• Cerbère

    Cerbère

    Cerbère


    Dans la mythologie grecque, Cerbère, chien à trois têtes, au cou hérissé de serpents et à la queue de dragon, issu du géant Typhon et du monstre Echidma, était le frère d'Orthus, de la Chimère, du Sphinx, de l'Hydre de Lerne et du Lion de Némée. Ses dents noires, tranchantes, pénétraient jusqu'à la moëlle des os, et injectaient dans leur morsure un poison mortel.
    Il était le gardien de l'entrée des Enfers. Il empêchait ainsi ceux passant le Styx de pouvoir s'enfuir.

    Couché dans une grotte, sur la rive du Styx, où il était attaché avec des liens de serpents, il gardait la porte des Enfers et du palais de Pluton. Il caressait les ombres qui entraient, et menaçait de ses aboiements et des trois gueules béantes celles qui voulaient en sortir. Il était si hideux que si durant le voyage une âme osait le regarder, elle était changée en pierre.

     Il était enchaîné à l'entrée des Enfers et terrorisait les morts eux mêmes qui devaient l'apaiser en lui apportant le gâteau de miel qu'on avait placé dans leur tombe en même temps que l'obole pour Charon déposée dans la bouche. Mais Cerbère était aussi terrible pour les vivants qui essayaient de forcer la porte des Enfers, comme Pirithoos et Thésée, qui cherchaient à enlever Perséphone. Si un vivant osait s'aventurer dans ce monde souterrain, le Cerbère laissait couler sur lui sa bave vénéneuse qui le faisait mourir et il le dévorait.

    Le Cerbère était gourmand et Psyché qui était venue chercher la boite à cosmétique de Perséphone sur l'ordre d'Aphrodite l'endormit avec un gâteau trempé dans du vin drogué.
    La Sibylle de Cumes l'endormit aussi avec une pâte assaisonnée de miel et d'opium lorsqu'elle conduisit Enée aux Enfers.

    Cerbère était sensible à la musique et quand Orphée vint aux Enfers pour délivrer son épouse adorée, il exécuta sur sa lyre une mélodie si fascinante que Cerbère fut envoûté et Orphée réussit son exploit.

    Pour sa dernière épreuve, Héraclès fut chargé de le dompter, ayant été le seul jugé assez puissant pour le faire. Hadès le dieu des Ténèbres accepta que Héraclès affronte le monstre à condition qu'il le fasse sans armes.
    Réunissant toutes ses forces, Héraclès étrangla le monstre de ses mains nues.
     Il le ramena à Mycènes pour le montrer à Eurysthée. Celui-ci ne brilla pas par son courage et exigea qu'Héraclès ramène immédiatement le monstre aux Enfers.

    En Thessalie, et dans différents pays de la Grèce, on montrait des cavernes par où, disait-on, Hercule avait amené sur la terre ce monstre infernal. Mais, selon la croyance ou la légende populaire la plus répandue, c'était par la caverne du cap Ténare, en Laconie, que Cerbère, enchaîné et têtes basses, était venu à la suite de son vainqueur. En ce lieu, et en souvenir de cette victoire, on avait élevé un temple à Hercule, après avoir comblé le souterrain.

    Sur les médailles, les monnaies et les vases antiques, Cerbère accompagne toujours Pluton ; mais c'est dans les liens ou entre les mains d'Hercule que les peintres et les sculpteurs l'ont le plus souvent représenté.

    Cerbère

    (Capture de Cerbère, Boris Vallejo)


    Sources: Mythologica.fr et http://www.mythologie.ca/mythes/cerbere.html
    http://www.dicoperso.com/term/adb0aeb1aca2a35e,,xhtml

     

     

    « La Tortue d'OrLa Lavande »

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Février 2014 à 10:37

    La vue des images me glace sur place aussi je ne m'attarde pas.

    Merci de ta visite.

    Bon week-end, Triskèle.

    Bises.

     

    2
    Dimanche 9 Février 2014 à 11:15

    C'est certain qu'il devait décourager le plus téméraires.

    3
    Lundi 10 Février 2014 à 09:54

    Forcément, à la porte des enfers on ne peut pas poster un chihuahua!

    4
    bahvirani
    Lundi 19 Septembre 2016 à 15:32

    Mais je suis que c'est même pas vrai car un clebs à trois têtes ça n'existe pas d'abord.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :