• Cernunnos

     Cernunnos

     Cernunnos, un dieu cornu non diabolique.

     Cernunnos (ou Cernunno, Kernunnos) n’est en aucun cas un diable ni un démon. C’est un dieu celtique, et peut-être même préceltique, dont le nom signifie le "Cornu". Et c’est justement son aspect de dieu cornu qui, à la suite de Pan, l’a fait assimiler au Diable par le christianisme. On voit, certes, en Cernunnos, un "Seigneur des Enfers", mais cette qualité infernale, comme dans le cas du dieu grec Hadès, par exemple, doit être prise dans le sens de "monde des morts" et non comme le synonyme d’un royaume des peines perpétuelles tel que le conçoit le christianisme.

     Cernunnos est aussi un Maître des animaux, un Roi des forêts, un dieu de la Chasse qui incarne le renouveau de la Nature : les moissons ne proviennent-elles pas du domaine souterrain où règne ce dieu redoutable ? C’est également un dieu de la Magie. En tous les cas, Cernunnos est une divinité importante qui est parfois identifiée au Dis Pater, c’est-à-dire, le Souverain de l’univers souterrain qui règne sur le monde des Morts (que l’on enterre) et qui patronne la fertilité (les grains germent dans le sol).

     Le Dieu Cornu:
     Il est le fils et l'amant de la Terre Mère. Il est l'incarnation de toute virilité, celui qui imprègne la Terre. Bien qu'il soit sacrifié, il réapparaît éternellement fort, pour garder et défendre ses créatures. Il est Seigneur de la Danse, car il représente les rythmes de la vie, de la croissance, de la mort et de la renaissance. Son apparence qui combine des aspects humains et animaux (ses cornes étant bien souvent des andouillers ou des bois de cerf), nous rappelle que la divinité et la nature ne sont qu'un.

     Le Cornu est le Seigneur des animaux et de la vie, mais il est aussi, comme la Déesse, duel, et il est à la fois Seigneur de la Mort et de la résurrection. Car il n'est pas seulement le Chasseur, il est aussi la proie, la victime sacrificielle qui est abattue pour que la tribu puisse vivre. Il est l'esprit des bêtes sauvages, le gardien du domaine de la Déesse.

     Cernunnos, le Dieu Cornu, est au-delà de l'incarnation de la force naturelle. Il représente la fécondité ainsi que la régénération de la vie. Le serpent à ses côtés incarne la mort ainsi que la vie après la mort. Représenté sous la forme d'un vieil homme, c'est la "force tranquille". C'est le gardien des portes de l'autre monde (Annwn). Image de la fécondité, il représente le cycle de la vie et donc de la mort. Il est parfois représenté avec un visage triple. Il est parfois assis en tailleur, à la façon bouddhique, ce qui suggérerait une origine indo-européenne.

     Dans la mythologie celtique, Cernunnos a été assimilé à Gwynn au Pays de galles et aussi à Herne le chasseur en Angleterre. Tous les deux étaient fort célèbres pour leur "Chasse Sauvage", ils sortaient des Enfers (ou plus simplement de la forêt) accompagnés de leur meute de chiens des Enfers pendant la saison de chasse hivernale. On a longtemps cru qu'entendre la voix de Herne, qui ressemblait au brame du cerf, présageait d'une mort certaine. En tant que dieu de la régénération de la vie, il connaît une nature cyclique: il apparaît à Yule, s'unit à Beltane et meurt à Litha. On l'invoque aussi à Samhain, au moment où le voile entre les deux mondes se soulève.

    Le 1er novembre:
     En ce jour, les Celtes célébraient Cernunnos en faisant des talismans de protection. Le Dieu Cornu perd alors ses cornes et part dans le monde souterrain.

     Symboles:
     le torque avec lequel il est parfois représenté.
     les bois de cerf
     chaudron de nourriture ou sac de pièces comme symbole d'abondance.

      Cernunnos sur le chaudron de Gundestrup Musée du Danemark

     Extrêmement populaire parmi les Celtes, les druides ont largement encouragé l'adoration de Cernunnos qui devint un obstacle sérieux à la diffusion du christianisme.

     

     

     

     

     

    (Source LuxSanctuary)

     

    « Le Cheval MalletLe château de la Reine des Fées »

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Août à 11:42

    bonjour

    bien heureux de découvrir ce dieu celte, qui ressemble a un cerf

    il me plait bien en etant le dieu de la renaissance et de la force de la nature

      • Lundi 7 Août à 13:25

        Bonjour Philippe, Cernunnos est le Dieu le plus important dans les rituels des fêtes celtiques, seigneur de la nature et des animaux.

        Merci de ta visite, je te souhaite une agréable semaine, amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :