale pour commémorer la passion et le sang du Christ.
    C'est l'oeil unique que portent au milieu du front dragons et vouivres. On l'appelle alors l'escarboucle.
    Aux yeux des alchimistes, l'escarboucle symbolise la pierre philosophale.
    En Inde une légende veut que d'énormes rubis éclairent les demeures des dieux.
    En Orient, le rubis est qualifié de goutte de sang issue du coeur de Mère Nature
    Autrefois on frottait un rubis contre sa peau pour vieillir moins vite, voire même retrouver jeunesse et vitalité; au Moyen-âge l’on pensait à cette époque que le rubis était une pierre prophétique : Il devenait plus sombre si la personne qui le portait était en danger.
    Il était considéré dans toutes les anciennes civilisations d’Europe et d’Inde comme la pierre du soleil. On disait que Pégou, roi de Birmanie, n’éclairait sa ville qu’avec des Rubis qui flamboyaient comme des torches


    Le Saphir: l’immortalité et la pureté, sagesse, fidélité, justice.
    Les égyptiens croyaient que le saphir contrôlait le mouvement des astres et l'appelaient la pierre des étoiles.
    Les égyptiens et les romains considéraient cette gemme comme la "Pierre sacrée de la vérité et de la justice".
    Son nom vient de l'hébreu et signifie objet de beauté. On pensait jadis que le saphir émettait des rayons célestes ayant le pouvoir de tuer les bêtes venimeuses. Les persans, eux, croyaient que la terre avait pour socle un saphir géant, dont la couleur se reflétait dans le ciel.


    La Labradorite: Pierre de protection par excellence.
    Dans les mythes des peuples du Nord, la labradorite est supposée avoir passé l'Aurora Borealis (les aurores boréales) et est reliée à d'anciennes pratiques magiques par de nombreux peuples de cette région.
    Les Eskimos Inuits croyaient, dans les temps reculés, que les aurores boréales avaient été prises au piège dans les rochers au large de la côte du Labrador, mais ont été libérées dans l'air par un de leurs ancêtres qui a brisé l'un des rochers avec sa lance. Certaines aurores cependant, n'auraient pas été libérées par la lance et seraient resté bloquées dans cette pierre que nous appelons aujourd'hui labradorite.
    Les peuples finlandais ont souvent enfouis de la labradorite dans leur domaines comme une offrande aux esprits de la terre. La labradorite était également appelé par eux : la pierre de lune noire.


    La Topaze: La fidélité l’inspiration, la pureté, incite au développement spirituel.
    Symbole de foi, de droiture et de loyauté, offrir une topaze équivaut à donner son amitié pour toujours. Une topaze qui changerait de couleur annoncerait une trahison.
    Une tradition lui attribue la propriété d'inspirer l'horreur du sang. Il faut offrir une topaze aux hommes qui décident la guerre.
    Elle ferait partie de l’une des douze pierres ayant servi à la fondation de Jérusalem. Elle composait de très belles pièces de joaillerie portées par le Tsar de Russie au XIXe siècle
    Au treizième siècle sainte Hildegarde proposa un remède pour soigner les problèmes de vue : tremper une topaze dans un verre de vin pendant trois jours et passer la pierre sur les yeux du patient.
    Pour les Égyptiens, la topaze représentait Ra, le dieu du soleil, donateur de vie et de fertilité.


    L’Améthyste: sincérité, équilibre, et humilité.
    Elle symboliserait la sagesse et la tempérance, la pureté de l’âme.
    Le nom de la pierre est issu du grec "Amethustos" signifiant "qui n'est pas ivre".
    Dans l'Antiquité, on taillait des coupes d'améthyste pour y boire le vin, ce qui évitait aux convives de s'enivrer.
    Jadis l’on pensait que l’améthyste rendait sobre, quant à la médecine chinoise, elle, utilise cette pierre en remède contre les maux d’estomac et les cauchemars.
    Elle orne également les bagues pontificales et les couronnes des rois chrétiens, tous censés se garder de toute ivresse, fut-elle spirituelle.
    Chez les Celtes c’était la pierre des Druides, en Inde la pierre des Brahmanes et chez les Catholiques la pierre des évêques


    Le Grenat: lié au sang et à la circulation sanguine.
    Symboles : La constance, la loyauté, l’énergie et la force.
    Au Moyen-âge, il protégeait les Croisés des risques de blessures. D'anciennes recettes magiques allient le grenat au collyre pour en faire des compresses afin de fortifier les yeux et d'en guérir certaines affections.
    Au Moyen-âge, les grenats étaient censés guérir les dépressions, protéger contre les cauchemars, soulager les maladies du foie et arrêter les hémorragies.
    La légende dit qu’il brillait dans l’obscurité. C’était la pierre du héros qui devait faire face à des épreuves difficiles pour prouver son courage
     

    La Turquoise est une amulette des vierges et des jeunes mariées.
    Symboles : La purification, succès et confiance, bien être et douceur.
    Pour les tibétains, elle est le ciel et l'eau et apporte chance et protection.
    Elle a été, dans beaucoup de civilisations, une pierre qui protégeait contre la magie maléfique. Elle était portée en amulette pour gagner en force, en santé et en joie de vivre.
    Le chef apache Geromino possédait une turquoise, qui favorisait ses visions. La civilisation aztèque vénérait la turquoise, appelée pierre des dieux. Les aztèques estimaient leur richesse à leur nombre de turquoises.
    Le pharaon Amerenbet II mit au jour les plus vielles mines connues de turquoise.
    Les pierres servirent dés cette lointaine époque à fabriquer des amulettes sous formes de scarabées, de fleurs de lotus, de faucons...
    Elle a toujours été considérée comme un porte-bonheur; au XVème siècle on pensait que la turquoise perdait de son éclat si son propriétaire était malade, et le retrouvait une fois la menace écartée.


    Le Corail: La force.
    C’est la pierre porte bonheur des Italiens.
    En Chine Antique, les coraux étaient symbole de richesse, des privilèges et d’un statut social élevé.
    Appelé Arbre des eaux, les anciens lui accordaient le pouvoir de protéger du mauvais oeil et d'arrêter les hémorragies.
    Pierre sacrée chez les tibétains, il fait partie des sept joyaux dans le bouddhisme sino-japonais.
    Il serait né, selon une légende grecque, des gouttes de sang versées par la Méduse, l'une des gorgones. Ce serait la tête tranchée par Persée, qui se serait transformée en corail.


    La Perle: évoque toujours quelque chose de précieux, de rare et sans défaut.
    Symboles : La santé, beauté, authenticité. Tout comme la lune, elle est un symbole fort de la féminité. Elle reflète la sexualité, l’authenticité et la beauté.
    Autrefois, on croyait que les perles étaient le fruit de l'union entre l'eau de la mer et la lumière de la Lune.
    Née de la chute d'une goutte de rosée dans une coquille ou d'une larme de lune, elle est le symbole essentiel de la féminité créatrice, elle est toujours la trace sur Terre de l'activité céleste.
    Les anciens Grecs associaient les gemmes brillantes à Aphrodite, la déesse de l'amour et de la beauté. Ils croyaient qu'elle était issue de l'écume de la mer. Lors de sa naissance, elle s'était secouée, avait jeté des gouttes d'eau dans l'océan et celles-ci étaient devenues des perles.
    Une ancienne légende persane rapporte que le prophète expliquait ainsi sa venue:
    " Dieu a des serviteurs comparables à la pluie, lorsqu'elle tombe sur la Terre ferme elle donne naissance à du blé, lorsqu'elle tombe sur la mer elle fait naître les perles."
    D’après l’écrivain latin Pline, Cléopâtre aurait fait fondre une perle d’une valeur inestimable dans son vin et l’aurait ensuite bu en gage d’amour pour Antoine. Les perles ont longtemps été considérées comme un remède universel.
    On dit qu’elle perd son éclat si on ne la porte pas.


    L’Opale: espoir, fidélité, amour
    C’est une pierre fascinante entourée de mystère. Les Romains parcouraient le monde pour se procurer cette pierre qui avait pour eux l'éclat de toutes les pierres précieuses en une seule.
    En Europe, l’on pensait que l’opale porte malheur, on l’a rendue responsable de la peste noire tandis qu’en Asie, cette pierre symbolise l’espoir.
    Concernant l'opale irisée, Brahmâ lui donna son bleu céleste, Vishnu l'éclat du soleil, et Shiva son sang flamboyant.
    La rumeur veut que l'opale noble porte malheur. Particulièrement depuis la publication du roman de Walter Scott, Anne de Geierstein. Ce roman raconte l'histoire de la grand-mère d'Anne qui portait une barrette sertie d'une opale qui reflétait l'humeur de sa propriétaire en lançant des étincelles et de petits éclairs rouges quand elle s'emportait.


    L'Aigue-marine: tolérance, patience, calme, douceur et sensibilité.
    Au Moyen-âge on lui attribuait le pouvoir de raviver l’amour entre époux, l’aigue-marine, aussi appelée « pierre des marins » est également censée protéger ces derniers pendant les tempêtes. C’est la pierre de chance des gens de la mer.
    Selon le mythe grec, l’aigue-marine échouait sur le rivage après être tombée du coffre à bijoux des sirènes
    D'après une autre légende, ce sont les hippocampes qui ont apportés sur le rivage l'aigue-marine qui viendrait du trésor des nymphes....
    Symbole d'innocence, de pureté, de fidélité, elle protège les amoureux.


    Le Lapis-lazuli: Il symboliserait l’affirmation de soi et l’harmonie dans les relations
    Il fût la véritable pierre précieuse des civilisations du Proche Orient et de l’Egypte. Il représentait le ciel nocturne et la puissance des Dieux dans l’Egypte Antique.
    Les sumériens associaient le bleu du lapis-lazuli à la voûte céleste faisant de "la pierre des pierres" un don du ciel et lui rendaient un véritable culte.
    Les égyptiens sculptaient leurs fameuses amulettes en formes de scarabée dans le lapis-lazuli.


    La Pierre de Lune: Spontanéité et simplicité.
    Galien la surnommait " Ecume de lune ".
    A Ceylan, au XI° siècle, fut érigé un temple à la gloire de la pierre de lune. D'après la légende, les marches de l'autel en étaient couvertes.
    Il convient de l'offrir pour le treizième anniversaire de mariage car la pierre conjure l'influence néfaste du chiffre treize.
    C’est la pierre d’Aphrodite, déesse de l’amour c’est aussi une pierre sacrée en Inde qui apporte la bonne fortune. C’est une pierre céleste, captivante et troublante.


    La Cornaline: Elle symboliserait la stabilité et la motivation.
    Symbole de bonheur et de sérénité, la cornaline orangée est prisée depuis l'antiquité.
    Les égyptiens disaient qu'elle offrait la protection du sang d'Isis.
    Les Romains et les Egyptiens en faisaient le symbole de la vie, de la richesse et de la prospérité.
    Liée à des pratiques religieuses, elle accompagnait les défunts durant leur long voyage vers l'au-delà. Elle ornait le pectoral funéraire du pharaon Toutankhamon


    Le Péridot: Equilibre et vitalité, félicité, bonheur.
    Au Moyen-âge l’on pensait qu’il dissipait l’obscurité et les terreurs nocturne, le roi Edouard VII l’utilisait, lui, comme porte-bonheur
    Appelé Olivine pour les variétés les plus foncées et Chrysolite pour les plus claires, le péridot est le symbole du lion dans la tradition anglo-saxonne.
    Nommée gemme du soleil, il avait les faveurs de la reine Cléopâtre. Au Moyen Age, on l’employait pour repousser les mauvais esprits et attirer la sagesse et l’amitié.
    Il servit au Moyen Age à l'ornementation des objets de culte et du mobilier ecclésiastique.
    Le trésor des Rois mages de la cathédrale de Cologne comprend des péridots.
    Rêver qu'on trouve un péridot en bêchant son jardin annonce une nouvelle inattendue ou une visite.


    Légendes des pierresL’Obsidienne: Le symbolisme de cette pierre se rattache à celui de la pierre de feu.
    On lui prête le pouvoir de conjurer les maléfices et d'éloigner les mauvais esprits.
    Autrefois l'obsidienne avait une signification mortuaire ayant le pouvoir d'ouvrir les chairs humaines et également le pouvoir de les refermer. Les égyptiens se servaient de ses éclats tranchants pour inciser les cadavres lors des embaumements.
    Les Aztèques, qui en fabriquaient des miroirs magiques, recouvraient les plaies d'un baume à base de poudre d'obsidienne.


    Et pour terminer, la légende de l’Obsidienne larme d’Apache :
    L'origine de son nom signifie : "larme de femme indienne". En forme de goutte, elle est noire ou gris foncé avec parfois de petites inclusions blanches.
    Une tradition très ancienne disait que cette pierre permettait de voir l'avenir. Elle aide à garder son équilibre lors de crises et de difficultés dans le couple. Elle est aussi utile pour lâcher prise et accorder à un être proche la liberté qu'il revendique. Elle apporte une pensée objective et une inspiration spirituelle.

    La Larme d'Apache a une belle histoire. On raconte qu'une tribu indienne vivait paisiblement dans un village situé au-dessus d'une crique. Ce petit paradis fut un jour attaqué par des soldats blancs. Les Apaches défendirent leurs familles, mais lorsqu'ils réalisèrent que tout était perdu, ils choisirent de se jeter dans la crique plutôt que de se rendre. Tous périrent. Les soldats décidèrent alors de se retirer, laissant la vie sauve aux femmes et aux enfants du village. La légende dit que les larmes versées par ces indiennes se transformèrent en pierres, donnant ainsi naissance aux fameuses Larmes d'Apache.

     

     

     

     

     


    http://www.italiq-expos.com/blog-shopping/2006/03/24/89-les-pierres-precieuses-leurs-mythes-et-legendes
    http://www.pouvoirdespierres.com/
    http://teemix.aufeminin.com/accessoires/les-pierres-precieuses-et-leurs-symboles-s963108.html

     

     

     

     

    « La Reine MedbTe Vahine et Taaroa »

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Mai 2016 à 09:50

    Voila un bel article mais à ne pas montrer aux femmes!  Mdrrrr

    Les belles ont 'elles conscience  des  conditions dans lesquelles les plus belles sont extraites ? 

    Le monde est injuste......

    Merci de cet article bien documenté et illustré.

    Bon week end.

      • Samedi 28 Mai 2016 à 10:02

        Bonjour Babacmoi, j'aime les pierres et je les collectionne, non pas pour leur valeur marchande dont je me moque royalement, mais pour leur beauté et leurs qualités thérapeutiques qui sont bien réelles. Je les utilise en lithothérapie.

        Il est vrai qu'il vaut mieux dans certains cas ne pas connaître leurs conditions d'extraction! Mais ce n'est pas toujours le cas heureusement.

        Merci de ton commentaire, bon week-end également, amitiés.

    2
    Samedi 28 Mai 2016 à 11:31

    Je sais maintenant  pourquoi mes parents m'ont prénommé Pierre! Après avoir lu ton texte, j'ai dit à la femme de ma vie quelle chance elle a de  .... m'avoir . Son air dubitatif a fait planer comme un doute sur mes certitudes ...

      • Samedi 28 Mai 2016 à 12:00

        Aucun doute mon cher Peache, tu es une pierre précieuse et ta femme le sait bien puisqu'elle est toujours à tes côtés. smile

        Chaque pierre rencontrée sur notre chemin a une leçon à nous apprendre! Belle fin de semaine, bises.

    3
    Samedi 28 Mai 2016 à 11:34

     bonjour

     un excellent article  que j ai beaucoup aimé

     j aime les pierres , pas que les gemmes ,

    les pierres  de nos régions celles qui nous parlent des anciens

     ( la larme d 'apache  vraiment  une belle légende ) yes

     bonne journée  pour toi

     bises  TRiskéle

     kénavosmile

      • Samedi 28 Mai 2016 à 12:11

        Bonjour Monica, j'aime aussi toutes les pierres et je préfères les pierres brutes aux pierres polies.
        Je ramasse aussi de simples cailloux quand je les trouve jolis, j'en ai partout.

        Mes préférées sont l'Azurite et la Célèstite:

        Merci de ton commentaire, bon week-end, bises, kenavo.

    4
    Samedi 28 Mai 2016 à 13:44

    Premier jet (de pierre !)...je reviendrais lire et découvrir les coins et recoins de ton article.

    Une "historiette très simplette" à ma portée : 4 individus trouvent  une pierre dans le jardin

    Le 1er dit : et zut encore une pierre

    Le second : je la garde et vais en faire une bordure

    Le troisième : je la garde "on ne sait jamais "

    Le dernier : je la nettoie et en ferais la clé de voûte de mon édifice...

    Même version pour le maçon ou tailleur de pierre..chaque pierre ( ou caillou) peut devenir précieuse aux yeux de celui et de celle qui sait voir plus loin...

    Ciao bella...ma kiné te remercie pour les conseils qu'un jour tu lui as donnés pour le choix de sa pierre.

      • Samedi 28 Mai 2016 à 14:35

        Bonjour Loup, je suis d'accord avec toi, chaque pierre quelle qu'elle soit raconte une histoire à qui sait l'écouter, elle peut devenir bijou, dolmen ou cathédrale. Les pierres sont la mémoire du monde et si elles pouvaient nous raconter tout ce qu'elles ont vu...

        Je suis contente que mes humbles connaissances aient pu aider ta kiné, à bientôt.

    5
    volodia
    Samedi 28 Mai 2016 à 14:15

    J'adore les pierres j'en ramasse à chaque voyage, j'ai toujours aimé les opales.

    Bel article!! Bon week end.

     

      • Samedi 28 Mai 2016 à 14:37

        Merci Volodia, moi aussi je ramasse les pierres un peu partout où je vais. Sur une plage un jour j'ai trouvé un superbe morceau de bois fossilisé incrusté de quartz et autres minéraux, un de mes trésors!

        Merci de ton commentaire, bon week-end à toi aussi, bises.

      • Jeudi 2 Juin 2016 à 20:30

        Bonsoir, je suis fasciné par ce texte qui révèle parfaitement les différents visages de l' homme...et ce qu'il est capable de devenir suite à la découverte d'un caillou.

        Un de mes enfants se prénomme Pierre né le jour de la Saint Pierre.....notre campement était sur un terrain lieu dit "les pierres "...il a appris le métier de maçon....

        Bonne soirée

    6
    Lundi 30 Mai 2016 à 15:13

    Bonjour Triskèle ! 

    Que ton article est intéressant ! Chaque pierre a son histoire, et je sais maintenant pourquoi ma mère aimait le rubis, elle ne voulait pas vieillir sarcastic ... Bises, Triskèle, bonne semaine happy

      • Lundi 30 Mai 2016 à 16:25

        Bonjour Béa, ta mère devait être au courant des propriétés magiques du rubis! J'espère que c'était efficace! smile
        Il y a encore bien d'autres histoires et légendes sur les pierres, mais je ne peux pas tout écrire ici.

        Merci de ta fidélité et belle semaine à toi aussi, bises.

    7
    Lundi 30 Mai 2016 à 23:45

    Que j'aime ton article ! Comme tu dois t'en douter ;) Je ne me lasse pas de le lire et le relire... J'aime tellement les pierres, précieuses ou non. Je ramasse encore de petites pierres sans intérêt aux bords des chemins, juste pour leurs beautés, leur petit truc en plus.

    Ma passion pour elles doit certainement venir de l'aigue-marine. C'est cette pierre qu'offrit mon grand-père, marin, à ma grand-mère qui la porte encore avec fierté. Ma grand-mère aime à me conter sa signification...

    Je porte en chevalière un grenat malheureusement cassé. Il se brisa quelques heures avant que je ne me rende aux urgences ! Cette histoire restera toujours graver, c'est pourquoi je ne peux me résoudre à l'échanger. Un jour, j'ai lu que cette pierre palissait lorsque son porteur voyait sa santé faiblir. Comment dire... Étrange ?

    Je suis aussi très attachée à mon hématite, qui m'aide à trouver le sommeil lorsque je la place sur mon front. J'ai aussi un pendule en pierre de lune. Bien que je n'ai pas fait le choix de l'utiliser, j'aime juste la savoir à mes côtés. 

    J'en possède d'autres, comme la labradorite que j'admire toujours autant... L'opale me fascine mais je n'en possède pas. Disons que sa réputation m'effraie encore un peu pour l'instant ^^ 

    En ce moment, la calcite bleue hante mes nuits. Je n'en ai pas encore, mais compte bien la découvrir.

    Je regrette juste d'avoir perdu une larme d'apache, chez mon père. Bien que nous ayons retourné tous les meubles, impossible de remettre la main dessus !

    Bref, je m'arrête là. Je pipelette trop ! 

    Et toi, dis-nous, quelles pierres te suivent et t'inspirent le plus ?

    Des Bisous ♥

      • Mardi 31 Mai 2016 à 08:31

        Bonjour Stéphanie, ton commentaire me ravit, sœur dans l’amour des pierres!

        Ce que tu dis de ton grenat ne m’étonne pas, bien des pierres palissent ou se fissurent lorsque leur porteur a des problèmes de santé, puisqu’elles échangent des énergies et des vibrations avec le corps.
        J’ai utilisé une malachite contre des douleurs qui est devenue toute noire après avoir absorbé le mal.

        Personnellement j’ai beaucoup de pierres, je ne pourrais toutes les citer. Comme je l’ai dit plus haut, j’ai une préférence pour l’azurite et la célestite, qui sont des pierres à grandes propriétés spirituelles, tout comme la calcite bleue dont tu parles et si elle t’appelles tu devrais l’écouter.

        Je porte plusieurs pendentifs en alternance (pour ne pas ressembler à un sapin de Noêl! ☺)
        Une jolie pierre de lune, une météorite offerte par ma belle-fille, un ambre blanc de 40 millions d’années offert par une amie lituanienne, trouvé sur les bords de la mer Baltique, une citrine. Je porte un bracelet de turquoises de l’Arizona offert par mon ami chamane, pierres provenant de la mine appartenant à sa fille, des bracelets de cheville en grenat pour aider ma circulation sanguine, et une seule bague de topaze impériale.
        Je bois chaque matin de l’eau de magnésite contre les crampes.

        Dans ma maison j’en ai un peu partout, entre autres une géode de quartz et une tourmaline noire dans le salon, un cristal de roche, de l’ambre de la Baltique de même provenance que le pendentif et plusieurs autres dans la chambre, et les boites transparentes contenant toutes les autres sont toujours devant moi.
        Plus sur les étagères des cailloux ordinaires (mais pas tant que ça! ☺) ramassés dans la nature.
        Je m’aperçois que je suis totalement submergée par les pierres! Et je ne peux pas toutes les citer, alors excuse moi pour cet étalage, mais c’est toi qui a demandé! smile

        Je regrette que tu ne continues pas ton joli blog, j’espère que tu vas y revenir.
        Merci de ton commentaire si intéressant, je te souhaite une très belle semaine, bises.

      • Mercredi 1er Juin 2016 à 17:25

        Hi hi, ça ne me dérange pas de lire ton étalage cool au contraire ! 

        J'avoue que la célestite est belle aussi ! Je crois que ton chez toi doit un être un merveilleux endroit ♥

        Je ne me lasserai pas d'écouter les histoires de chacune de tes pierres... J'imagine qu'il y a tant de chose à découvrir.

        Au fait, aurais-tu des livres à nous conseiller sur les pierres, leur entretien, leurs propriétés ? On m'avait conseillé "Les pierres au quotidien" de Julia Boschiero. Et puis, je n'ai pas franchi le cap. J'aime bien feuilleter les livres avant achat. Mais si tu as une bonne référence, je suis preneuse :)

        Pour le blog, je teste la plateforme blogspot en ce moment, mais j'avoue avoir un petit souci avec les codes... Je ne suis pas douée là-dedans et je commence à m'y perdre. J'ai aussi un manque de temps qui me contraint à laisser cette partie de côté. Il renaîtra de ses cendres un de ces jours.

        Merci, une très belle semaine à toi aussi Miss ♥

    8
    Mercredi 1er Juin 2016 à 18:00

    Bonsoir Stéphanie et merci de ton indulgence.

    Tu  trouveras beaucoup de livres ou de sites qui parlent des propriétés des pierres, mais tu verras que tous ne sont pas du même avis, car chacun raconte ce qu'il a expérimenté, voire ce qu'on lui a rapporté,  et le ressenti d'une personne à l'autre est très variable, il est nécessaire d'expérimenter. Personnellement je ne suis pas en accord avec les Boschiero père ou fille, le meilleur à mon avis est Michaël Gienger dont tu trouveras facilement les livres à la Fnac ou sur Amazone. Tu peux commencer à te familiariser avec le petit livre 430 pierres qui est très simple, puis ensuite avec avec le manuel de lithothérapie et enfin la petite pharmacie familiale.

    http://recherche.fnac.com/ia502874/Michael-Gienger

    Je te souhaite donc de bonnes lectures et j'attends le nouvel éclat des "lueurs d'ailleurs", peut-être pour Litha?

    Bonne soirée, bises.

     

      • Mercredi 1er Juin 2016 à 20:19

        Merci pour ton avis ! Je préfère me fier à quelqu'un de passionné ;) 

        Litha arrive à grand pas... Je ne suis pas sûre de l'honorer. Je croise les doigts, peut-être ça sera possible.

        Merci pour ton précieux aiguillage en tous les cas.

        Bonne soirée ♥

    9
    Mercredi 1er Juin 2016 à 22:22

    Bonsoir Triskele

    voici une fois de plus un super articles comme tu sais les faire, toujours très intéressants, très bien documentés . Un grand merci pour ce superbe partage, je connaissais certaines pierres avec leurs correspondances, mais pas toutes.

    Je suis un fan de l’améthyste j'ai toujours eu une très grande attirance pour cette pierre !

    un grand merci à toi

    bien amicalement

    claude smile

      • Jeudi 2 Juin 2016 à 07:57

        Bonjour Claude, c'est un très bon choix, l'améthyste est une pierre magnifique! Léonard de Vinci disait même que « l ‘améthyste était à même de dissiper les pensées mauvaises et d'activer l'intellect ».

        Une autre légende la concernant: Dyonisos, le dieu de l'ivresse, fut un jour irrité par une insulte, proférée par un homme banal. Il jura de s'en venger, sur le prochain mortel qui croiserait sa route. Il créa pour cela des tigres féroces, qui devaient accomplir son vœu. Mais voici qu'arriva l'innocente Améthyste, jeune fille de grande beauté, qui allait rendre grâce à la déesse Diane. Diane la transforma en une statue de quartz cristallin pur, pour la protéger des griffes sauvages. Dyonisos, à la vue de cette statue magnifique, versa des larmes de vin, qui marquèrent le remord qu'il avait de ses agissements. Les larmes du dieu teintèrent le quartz et créèrent ainsi la pierre que nous connaissons aujourd'hui.

        Merci beaucoup de ton commentaire, je te souhaite une belle journée, amitiés.

    10
    Vendredi 3 Juin 2016 à 10:15

    Merci de ton passage.L'Inde a de multiples facettes, dont certaines étonnantes et bien loin des clichés distillés par les médias qui ne retiennent que les aspects négatifs dont l'illustration , par contraste, est dans mon article en cours....

    Bon week end.

      • Vendredi 3 Juin 2016 à 10:37

        La foule, le bruit, la saleté, la mentalité par rapport aux femmes, bien des choses me rebutent dans cette Inde, sans parler de souvenirs très très lointains, mais la vision que tu en as donnée dans cet article me plait bien plus et ce sont ces images que j'ai envie de garder en tête.

        Merci et bon week-end à toi aussi.

    11
    Vendredi 3 Juin 2016 à 16:43

    Merci Triskèle, pour ce passionnant article sur les pierres. MA pierre est le lapis lazuli, la pierre d'azur, par choix et non parce qu'elle aurait des vertus pour moi. J'ai d'autres pierres pour ça, diverses. Plus, celles, que comme toi, je rapporte de mes balades, souvenirs de la terre ancestrale, des lieux que j'ai aimés. A bientôt ici

      • Vendredi 3 Juin 2016 à 17:04

        Ca me fait très plaisir de te retrouver enfin dans mon antre Françoise. Certaines pierres nous appellent sans qu'on sache très bien pourquoi, mais il faut les écouter et les chouchouter.

        J'ai aussi beaucoup de cailloux de mes balades, j'en ai rapporté du dolmen de la Pierre de la Fée à Draguignan et j'ai tenté de refaire un petit dolmen avec, pas très probant pour l'instant. smile

        Au plaisir de te relire, bises.

    12
    Chantal Angèle T
    Dimanche 12 Juin 2016 à 19:17

    Merci Annie pour ces Légendes des Pierres qui les rendent encore plus fascinantes, j'aime les pierres, même les roches, les fossiles et les silex taillés, elles ont toutes quelque chose qui m'attire ou m'émeut. J'ai aussi des pierres parmi celles dont tu présentes les légendes, et je suis heureuse de les connaître. Tu me manques beaucoup, je peux même  dire que tu nous manques beaucoup sans risque de me tromper, mais je respecte ton choix. Je ne suis pas une blogueuse mais ton blog est vraiment magnifique et très intéressant. Malgré les inondations je n'ai pas encore coulé ... Amitiés bises et à bientôt. smile

      • Dimanche 12 Juin 2016 à 20:04

        Bonsoir Chantal Angèle, ta visite me fait un grand plaisir, sois assurée que je ne t'oublie pas, pas plus que tous les autres amis de G+.

        Merci pour ton gentil commentaire, je suis heureuse que tu aies pu découvrir quelques légendes sur les pierres que tu possèdes. J'espère que les inondations n'ont pas trop fait de dégâts chez toi.

        Je te souhaite une belle semaine et je t'embrasse, avec toute mon amitié.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :