• Le Leprechaun

    Le Leprechaun


    C’est la Saint Patrick, fête nationale Irlandaise, alors nous allons parler du Leprechaun pour rendre hommage à l’Irlande.

    Le leprechaun fait partie des icônes du folklore irlandais, que l’on retrouve essentiellement à l’occasion de la Saint Patrick. Nombreuses sont les légendes et histoires le concernant. Ce petit bonhomme malicieux qui cache jalousement son chaudron d’or suscite toujours l’intérêt des petits et grands…

    Le nom leprechaun est certainement un dérivé du gaélique leath bhrogan qui signifie le faiseur de chaussures, bien qu’une autre proposition ai été faite le rapprochant du gaélique luacharma’n qui se traduit par le mot pygmée.

    Le Leprechaun est un petit homme qui ne dépasse pas 90cm de haut, peut-être est-il une branche du petit peuple des nains, mais il vit exclusivement en Irlande. On le trouve partout sur l’île d’Emeraude, mais il serait né sur le mont Ben Bulben, en Sligo, au Nord-Ouest de l’Irlande. Il construit des demeures souterraines et confortables à l’abri des haies, des pierres levées et des talus plantés d’arbres dont les racines lui servent de charpente.
    La légende raconte que leur naissance serait en vérité le fait de l’union d’un humain et d’un esprit, bien que le Leprechaun soit rejeté par ces deux mondes.

    Le Leprechaun, une petite créature au mauvais caractère.
    Le Leprechaun est d’un caractère farceur, mais assez bougon, qui abuse souvent du dudeens (une liqueur de leur fabrication) et de sa pipe qui lui permet de fumer on ne sait quelle herbe nauséabonde.
    On pourrait dire que le Leprechaun est un être solitaire, et asocial, dont la mauvaise humeur caractéristique ne le rend pas toujours sympathique. C’est une créature atypique dont il n’existe pas de version féminine, il n’y a que des Leprechauns mâles.
    Il est trapu, court sur pattes, vêtu de vert et d’un tablier de cordonnier (leigh bhrogan en gaélique irlandais).
    C’est un cordonnier hors pair. Mais ne lui confiez pas vos chaussures abîmées : incapable de terminer le travail qu’on lui demande, il n’en réparera qu’une seule par paire ! Il gagne son or en fabriquant des chaussons de danse aux fées.

    C’est un gourmand, qui n’aime pas beaucoup la cuisine irlandaise, principalement composée de pommes de terre. Il adore par contre leur pain-soda, qu’il prépare à merveille en le parfumant aux herbes.

    Si vous parvenez à le surprendre avant qu’il ne vous remarque, il se montrera serviable, acceptera de vous raconter une histoire ou de vous chanter une chanson. Son répertoire de contes et de chants est inépuisable ! Il sera même sans doute assez gentil pour vous montrer directement l’emplacement de l’un de ses trésors. Si par contre, c’est lui qui vous trouve, alors attention !
    Farceur, moqueur, voire cruel, il n’hésitera pas à vous jouer un tour ! Pour s’attirer ses faveurs, rien de mieux qu’un peu de lait, du tabac à priser ou du bon whiskey (pas du whisky, qui est la version écossaise de cette boisson !). Il n’hésite pas à se moquer des avares et des voleurs, qu’il attire dans des pièges dont ils auront beaucoup de mal à sortir.

    Il est aussi un excellent violoniste, et il aurait initié les grands musiciens irlandais au maniement de l’archet de leur fiddle. Il est aussi un excellent joueur de hurling, le sport national irlandais, mais s’il triche, il vaut mieux éviter de le lui faire remarquer. Tout est affaire de tact et de politesse lorsqu’on a affaire à un Leprechaun !

    Il serait également le gardien de chaudrons pleins de pièces d’or car en plus de cordonnier, il aurait le rôle de banquier du petit monde. On dit que c’est lui qui a la surveillance des trésors enfouis des Tuatha de Danann et du Petit Peuple. On dit aussi qu’il se sert des arcs-en-ciel pour indiquer aux hommes qui le méritent (rarement) l’emplacement des chaudrons d’or qu’il a enterrés.

    Il se veut donc méfiant envers les humains qu’il sait cupides et imbéciles, car il craint pour ses trésors. Son espace de vie se cantonne aux buissons depuis lesquels il bondit vers d’autres ravines.
    Il est rapide et si malgré tout vous l’attrapez, alors n’écoutez pas ses promesses de fortune en échange de sa liberté, il vous filerait entre les doigts.

    Une promesse de fortune pour les audacieux !
    Pour mettre la main sur le fameux chaudron, il vous faudra tout d’abord trouver un leprechaun. La tâche est loin d’être aisée, car ces derniers sont de petites créatures malicieuses qui ne se laissent pas attraper facilement !
    D’après la légende, le bienheureux qui a aurait eu la chance d’en trouver un se doit de ne jamais le quitter des yeux. Un seul clignement d’oeil suffirait au leprechaun à disparaître comme par magie, et ce quelque soit la force avec laquelle vous le serreriez entre vos doigts !
    Il faut ensuite lui extorquer l’information cruciale : «où est son précieux chaudron ?». Ce dernier devrait alors vous mener vers lui…
    Il se dit que le chaudron ressemblerait d’avantage à une marmite en cuivre qu’à un récipient plus noble. Il déborderait de richesses et assurerait la prospérité éternelle à celui qui le découvre !

    Où trouver des leprechauns ?
    Le Leprechauns est une créature vraiment difficile à trouver, et les rares personnes qui ont pu en apercevoir les ont perdus au premier clignement d’œil ! Pourtant, une équipe a été chargée de battre les forêts irlandaises à leur recherche et une webcam « secrète » filme en live divers lieux où ces petits êtres auraient été aperçus ! Plusieurs vidéos témoignent de leurs rapides passages, alors ouvrez bien les yeux.

    Webcam

    Vous pouvez également visiter le Musée du Leprechaun dédié aux mythologies irlandaises. Situé à Dublin, vous pourrez y entendre de merveilleuses légendes sur des rencontres fortunées menant à des chaudrons remplis d’or!

    http://www.guide-irlande.com/sites-touristiques/national-leprechaun-museum/

    Les Leprechauns sont plein de malice, ne leur accordez pas trop rapidement votre confiance. S’ils ne cherchent pas forcément à mal, ils savent ruser pour se sortir des mauvais pas. N’acceptez jamais une pièce de leur part car elles ont tendance à revenir comme par magie dans leur bourse !

    Les leprechauns sont des êtres farceurs, qui jouent parfois de très mauvaises blagues.
    Ainsi, un leprechaun dévoila un jour à un paysan que sous une certaine touffe de séneçon se trouvant dans son champ, il trouverait un fabuleux trésor. Le paysan n’avait rien pour creuser sous la main, alors il rentra chez lui chercher un outil. Prévoyant, il pensa quand même à marquer d’abord le bon plan de séneçon en lui attachant un ruban rouge. Lorsqu’il revint avec ses outils, il vit que tous ses plans portaient un ruban rouge, et que le Leprechaun avait disparu.


    Quant à la fête de la Saint Patrick:
    Elle est célébrée le 17 mars et c’est jour de fête nationale en Irlande. C’est une journée particulièrement festive où des parades sont organisées et la bière coule à flot. Les gens s’habillent de vert (couleur traditionnelle de l’Irlande), un trèfle à la boutonnière, et se déguisent en Leprechauns.

    La légende et les symboles de St. Patrick.
    De son vrai nom Maewyn Succat, il fut enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates irlandais et vendu comme esclave à un druide. Durant 6 années consécutives il sera berger et, sans religion avant, deviendra rapidement un chrétien pratiquant (on se demande comment, vivant chez un druide?)
    Il parvient ensuite à s’échapper, après que Dieu lui ait demandé dans un de ses rêves, de rejoindre le rivage et d’embarquer sur un bateau. Il rejoint son Angleterre natale et devient prêtre. Il reviendra évangéliser l’Irlande avec un trèfle comme symbole de la trinité (le père, le fils et le St. Esprit).
    Une légende dit que Saint Patrick aurait chassé tous les serpents d’Irlande, ils auraient été engloutis dans l’océan. L’origine de cette légende est trouble et le serpent étant un symbole païen, elle pourrait être une métaphore symbolisant le fait que St. Patrick a chassé les païens hors d’Irlande.

     

     

    Sources: http://www.vivre-en-irlande.fr/culture-irlandaise/legende-celtique-leprechaun -
    http://www.les-mondes-de-gwenn.fr/2011/01/05/le-leprechaun-symbole-irlandais/ -
    http://www.guide-irlande.com/culture/leprechaun/

     

     

     

    « Gara et JonayTantale »

  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Mars 2016 à 19:13

    L'Irlande, j'irai un jour, c'est une contrée qui m'attire. J'ai assisté ce weed end au spectacle "la fête de la Saint Patrick" et je vais y consacrer un article. Un bonne soirée. BIZ PATOU

      • Lundi 14 Mars 2016 à 20:22

        Bonsoir Patou, je rêve aussi de visiter l'Irlande, c'est un pays de légendes chères à mon coeur, avec des paysages merveilleux.

        Je te remercie de ton commentaire, passe une très belle soirée aussi, bises.

    2
    Mardi 15 Mars 2016 à 10:36

    leprechaun, troll, lutins, et autres gnomes sont de tous les rêves, et comme l'affirment les aborigènes du bush australien, le rêve est  l'origine, le présent et le futur de toute vie...

     

      • Mardi 15 Mars 2016 à 11:01

        Sagesse  primordiale Peache, le « temps du rêve » transporterait les aborigènes autant dans le passé que dans le futur. Il est bon de savoir rêver et interpréter ses rêves.

        Merci mon cher Peache, je te souhaite une très belle journée, bises.

    3
    Mercredi 16 Mars 2016 à 18:31

    Il me serait difficile de m'imaginer en Leprechaun (quoique après quelques pintes de Guiness qui je m'en souviens is not good for me) je jouerais bien sur les mots : Le preux schon....et en potassant tes rubriques concernant  la verte Irlande pays des poètes ,je bois du petit lait.

    Il n'existe pas de "versions" féminines.....normale! pas de malice, sobriété...

    Je garde de fantastiques souvenirs d'un séjour au pays du trèfle de LIMERICK à CORK en B & B.

    Puis plus récemment en compagnie de TINKERS avec mon fils Voyageur.

    Grand merci à toi.

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:21

        Bonsoir Loup, je t'envie d'avoir crapahuté en Irlande, pays de mon coeur que je ne verrai jamais, ce devait être plutôt sympathique avec les Tinkers, sans doute bien différent des B & B. Voilà quelque chose que tu pourrais nous raconter.

        Dans le fond je t'imagine très bien en loup vert, loup écolo Irlandais broutant du trèfle! yes

        Un grand merci de ta visite et de ce commentaire, passe une belle soirée, amitié.

    4
    Samedi 19 Mars 2016 à 14:39

    Bonjour Triskèle ! 

    Comme toujours un article très bien documenté, et que j'ai lu avec attention et grand plaisir !

    Hi, hi, étant donné son caractère, il peut rester en Irlande, ce Leprechaun ! happy ... Quand à Saint Patrick, ses origines sont en effet assez bizarres ... Bises Triskèle et bon W-E ... A bientôt pour de nouvelles aventures smile 

      • Samedi 19 Mars 2016 à 15:00

        Bonjour Béa, en effet il peut bien garder son or ce petit Leprechaun, nous n'irons pas le lui prendre.

         Merci de ta visite ma chère Béa, un bon week-end ensoleillé à toi aussi, demain c'est le printemps!

        Grosses bises.

    5
    Samedi 19 Mars 2016 à 17:53

    Coucou Triskèle ,

    Dire que le trésor est au pied de l'arc en ciel , ça c'est malin sarcastic

    Il n'y a pas qu'en Irlande qu'il y a des Leprechaun , chez nous aussi yes

    Banquiers , politiciens ,...wink2

    Bon dimanche , bisous Talie

      • Samedi 19 Mars 2016 à 18:34

        Bonsoir Talie, contente de te revoir. Les Leprechauns d'Irlande donnent quand même leur or à ceux qui arrivent à les attraper, contrairement à ceux de chez nous! smile

        Merci de ton passage et bon dimanche à toi aussi, bises.

    6
    Samedi 19 Mars 2016 à 18:49

    Exacte yes

    Bisous

    7
    Dimanche 20 Mars 2016 à 10:04

    Bonjour,

    voici un texte très intéressant, bien raconté dans lequel nous apprenons beaucoup de choses. Chez nous en Bretagne nous avons aussi des êtres de petites tailles qui aiment ennuyer les humains, les Korrigans . En tous les cas merci pour toutes ces explications .

    Très bon blog !

    bien amicalement

    claude cool

      • Dimanche 20 Mars 2016 à 10:30

        Bonjour Claude, Korrigans, lutins, farfadets, tous petits êtres farceurs qui se moquent des humains que nous sommes.

        Merci beaucoup pour ce commentaire et vos compliments qui me touchent, très bon dimanche printanier à vous, amitiés.

    8
    volodia
    Samedi 26 Mars 2016 à 17:47

    Tant pis pour la prospérité éternelle, pas envie de causer avec ce petit bougon! Quand à ST Patrick quel est intérêt d'un rêve qui vous oblige à revenir bosser comme un fou pour évangéliser tous ces joyeux drilles buveurs de bière!

      • Samedi 26 Mars 2016 à 18:20

        Pourquoi personne n'aime ce petit Leprechaun? Les Irlandais et moi nous l'aimons bien.

        Quant à saint Patrick, j'ai du mal à croire qu'élevé par un druide il soit subitement devenu prédicateur chrétien! Je pense qu'on a créé beaucoup de légendes chrétiennes pour combattre l'ancienne religion.

        Bises et bon week-end Volodia, merci d'être passé dans ma grotte.

    9
    Jeudi 31 Mars 2016 à 22:29

    Bonsoir Lunantique , très jolie blog, je retrouve bien la culture celte que j'aime temps a très bientôt marc

      • Vendredi 1er Avril 2016 à 08:00

        Bonjour Origines1, je te remercie de ton appréciation. Marc? Tu es donc un homme ce que ton avatar ne dit pas, je suis surprise.

        Passe une bonne journée, amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :