• Les fées

    Les fées

    Les fées

    Certains les classent parmi les êtres de la nature, je pense qu’elles sont d’une autre sorte, d’une autre sphère.

    Les Fées vivent souvent dans les forêts peu fréquentées par les hommes. Une fée est un être irréel, généralement décrit comme anthropomorphe et du genre féminin d'une grande beauté, capable de conférer des dons aux nouveau-nés, de voler dans les airs, de lancer des sorts et d'influencer le futur. L'idée que l'homme se fait des fées varie en fonction des cultures et des pays : revenants, anges déchus, élémentaires ou même humains, minuscules ou de taille humaine, toutes sont étroitement liées aux forces de la nature et au concept de monde parallèle. Ainsi, la Befana, la dame blanche, la sirène, les dryades, la fée Morgane et une grande variété d'êtres et de créatures généralement féminines sont considérées comme des « fées ».

    Issues des croyances populaires et de mythologies anciennes, de la littérature inspirée du folklore et des contes celtiques ainsi que d'anciennes divinités païennes, les fées sont une création de l'Occident médiéval. Elles jouent des rôles très variés, si elles aident, soignent, guident des personnes ou leur fournissent des armes enchantées, d'autres fées sont plus connues pour leurs « tours », leur habitude de danser en cercle et d'enlever des personnes, en particulier les nouveau-nés humains qu'elles remplacent par un changeling, ou encore celle de déguiser leur apparence et ce qui les entoure. Les fées font partie intégrante des croyances populaires dans des régions comme l'Écosse, l'Irlande, la Bretagne, l'Islande et la Scandinavie, où des précautions à tenir envers elles ont été popularisées par le folklore, et sont également connues des folklores allemand, français et wallon. Au XXIe siècle, elles font toujours l'objet de croyances et de tous temps, des personnes ont affirmé les voir, communiquer avec elles ou invoquer leur aide.

    Dès le XIIe siècle, deux grandes figures féeriques se distinguent dans la littérature d'Europe de l'Ouest : la fée marraine et la fée amante. Bien connues de la littérature médiévale, les fées disparaissent des récits à l'arrivée de la Renaissance, pour réapparaître sous de nouvelles formes dans Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare, et les contes de fées qui modifient leur taille, leur apparence et leur symbolique. Les contes merveilleux ont popularisé la fée marraine et son antithèse, la fée Carabosse.

    Les petites fées anglo-saxonnes, souvent ailées,  sont popularisées durant l'époque victorienne, notamment par la peinture féerique. Elles sont désormais des personnages incontournables de la littérature fantastique, fantasy et du cinéma, entre autres grâce à Walt Disney qui les a largement popularisées aux États-Unis, et à des films comme Dark Crystal, et la mignonne fée Clochette dans Peter Pan!

    L'elficologue Pierre Dubois, spécialiste français du sujet et auteur de la La Grande Encyclopédie des fées parue en 1996, les présente comme des marraines, devineresses et enchanteresses représentant les forces de la nature, bien distinctes des elfes et des lutins, esprits masculins, souvent farceurs pour ces derniers. « Ce sont les déités des lieux, des sources, des montagnes, des prés et des bois, les maîtresses de nos songes, les Reines d'Avallon, les Serpes de l'obscur, les Nymphes de l'aurore ; celles qui font et défont les saisons. Mais ces « Puissantes », dont certains hésitent à prononcer le nom, possèdent un cœur de femme que brise le moindre manquement. »

    Selon Laurence Harf-Lancner, la fée fata, ou fée marraine, est vraisemblablement issue d'un mélange entre la figure des trois Parques de la mythologie romaine et des triades tutélaires celtiques liées à la fertilité et l'abondance, dont le souvenir est demeuré vivace au Moyen Âge. Cette créature tutélaire se penche sur le berceau d'un nouveau-né pour apporter protection et grâces magiques, c'est une fée « matrone » comme dans le conte La Belle au bois dormant et sa forme plus ancienne, Perceforest. Elle était semble t-il vénérée vers l'an mille. Ces fées maternelles élèvent et éduquent de jeunes héros, avant de leur remettre des armes merveilleuses comme  Viviane avec Lancelot

    L'Exil des fées
    "Au vieux temps du roi Arthur, celui dont les Bretons parlent avec grand respect, tout ce pays-ci était plein de féerie. La reine des fées avec sa gaie compagnie dansait bien souvent dans plus d'une prairie verte. C'était là l'ancienne croyance, d'après ce que je lis… Il y a bien des siècles de cela. Mais maintenant on ne voit plus de sylphes. Car la grande piété et les prières des moines mendiants et autres saints frères qui, aussi nombreux que les atomes dans un rayon de soleil, fouillent toutes les terres et tous les cours d'eau, bénissant les salles, les chambres, les cuisines, les chaumières, les cités, les bourgs, les grands châteaux et les tours, — font qu'il n'y a plus de fées."  
    Geoffrey Chaucer, XIVe siècle, traduction de Victor Hugo

    "Rien n'est plus absurde que de croire les elfes, fées, trolls et dragons des êtres surnaturels."
    J. R. R. Tolkien durant la conférence On fairy tales

    Conan Doyle croyait fermement en l'existence des fées, tout comme son père, Charles Doyle, qui les dessinait et assurait en voir dans ses dernières années, alors qu'il avait sombré dans l'alcoolisme et la folie. Des clairvoyants comme Geoffrey Hodson ont décrit leurs mœurs et activités avec une grande précision. Peter Caddy, créateur du Findhorn Ecovillage, en Écosse, a affirmé avoir atteint son haut degré de maîtrise du jardinage organique grâce à ses pratiques spirituelles et la communion avec les Devas et d'autres esprits de la nature. Des témoignages d'observations de fées sont recensés partout dans le monde, même chez des personnes qui n'ont jamais manifesté le moindre signe de croyance auparavant. Pierre Dubois pense qu'on ne peut totalement ignorer ces multiples témoignages, la question étant de savoir si on peut « se permettre de douter de la sincérité de ces clairvoyances ».

    Source: Wikipédia.org

    « Les sources sacréesLes êtres de la nature »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 13:32

    PASCAL

                                         GROOOS BISOUS A TOI

    2
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 13:45

    Waouhhh! C'est la Saint Valentin? Merci.

    3
    Samedi 1er Février 2014 à 21:07

    Intéressant !

    4
    Dimanche 2 Février 2014 à 08:14

    Merci de ton passage, passe une bonne journée, amitiés.

    5
    Samedi 19 Avril 2014 à 08:45

    Et si les fées existaient ?
    Le Point.fr - Publié le 11/04/2014 à 12:21 -

    Un professeur de l'université de Manchester Metropolitan affirme que ces êtres imaginaires qui peuplent les contes sont bien réels... Photos à l'appui.
    John Hyatt, directeur de recherche et professeur à l'université de Manchester Metropolitan, affirme avoir pris en photos des fées, clichés à l'appui. Il n'en démord pas. Il s'est confié au Daily Mail en affirmant qu'il était "un peu choqué" quand il a développé ses clichés la première fois, "à tel point qu'il les a développés une deuxième fois pour être sûr de ce qu'il voyait".
    Convaincu que ce ne sont pas des insectes, mais des fées, il a organisé une exposition pour prouver ses dires. "Beaucoup de gens qui ont vu ces photos m'ont dit qu'elles ont apporté un peu de magie dans leur vie. Et ça, il n'y en a jamais assez", confie John Hyatt. Au cas où on en douterait, il ajoute également qu'il n'a jamais retouché ses photographies.
    Les sceptiques affirment qu'il s'agit d'insectes de la famille des moustiques. À vous de juger... ou de rêver...

    6
    Dimanche 1er Juin 2014 à 21:56

    Je suis une irrécupérable romantique et j'aime à croire aux fées, à l'invisible, aux mystères, à l'infini...

    Ma fée préférée ? Viviane, bien sûr !

    Douce semaine à toi Triskèle et merci de ce bel article

     

    7
    Lundi 2 Juin 2014 à 07:52

    Donc nous nous ressemblons beaucoup ma chère Dani! Je te remercie de ton commentaire et te souhaite une très belle semaine,  bises.

    8
    Mercredi 17 Février 2016 à 22:27

    Bonsoir...

    Je  découvre ton blog.... ET  que vois je,

    tu parles de nous... Extraordinaire

    Car dans  les quelques pages que j'ai parcouru

    tu dis VRAI 

    Tu parles des Etres du Peuple  Cachés.

    Quelle bonne idée.

    Peu d'Humains croient à notre existence,

    et lorsqu'ils en parlent,

    en cachette on sourie, on rit ,

    et ils sont pris pour des aliénés.

    connais tu ce dicton ?

    -Celui qui dit qui ne crois pas aux fée,

    à l'instant ou ces mots sont prononcés,

    il en meurt une sur le champs?

    Oui, Nous sommes bien réels,

    -Nous sommes plus que "discrets"

    -nous dirons invisibles, les Invisibles

    mais quelque peu visibles aussi,

    mais pas par n' importe qui,

    et agissons pour le bien

    Sous n'importe quelle forme ,nous sommes,

    Derrière chaque arbre, ou autour d'eux

    comme  mes soeurs les dryades,

    comme mes frères les korrigans

    comme.... tant d'autres  tels les lutins

     les Nains les Gnomes , les Gobelins...

    notre peuple est grand et très variés.

    Merci   de faire découvrir à tes visiteurs

    notre vie

    Une fée.

     

     

     

     

      • Jeudi 18 Février 2016 à 08:06

        Bonjour la fée Celiandra, merci de ce commentaire, il est évident que je crois aux fées et au petit peuple de la nature.

        Je te souhaite une belle journée, amitiés.

    9
    Vendredi 19 Février 2016 à 12:11

    Bonjour Triskèle 

    j'ai adoré ton  article  car moi aussi je crois aux fées , certaines  personnes ont même  la faculté de les voir ....

    ...chaque fois qu'un enfant dit" je ne crois pas aux fées"

    il y en a une qui tombe morte "(James Matthiew Barrie, Peter Pan)

     

    Comment se rend-on au royaume des fées?

    "Ma foi, c'est fort simple, écoutez, 

    Attendez que la lune jaune paraisse au dessus de la mer empourprée

    Et qu'elle trace sur les eaux un sillage de lumière

    Plus brillant que le diamant,

    Et si nulle force occulte n'est là pour vous éconduire

    Et si vous connaissez la formule magique capable de jeter un sort, 

    Enfourchez la tige d'un chardon

    Et si le vent est bon 

    Laissez vous transporter Au royaume des fées 

    Sur ce rayon de lumière"

    (Ernest Thopson Seton "la route du pays de Faerie )

    Je te souhaite un bon week end 

    Amicalement 

    Nicole

     

      • Vendredi 19 Février 2016 à 12:42

        Bonjour Nicole, merci t'apporter si joliment de l'eau au moulin des fées. smile

        Bien des écrivains inspirés y croyaient, alors...

        Je te souhaite aussi une très belle fin de semaine sous le soleil, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :