• Légende du Lorialet

    Légende du Lorialet

    La légende du Lorialet

    Je vous emmène sur un croissant de lune découvrir le Lorialet, fils de la lune...

    La légende du Lorialet évoque le fils de la lune, un enfant mi-humain mi-céleste. Cette légende est la source d'une histoire gitane.

    Les paroles mettent en scène une gitane qui, lasse de ne pas trouver l’amour, prie la Lune une nuit entière dans le but de se trouver un mari.
    La Lune lui propose un marché: elle exaucera sa prière, mais en échange la gitane sacrifiera à la Lune son premier enfant.
    La gitane accepte le pacte et un peu plus tard épouse un beau gitan.

    Ainsi quelques mois plus tard, l'enfant nait. Cependant, sa couleur de peau ne ressemble pas ni à celle de sa mère ni à celle de son père, elle est très blanche « tout comme une hermine » et de plus, ses yeux sont gris.
    Le gitan se sent alors trompé et déshonoré par cet enfant qu'il pense être celui d'un gadjo. Pris de rage, il tue la gitane et porte l'enfant en haut d'une colline pour l'abandonner, exécutant ainsi la condition qu'avait fixée la Lune, sans le savoir.

    La Lune élève alors l'enfant dans le ciel et le prend sous sa protection.

    Les soirs où l'enfant joue et rit, la lune s'arrondit et lorsque l'enfant pleure, elle forme un croissant pour lui offrir un berceau de lumière.
     

    Hijo de la Luna (légende)

    Tout au long de la chanson, le refrain explique que la Lune veut devenir une mère mais ne trouve pas d'amant qui fera d'elle une femme. La chanson fait aussi la critique de certaines mères en demandant combien pourraient aimer leur enfant, alors qu'elles seraient enclines à le sacrifier pour avoir un amant (« que quien su hijo inmola para no estar sola, poco le iba a querer »).

    La réaction du père est aussi propice à réflexion. Sa fierté et son impulsivité le poussent à tuer sa bien-aimée sans essayer de la comprendre.

    La chanson peut être interprétée comme étant un mythe ayant pour but d'expliquer le cycle lunaire (la forme de la Lune changeant ici selon l'humeur de l'enfant).

     

     

     

    Source Wikipédia

     

     

    « Guan YinOrigine des Déesses »

  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Novembre 2014 à 15:58

    J'adore Mécano et cette chanson .... je clique et te salue avant d aller lire ton article 

    2
    Mardi 4 Novembre 2014 à 16:04

    Superbe vidéo ET   Merci pour cette traduction de l'histoire de L'enfant de la Lune 

    3
    Mardi 4 Novembre 2014 à 16:47

    smile Merci à toi Sab Saby, je suis tombée là-dessus par hasard et je n'ai pas pu résister.
    Belle semaine, amitiés.

    4
    Mardi 4 Novembre 2014 à 18:14

    Bonsoir Triskèle !

    Sais tu que en lisant je pensais justement au titre de Mécano ;)

    Connais tu cette légende ma chère Triskèle happy 

    > LÉGENDE DE KUEKUACH 

    Je te souhaite une agréable soirée ^^

    Amitiés happy

    Bises cool

    Stéphane yes

    5
    Mardi 4 Novembre 2014 à 18:43

    Bonsoir Stéphane, merci de ton passage, je suppose que tu veux parler ce celle-ci:

    https://www.youtube.com/watch?v=5Q11UlMls20

    Cadeau, bonne soirée, bises.

     

    6
    Mardi 4 Novembre 2014 à 18:48
    Absolument ma chère Triskele....c'est tout à fait cela :)
    Merci pour le cadeau :)
    Bises ☆
    Stéphane★
    7
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 00:16

    Ma chère Triskèle,

    C'est avec plaisir que je découvre cette traduction en Français, car la chanson de Mécano est connue mais en fait j'ignorais le sens des paroles!

    Cette légende est intéressante car elle dénonce les faiblesses humaines tant des femmes que des hommes, et ils passent devant l'essentiel...Je ne regarderai plus la Lune désormais du même oeil, chaque croissant évoquera les pleurs de l'enfant, et je verrais un berceau à la place du croissant de lune, j'aime cette idée...Et j'écouterai attentivement les rires de l'enfant lorsque la lune sera ronde... wink2 Je crois que cette légende je la retiendrais facilement!

    Merci ma douce Triskèle pour ce voyage, les légendes du monde sont toujours pleines de messages!

    Je suis de retour après un merveilleux séjour auprès des miens! Programme très chargé durant ma petite escapade, et nous avons la joie d'avoir notre fils en ce moment auprès de nous...

    Très belle semaine, ma chère Triskèle, très heureuse de te lire de nouveau, un plaisir renouvelé!

    Bisous ensoleillés! (Toujours bcp de soleil chez nous...)

    8
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 03:36

    c'est peut-être à cause de ( je crois plutôt grâce à ...) Lorialet que les enfants, les veinards, sont souvent dans la Lune. Je me dispense de commentaire sur les pactes fémino-seléno-progénituro-pas- sûrs, mais je n'en pense pas moins ...

    9
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 07:20

    Bonjour ma chère Neige, je suis contente de te revoir, et encore plus que ton séjour t'ait rendue heureuse, et ton fils avec toi c'est le bonheur qui continue!
    Je te fais de grosses bises, mais les miennes sont trempées, désolée! smile

    Peache, je constate que tu cherches à éviter les polémiques! Tu es un grand sage!
    Je te remercie de ta visite, bonne journée à toi (ou bonne nuit?) Bises amicales.

    10
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 15:28

    Très jolie légende, j'aime l'image du " croissant de lune qui forme un berceau". J'ai écouté la chanson en lisant, elle est superbe ! Bises Triskèle et à bientôt

    11
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 15:39

    J'avoue qu'en tombant par hasard sur cette jolie légende, j'ai en même temps redécouvert la chanson, j'aime beaucoup aussi.
    Merci chère Béa, grosses bises.

    12
    volodia
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 17:56

    Que l'on vende son âme au diable ou à la lune on finit par le payer un jour! Mais qui est capable de résister à l'attraction de la lune? Moi pas toujours, mais je n'aime pas la chanson pour autant.

    13
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 18:08

    Bonsoir Triskèle !

    Je viens seulement de m'apercevoir que je n'avais pas mis le lien de l'article que je voulais te faire découvrir ;)

    Voilà qui sera mieux :D

    LA LÉGENDE DE KUEKUACHU

    Bonne soirée à toi ^^

    Bises yes

    Stéphane glasses

    14
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 18:12

    Oh  Volodia, tu n'aimes pas la chanson? C'est dommage! Moi je suis une adoratrice de la lune, bien que je ne lui aie pas vendu mon âme, et surtout pas mon fils!

    Je te souhaite une belle soirée sous la lune presque pleine ce soir, regarde comme elle est belle! Les loups ne résisteront pas à son appel.
    Amitiés.

     

    15
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 17:20

    bonjour Triskèle

    dès le début de l'article j'ai pensé a Mecano superbe chanson

    je reviens tous doucement la santé me joue quelques tours

    bon week-end

    bises

    16
    Vendredi 7 Novembre 2014 à 17:43

    Bonsoir Ulysse, ça me fait très plaisir de te revoir, j'avais compris que tu n'étais pas bien.
    J'espère que tout va aller de mieux en mieux, je te le souhaite de tout coeur.
    Bon week-end à toi aussi, bises amicales.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :