• Merlin l'Enchanteur

     Merlin l'Enchanteur

     Merlin l’Enchanteur

    Personnage-clé de la mythologie arthurienne, Merlin est l'enchanteur par excellence!
    Sans lui, les aventures de la Table Ronde n'auraient pas eu la même tournure car il va introduire un côté magique et fantastique aux récits des chevaliers de la tables ronde.
    Connu sous les noms de « Myrddin » ou « Myrdhin » en gallois, « Merzhin » ou « Marzhin » en breton et en cornique, Merlin est généralement représenté comme un mage bénéfique commandant aux éléments naturels et aux animaux. Il est particulièrement rattaché à la mythologie brittonique, qui couvrait la Bretagne continentale et l’actuelle Grande-Bretagne (sauf l’Écosse). De nos jours, son nom est fréquemment associé à sa fonction d’« enchanteur », magicien.

    La légende de Merlin
    Le nom même de Merlin n’a pas d’origine clairement définie. Certains le situent à l’époque des druides celtiques. Il signifierait Faucon, car Merlin avait le pourvoir de se transformer en faucon, on disait d’ailleurs plus souvent en parlant de lui, LE Merlin.
    Ce que l’on sait, c’est que les noms « Merddin », « Myrddin », puis ensuite « Merlinus » ou encore « Merilun » furent utilisés successivement pour décrire un seul et même personnage. Le nom de « Merlin » sera adopté plus tard, sans doute aux environs du XIIe siècle. La légende de Merlin est très complexe. On ne sait pas si ce personnage a vraiment existé, les sources manuscrites de l’époque ayant disparu.

    La plupart des ouvrages qui parlent de Merlin, évoquent aussi Arthur et les chevaliers de la Table Ronde. Ces textes datent du XIIe siècle au XVIe siècle, mais des récits mettant en scène Merlin remontent à bien plus longtemps. Il apparaît qu’un certain Merlinus Ambroisius aurait réellement existé, de descendance royale. L’influence chrétienne au Moyen Âge aurait transformé les écrits de départ en légende : la mère de Merlin ayant enfanté d’un "antéchrist" aux grands pouvoirs.  Bref, sa description varie au fil des époques jusqu’à ce qu’il devienne le Merlin que l’on connaît à travers les contes et les dessins animés : enchanteur, prophète, homme des bois, maître des animaux, sage, un magicien pur et proche de la nature.

    Sur le plan symbolique Merlin représente la bonté et le rêve, la nature dans sa puissance originelle. C’est sans doute pour cela qu’il nous captive, car il est la représentation d’ un archétype éternel.
    La légende la plus connue quant à son origine le fait fils d’une vierge et d’un démon, d’où le parallèle chrétien et la qualification d’antéchrist. Cependant, d’autres légendes (rapportées par Stephen Lawhead dans son Cycle de Pendragon) lient son existence à la légende de l’Atlantide, d’où sa mère serait native (Charis, fille du Roi Avallach d’Atlantide), alors que son père serait breton (Taliesin fils d’Elphin, roi de Caer Dyvi), selon la légende du Cycle de Pendragon.
    Ces divergences d’origine viennent du fait qu’aucune histoire réelle n’a encore été découverte, et, de ce fait, toute version est possible.

    Merlin, dans la geste arthurienne
    Son rôle dans le cycle arthurien est d’aider à l’accomplissement du destin du royaume de Bretagne (royaume mythique regroupant l’actuelle Angleterre, le Pays de Galles et la Bretagne continentale). Grâce à une sagesse légendaire, il devient l’ami et le conseiller du roi Uther Pendragon. Uter monta sur le trône et Merlin fut pour lui une sorte de conseiller, l'aidant par des enchantements à repousser les invasions ennemies. Mais Uter Pendragon devint brusquement triste et perdit tout courage. Pris d'un fol amour pour dame Ygerne, l'épouse du duc de Tintagel, il en avait perdu le sommeil. Pour l'aider, Merlin lui donna pendant quelques heures l'apparence du mari, et Ygerne put recevoir le roi sans le savoir. De cette rencontre décisive naquit Arthur, le célèbre roi de la Table Ronde.
    À la mort de celui-ci, il organise le défi de l’épée Excalibur qui permet à Arthur, fils illégitime d’Uther, de succéder à son père. Puis il incite Arthur à instituer la Table Ronde afin que les chevaliers qui la constituent puissent se lancer dans des missions relevant du mythe, notamment la fameuse quête du Graal. À la fin de sa vie et malgré toutes ses connaissances, Merlin ne pourra rien contre la destinée du royaume de Bretagne et la fin tragique du roi Arthur.

    Merlin devint le conseiller dur roi Arthur et il l'aida par des enchantements à repousser les invasions ennemies.
    Merlin aimait voyager et de temps en temps il disparaissait sans explication. En général il allait se réfugier au creux des forêts, fréquentées en ces temps-là par des ondines qui avaient élu domicile auprès des sources.

    Merlin et La fée Viviane
    Merlin l'EnchanteurSur le continent, la forêt de Brocéliande passait pour l'une des plus belles du monde Sur le continent, la forêt de Brocéliande passait pour l'une des plus belles du monde connu. Merlin, en s'y promenant, passa un jour près d'une gracieuse jeune fille qui se mirait dans l'eau d'un lac. Elle avait pour nom Viviane. L'enchanteur avait pris ce jours-là l'apparence d'un séduisant damoiseau et non celle d'un vieillard contrefait. Viviane engagea la conversation et, pour lui plaire, Merlin lui offrit quelques enchantements : En son honneur il fit apparaître un magnifique château où se déroulait une fête merveilleuse, puis il rendit au paysage son aspect premier.

    À dater de ce jour, l'enchanteur s'absenta souvent de la cour du roi Arthur : il allait en secret retrouver la jolie Viviane. Lors de ces rencontres, Merlin, de plus en plus séduit, accepta de lui enseigner deux ou trois de ses tours les plus poétiques.
    La jeune fille apprit ainsi à danser sur l'eau sans se mouiller et à faire jaillir une rivière à sa volonté. Mais Viviane voulait garder Merlin toujours à ses côtés. Elle réussit à lui faire avouer presque tous ses secrets et, un jour où il s'était endormi, la tête posée sur ses genoux, elle fit, à l'aide d'un voile, un cercle magique autour de son ami qui devint ainsi son prisonnier à jamais.

    Bien sûr, Merlin avait tout deviné, mais, par amour, il l'avait laissé faire. Il était définitivement retourné dans l'Autre Monde, celui des fées et des magiciens, sans trop de chagrin, car il aimait Viviane plus que sa liberté.
    Ainsi, dans la forêt de Brocéliande, sur une stèle est écrit : "ici a été enfermé Merlin l’enchanteur par la fée Viviane".

    L'histoire des amours de Merlin et de Viviane a été faite également dans un récit anonyme plein de grâce : La Dame du lac , repris au XIXe siècle par Walter Scott.


    http://www.histoiredumonde.net/Merlin-l-Enchanteur.html
    http://www.toujourspret.com/techniques/expression/veillee/contes/merlin_l'enchanteur.php

     

    « Sara la Kali, la NoireDream Catcher »

  • Commentaires

    1
    aluna
    Mardi 22 Octobre 2013 à 13:10

    coucou

    Merci! Je suis fan de la légende d'avalon, de Merlin  et d'Arthur ^^

    2
    Mardi 22 Octobre 2013 à 13:28

    Et moi aussi, je prépare un article sur Arthur et sur Excalibur!

    3
    Mardi 22 Octobre 2013 à 13:42

    Génial !

    4
    paul
    Lundi 21 Avril 2014 à 15:39

    j'adore cool

     

     

     

    5
    Mercredi 23 Avril 2014 à 10:52

    Ravie de t'avoir fait plaisir Paul!

    6
    Jeudi 1er Mai 2014 à 16:08

    re

    je relis ces livres régulièrement et j'en éprouve toujours du plaisir. une histoire écrite de main de maître.y.

    7
    Jeudi 1er Mai 2014 à 16:26

    Merci de ta visite smile passe une belle soirée.

    8
    olivier
    Lundi 8 Décembre 2014 à 15:03
    olivier

    merci

    9
    Lundi 8 Décembre 2014 à 15:37

    Il n'y a pas de quoi, merci à vous d'apprécier.

    10
    jess
    Jeudi 30 Juin 2016 à 13:54

    Bonjour Madame,

    J'aimerais seulement savoir si votre image en haut de blog est libre de droit

    Je viens de finir l'écriture de mon livre et cette image résume bien mon histoire

    J'attends votre réponse avec impatience, merci à vous

    Cordialement

    JESSIE

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 15:06

        Bonjour Jessie, je regrette mais je ne peux pas vous le certifier, je n'ai jamais pu trouver l'auteur de cette image et les banques d'images libres de droit ne me donnaient pas satisfaction, mais elle figure dans de nombreux articles sur Merlin, alors...

        Bonne chance pour votre livre, amicalement.

         

    11
    Vendredi 8 Juillet 2016 à 10:43

    Hello
    j'aime bien moi aussi ces images, elles sont les compagnes presque parfaite de ton histoire
    bises.

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 10:59

        Bonjour Osebo Moaka et merci, chez toi aussi il y a de belles images. J'espère que ta pause te fait du bien mais que tu vas revenir bien vite.

        Passe une belle fin de semaine, bises.

    12
    Vendredi 8 Juillet 2016 à 11:39

    Re coucou
    en plein déménagement
    des  découvertes pas très bonne et des soucis plein la pelle, lol.
    bref, je suis là, sans y être vraiment....
    bise et bonne fin de semaine à toi.
    y.yes

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 12:04

        Oh! J'ai connu ça tant de fois, stress, énervement et fatigue, que je compatis!

        Alors bon courage, et quand tu auras fini repose toi bien, bises.

    13
    Vendredi 8 Septembre à 10:34

    Bonjour

    oh que oui sans lui pas de légende d’Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde

    j'ai toujours bien aimé ce personnage

    et je le vois toujours avec des yeux d'enfant face au film de Disney eh eh eh

     

    bon weekend a lundi

      • Vendredi 8 Septembre à 11:26

        Bonjour Philippe, oui Merlin est le magicien qui nous fait retomber en enfance avec délices.

        Merci et bon week-end à toi aussi, bises amicales.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :