• Le Pavot, le Coquelicot

    Le pavot, le coquelicot

    Le Pavot, le Coquelicot

    Plante hallucinogène et sacrée, le pavot est connu dès la plus haute antiquité pour ses effets soporifique, analgésique, et narcotique. Les Grecs l’utilisaient en infusion. En 3000 avant J.-C., il est mentionné sur une tablette sumérienne, identifié par deux caractères cunéiformes qui signifient respectivement «plante» et «joie».

    Le sommeil, la nuit, la mort, et la renaissance
    Le pavot symbolise le repos éternel. On le rencontre souvent, accompagné du lierre et du laurier, comme motif ornemental dans l’architecture funéraire. Il est aussi une image du cycle de la vie avec ses phases successives : la naissance (germination des graines) ; la maturité (fleur) ; la décrépitude et la mort (mort de la fleur qui annonce par les nombreuses graines de la capsule une résurrection assurée.) C’est à partir de son suc, un latex blanc laiteux, que l’on obtient l’opium dont on extrait la morphine et l’héroïne. Le suc suinte des petites incisions faites à la surface de la capsule encore verte. Cette capsule est un attribut de Morphée, dieu des Songes dans la mythologie grecque, et fils d’Hypnos, dieu du Sommeil. Hypnos, D'après la mythologie, Morphée touchait d'un coquelicot ceux qu'il voulait endormir. Thanatos (dieu de la Mort), et Nyx (déesse de la Nuit) portaient des couronnes de pavots.

    La Terre
    Les épis de blé et le pavot sont des attributs de Cérès / Déméter, déesse de l’Agriculture et Terre-Mère nourricière au centre des mystères initiatiques d’Eleusis. La capsule de Pavot est une matrice analogue à la terre, un utérus comparable à celui de la Mère. Les innombrables semences qu’elle contient sont des signes de fertilité.

    Extrême Orient
    En Chine, le pavot est la fleur emblématique de la onzième lune, notre mois de décembre. Mais les méfaits de l’opium ou «Boue noire»  lui ont donné parfois une symbolique négative. On le nomme «graine de la discorde» ; il évoque la malignité et la dissipation. A cause de la ressemblance entre le bouton du couvre-chef des officiels Mandchous et sa capsule, on vit dans celle-ci un présage de précarité.

    Occident
    La capsule du pavot est aussi comparée à une tête humaine coiffée d’un petit chapeau. Avec ses graines, on obtient une huile comestible ne contenant pas les alcaloïdes toxiques du suc. L’huile d’œillette (autre nom du pavot) a été également utilisée comme liant de peinture chez les artistes d’Europe. En Russie, une jeune fille peut être «belle comme une fleur de pavot». Dans le même ordre d’idée «rester en pavot» signifie rester vieille fille.

    Coquelicot
    Le coquelicot est un pavot sauvage d’Europe. Son nom vient de sa couleur rouge qui évoque la crête du coq. Fleur si vulnérable, si fragile qu’on ne peut la cueillir sans la tuer, et pourtant si persévérante qu’elle sait s‘enraciner n‘importe où et refleurir chaque année. Elle symbolise donc la fragilité apparente dissimulant une grande résistance.

    Dans le langage des fleurs, le coquelicot incarne la consolation, le repos et la tranquillité. Les noces de coquelicot symbolisent les 8 ans de mariage dans le folklore français. Malgré sa couleur écarlate, symbole de vitalité, le coquelicot a toujours été associé au sommeil. Au Vingtième siècle, il est associé au souvenir des soldats du Commonwealth morts dans les tranchées de la première guerre mondiale. Couleur de sang, les coquelicots sont une métaphore pour désigner les règles menstruelles.
    Traditionnellement, dans le langage des fleurs, le pavot est synonyme de repos, de rêves, d’oubli.

     

    Source: dictionnaire des symboles.fr et http://www.corif.net/site/especemois/coquelicot.htm

     

     

    « L'AraignéeAnubis »

  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Octobre 2013 à 18:41

    Ma fleur totem!!!! Merci beaucoup!! Ce n'ets pas facile de trouver des infos dessus je trouve..

    2
    Mardi 29 Octobre 2013 à 18:57

    Je t'en prie, c'est vrai qu'il y a peu d'écrits sur cette fleur qui est aussi ma préférée, si belle et si délicate. Bises.

     

    3
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 07:35

    Fragilité et résistance, voilà deux mots opposés qui pourtant vont bien ensemble :-)

    Délicat coquelicot, velours qui ne se cueille pas,

    si beau l'été dans les champs de blé. Hélas, il se fait rare.

    Jolie journée, Triskèle.

    Bises.

    4
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 07:56

    Bonjour Ymi, ici pas de champs de blé mais pourtant beaucoup de coquelicots sur le bord des routes et des chemins, c'est si beau! Bonne journée à toi aussi, bises.

    5
    Samedi 25 Janvier 2014 à 18:08

    Coucou ☼ Triskéle ☼

    J'adore les coquelicots ,vers chez moi sur le bord des chemins il y en a plein , ils égayent les champs de blés aussi , même si ils sont néfastes aux récoltes

    Belle fin de journée et très bon weekend malgré le temps hivernal 

    Bises a toi 

     

    6
    Samedi 25 Janvier 2014 à 18:18

    Bonsoir Clairette, le coquelicot est ma fleur préférée  ces bords de chemins et ces champs fleuris sont si beaux! Bon week-end à toi aussi (chez moi grand soleil pour l'instant!) Bises.

    7
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 19:13

    Excellent article, j'apprend toujours beaucoup de ton blog ! Merci <3

    Le coquelicot m'a inspiré une petite création pour ma nièce. Quel plaisir de découvrir sa signification.

    Fragilité et persévérance, ça lui correspond bien.

    Des Bisous

    8
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 20:01

    Merci de ta visite Esmérine, c'est en effet une fleur qui est aimée par beaucoup de femmes, qui se retrouvent sans doute en elle!

    Belle soirée à toi, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :