• Adonis

     Adonis

    Adonis par J. Northcote

    Adonis


    Adonis, dans la mythologie grecque puis romaine, est un jeune homme d’une exceptionnelle beauté, aimé à la fois d’Aphrodite (Vénus), déesse de l’Amour et de la Beauté, et de Perséphone (Proserpine), reine des Enfers.
    Adonis symbolise la mort et le renouveau de la nature dans le cycle des saisons. En hiver, il descend dans le royaume d’Hadès rejoindre Perséphone. Au printemps, il revient sur terre s’unir à Aphrodite.

    La légende d’Adonis est d’origine phénicienne. Considéré par les Phéniciens comme une divinité agraire, le personnage voit son mythe se répandre au Liban et à Chypre avant de gagner rapidement l’ensemble du bassin méditerranéen. Il fait partout l’objet d’une très grande popularité. Le récit de son existence s’affirme comme une vision symbolique du renouvellement cyclique de la vie végétale.

    La naissance d’Adonis
    Adonis est désigné comme le fils de Théias, roi de Syrie, (ou Cyniras roi de Chypre) avec sa propre fille, Myrrha.
    Ce roi prétendit que la beauté de sa fille, Myrrha, surpassait celle d'Aphrodite.
    La déesse se vengea de l'insulte en faisant naître dans le cœur de Myrrha un amour incestueux. La jeune femme, victime du sort lancé par Aphrodite, entra dans lit de son père par une nuit très sombre avec la complicité de sa nourrice qui l'avait enivré au point de ne plus savoir ce qu'il faisait.

    Pourchassée par le roi furieux d’avoir été abusé, Myrrha obtient des dieux d’être transformée en arbre, l’arbre à myrrhe, pour lui échapper. La transformation de sa mère n’empêche pas l’enfant de se développer et, au moment de sa naissance, l’écorce se fend pour le libérer.
    Dès sa naissance, il est si beau que sa lumière attire Aphrodite qui le recueille et qui confie le soin de l’élever à Perséphone, la reine des Enfers, en sécurité.

    Adonis

    Adonis et Vénus par Antonio Canova

    L’apparence d’Adonis, « chaque jour en beauté se surpassant lui-même » (Ovide), est si remarquable que Perséphone et Aphrodite s’éprennent bientôt de lui. La jalousie qui se déchaîne aussitôt entre les deux déesses nécessite l’intervention de Zeus.
    Zeus demanda à Calliope de résoudre leur querelle. Alors, elle ordonna au jeune homme de passer un tiers de l'année avec Aphrodite, un tiers avec Perséphone et le dernier avec la personne de son choix.
    La décision de Calliope sembla, dans un premier temps, apaiser les tensions entre les deux déesses. Cependant, si Adonis respecta à la lettre les exigences du roi des dieux, il choisit de consacrer le tiers de l'année restant à Aphrodite afin de vivre pleinement son amour pour elle.
    Dès lors, le partage n'était plus équitable et l'amour qui liait Aphrodite à Adonis attisa la convoitise des autres dieux. Car si la déesse de l'Amour, épouse légitime d'Héphaïstos, avait coutume de multiplier les infidélités, elle semblait cette fois-ci véritablement éprise de son jeune amant.

    Une fin tragique
    Les sentiments d’Aphrodite pour le jeune homme provoquent cependant la jalousie de l’amant le plus agressif de cette dernière, Arès (Mars), dieu de la Guerre.
    Un jour Adonis, aimant chasser, parcourut la forêt et affronta un sanglier envoyé contre lui par Arès. L'animal blessé le chargea et le jeune Adonis s'effondra, blessé mortellement à la jambe.
    Les gouttes de son sang versées sur le sol au moment de la mort du jeune homme donnèrent naissance à une plante nouvelle à fleur rouge, l’anémone.

    Adonis

    Adonis et Aphrodite par Alice Phélès.

    Les amours d'Adonis avec Aphrodite et Perséphone symbolisent les cycles des saisons et de leurs capacités à produire des richesses dont pouvaient profiter les hommes.

    La légende d’Adonis offre le symbole de la résurrection de la nature au moment du printemps, période représentée dans sa légende par son retour sur terre auprès d’Aphrodite après plusieurs mois passés sous terre. Les liens d’Adonis avec la nature se révèlent également dans son association avec l’anémone, créée de l’union de son sang avec la terre.

    Aphrodite tint à rendre hommage à son amant défunt et organisa en son honneur une fête funèbre célébrée chaque printemps par les femmes phéniciennes, les Adonies.
    Les Adonies étaient célébrées en divers lieux, et plusieurs auteurs de l'Antiquité grecque les ont évoquées. Ce rituel consistait à planter des graines et à les arroser d'eau chaude de manière à accélérer leur croissance. Ces plantations, surnommées «jardins d'Adonis», mouraient également très rapidement, symbolisant la mort du jeune homme.

     

    Adonis

     

     

     

    Sources: Wikipédia et http://www.mythologica.info/mythologie-grecque/adonis/

     

     

     

     

    « L'Air MerveilleuxBeltane »

  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Avril à 17:45

    Merci pour le rappel de cette légende qui parmi d'autres nous a tant fait rêver ...Adonis symbole de beauté masculine au même titre que le Dieu Apollon. Bonne soirée. Amitiés

      • Lundi 23 Avril à 18:23

        Bonsoir Christian et merci beaucoup de ta visite. Adonis est en effet dans le monde des hommes l'égal du dieu Apollon par sa beauté, et les déesses ne s'y sont pas trompées.

        Bonne soirée à toi aussi, à bientôt, amitiés.

    2
    Lundi 23 Avril à 19:19

    La jalousie... le plus ancien défaut des Hommes.

    Mais aussi un sentiment bien connu des Dieux il semblerait.

     

    Belle soirée ma Triskèle! et merci pour cet article !

      • Lundi 23 Avril à 19:58

        Les hommes ont-ils fait les dieux à leur image? Je dirais que oui.

        Merci mon cher Jo, douce soirée à toi aussi, bises.

    3
    Lundi 23 Avril à 21:25
    Béatrice Montagnac

    La jalousie peut-être un grand danger pour un rival encore aujourd’hui  

    Elle change une personne douce en un être violent 

    Les dieux ne sont pas une éception

    Merci de ce magnifique partage  

    douce soirée amitié 

      • Mardi 24 Avril à 09:02

        Oh oui, la jalousie est un horrible défaut qui pourrit la vie des uns et des autres.

        Merci Béa, passe une belle journée, amitiés.

    4
    Lundi 23 Avril à 23:41

    Adonis, homme objet, attribué sans vergogne par Calliope ( femme) à Aphrodite et à Perséphone ( femmes )  va devenir l'ancêtre des hommes exploités , et sera l'emblème de la lutte pour l'égalité et en finir avec la subordination sentimentale des hommes aux femmes.
    Estas la fina lukto !
    Kisetoj, Amikino

      • Mardi 24 Avril à 09:04

        Hi hi, après le MLF voilà que tu instaures le MLH mon cher Peache? Je ne suis pas sûre que tu aies beaucoup d'adhérents.

        Dankon kaj, kisetoj.

      • Mardi 24 Avril à 13:37

        ça c'est toi qui ledit ! bientôt les hommes auront enfin les mêmes salaires que les femmes, ne seront plus sifflés dans la rue, ni tripotés dans le métro !non mais !

        la mondo ŝanĝas !

        virviraj kisetoj, karega amikino!

    5
    Mardi 24 Avril à 06:40

    Les dieux ce sont copiés les uns sur les autres pour se renouveler, dans cette histoire on retrouve des similitudes avec le christianisme, oui je pense que les hommes ont fabriqué des dieux qui leur ressemble, vanité, jalousie, vengeance reviennent sans cesse dans ces croyances

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 24 Avril à 09:07

        Je suis de ton avis Claude, les défauts des dieux sont les défauts des hommes. Mais les dieux ont plus de pouvoir et ce n'est pas toujours pour faire le bien hélas.

        Bonne journée, amitiés.

    6
    Mardi 24 Avril à 07:46

     bonjour 

     ëtre un  Adonis    qui se dit encore  d 'une personne trés  belle 

     merci pour la lecture de cette belle légende  

     je ne  savais pas que     qu 'il  existait  les adonies  , et ce rituel de plantation  et de croissance   de splantes 

     trés intéressant 

     

     bonne journée  pour toi 

     kénavo

     

      • Mardi 24 Avril à 09:11

        Bonjour Monica, il ne tient qu'à toi de recréer un jardin d'Adonis, pourquoi pas? Et tu fêteras les Adonies avec tes amies.

        Merci à toi et belle journée, kénavo a-wechall.

    7
    Mercredi 25 Avril à 16:57

    Bonjour mon amie Triskèle,

    c'est assez étonnant il y a une corrélation entre Adonis et Osiris . Je n'y avais jamais prêté attention !

    en tous les cas , comme à ton habitude un sujet bien ficelé, bien documenté , passionnant !

    bravo ma chère Triskèle , du bon travail

    de quoi bien exciter de plaisir les neurones de tous ceux qui ne se contentent pas des plaisirs de hilotes .

    Un grand merci à toi pour ce partage .

    Bien amicalement

    claude smile

      • Mercredi 25 Avril à 17:44

        Bonsoir Claude, peut-être que lorsque Adonis réside aux enfers avec Perséphone, on peut en effet le comparer au dieu des morts Osiris, bien que tous deux symbolisent plutôt la mort de la végétation.

        En tout cas je te remercie pour tes passages toujours emplis de gentillesse, je te souhaite une douce soirée, bises amicales.

    8
    Mercredi 25 Avril à 18:46

    J'avais oublié que les anémones avaient un lien avec Adonis, mais c'est ma fleur préférée. ^^ Merci Triskèle, bonne soirée à toi, bises

      • Mercredi 25 Avril à 19:07

        Eh oui, l'anémone est née du sang d'Adonis!

        Merci Françoise, douce soirée à toi aussi, bises.

    9
    Jeudi 26 Avril à 09:58

    Bonjour

    belle legende pour ce heros mythologique, je ne connaissais pas toute son histoire,

    merci des infos complementaires pour mieux decouvrir sa legende et son symbolisme

      • Jeudi 26 Avril à 10:28

        Bonjour Philippe, merci à toi et bonne journée, bises.

    10
    Jeudi 26 Avril à 16:39

    Bonjour Triskèle !

    Tout le monde connait Adonis, ou croit le connaitre, son histoire m'était totalement étrangère, à part sa beauté légendaire. Belle légende qui personnifie en Adonis le renouvellement de la vie végétale, tout à fait d'actualité. Bonne fin de journée Triskèle, à bientôt smile

      • Jeudi 26 Avril à 17:13

        Bonsoir Béa, oui Adonis est une sorte de symbole du retour du printemps comme Perséphone. Actuellement il me semble qu'ils ont tous deux du mal à revenir des enfers! smile Il doit y faire plus chaud.

        Merci et douce soirée à toi, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :