• Les neuf vies du Chat

     Les neuf vies du Chat

     

    Légende hindouiste: Les neuf vies du chat

    Un vieux matou, mathématicien émérite mais fort distrait et incroyablement paresseux, somnolait à l’entrée d’un temple. De temps à autre, il entrouvrait un œil pour compter les mouches du voisinage et replongeait presque aussitôt dans sa douce léthargie.

    Shiva vient à passer par là. Emerveillée par la grâce naturelle, toute féline, que l’animal avait conservée, malgré un embonpoint considérable dû à son oisiveté, le Seigneur des Mondes lui demanda :

    -qui es tu et que sais tu faire ?

    L’autre, sans même entrebâiller ses paupières, marmonna :

    - je suis un vieux chat très savant, et je sais parfaitement compter.

    - magnifique ! Et jusqu’où peux tu compter ?

    - mais voyons, je peux compter jusqu’à l’infini !

    - dans ce cas, fais-moi plaisir. Compte pour moi, l’ami, compte…

    Le chat s’étira, bailla profondément, puis, avec une petite moue de dédain amusée, se mit à réciter :

    - un… deux… trois… quatre…

    Chaque chiffre était prononcé d’une voix plus murmurante et vague. A sept, le chat était à moitié endormi. A neuf, il ronflait carrément, abimé dans un sommeil béat.

    - puisque tu sais seulement compter jusqu’à neuf, décréta le grand Shiva, souverain des Sphères, je t’accorde neuf vies.

    C’est ainsi que les chats disposèrent de neuf existences.

    Mais Shiva, qui était aussi un subtil philosophe, médita longuement. Le matou lui avait assuré qu’il pouvait compter jusqu’à l’infini. Certes, il s’était arrêté au chiffre neuf, puis s’était endormi. Or, le sommeil, sans nom, sans forme, sans pensée, n’est-il pas une fidèle préfiguration de l’infini ?

    Alors Shiva compléta son décret : au bout de ses neuf vies le chat accéderait directement à la félicité suprême.

     Les neuf vies du Chat , extrait de la sagesse des chats, Julia Deuley

     

    « Le Chat NoirLa symbolique des cristaux »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 16:36

    L'Amie des félins que je suis ne s'est pas endormie dès la 9ème ligne

    mais ronronne de plaisir suite à la lecture de cette souriante légende hindouiste.

    Bonne fin de dimanche, Triskèle.

    Bises.

     

    2
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 16:41

    Nous sommes nombreuses à aimer les chats! Bonne fin de journée à toi aussi Ymi, bises.

    3
    Mercredi 19 Mars 2014 à 20:07

    Tout comme vous deux j'aime les chats et cette histoire délicieuse me plait infiniment ! Les chats sont fascinants et des modèles pour moi en ce qui concerne l'art de la relaxation et de la méditation ;-)

    Douce soirée Triskèle !

     

    4
    Mercredi 19 Mars 2014 à 20:18

    Nous sommes pratiquantes de la ronronthérapie! smile
    Douce soirée à toi aussi Dani, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :