• Dream Catcher

    Dream Catcher 

    DREAM CATCHER

     

    CAPTEUR DE RÊVES ou ATTRAPE RÊVES

    Dans la culture amérindienne, le capteur de rêves conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises aux premières lueurs du jour. À l'origine, destiné aux enfants, le capteur de rêves est aujourd'hui autant utilisé par les adultes.
    Le capteur de rêves servait à filtrer les bons des mauvais rêves. Celui-ci laissait passer à travers les mailles les bons rêves et les songes utiles et emprisonnait dans ses mailles les cauchemars et tout ce qui pouvait perturber le dormeur et lorsque venait le jour, grand-père soleil détruisait toutes les mauvaises énergies à l'aide de ses rayons du soleil.

    Selon la culture Amérindienne, les humains font tous partie du Grand Esprit, créateur de la nature et des hommes. Celui-ci nous suggère des rêves afin que nous puissions mieux nous comprendre. Le rêve est le véhicule qui permet l'échange entre l'Homme et le Grand Esprit.
    Toujours selon cette culture, le rêve est l'expression des besoins de l'âme. Il est aussi primordial de satisfaire les besoins de l'âme que ceux du corps. Le rêve permet de se libérer. Il assure l'équilibre. Si on écoutait la démarche que les rêves nous proposent, on comprendrait beaucoup mieux les besoins de l'âme.

     À l'origine, il était destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves. Il s'agit d'un petit cerceau fait d'une branche d'arbre. Dans ce cerceau, est tissé un filet de la forme d'une toile d'araignée comportant un trou au centre. Pendant la nuit, les mauvais rêves resteront pris dans le filet, pour être brûlés par les premières lueurs du jour. Les beaux rêves passeront à travers le trou du centre pour être conservés dans les plumes installées autour du cerceau. Les plumes représentent l'amour, la douceur et la bonté. On peut aussi insérer sur le filet du capteur, des petits objets précieux, comme une petite pierre de couleur ou tout autre objet qui pour nous est précieux.

     Le capteur de rêves est l'un des objets le plus important. Ils est surtout utilisé par les tribus Ojibwas, les Sioux, les Creek, les Zunis, les Tinglits, mais les tribus du sud (Apache, Cherokee, Natchez, Napochi Algonquin etc.) et même les Hopis évoquent eux aussi des légendes concernant la femme Araignée.

     Il est principalement de forme ronde mais dans certaines tribus comme chez les iroquois il était en forme de goutte, tressé d'une toile en fibre d'ortie ou de tendons d'animal, qu'ils teignaient ensuite en rouge à l'aide d'écorce de prunier sauvage.
    On note que cette façon de faire concernait la période du début du siècle car de nos jours la méthode de tressage a bien changé et les matériaux aussi, surtout avec l'arrivée des hommes blancs. Au 20ème siècle, la fibre d'ortie et les tendons d'animal on été remplacés par de la fibre d'autres plantes puis quelques années plus tard par des matériaux synthétiques.
    A l'arrivée des hommes blancs les perles de verres sont venues ajouter une touche de couleur, mises sur des lacets de cuir elles ont d'abord servi de décors.
    Puis les Amérindiens y ont inséré des plumes pour aider à guider les bons rêves sur le dormeur.
    Il n'y a pas eu que l'aspect du capteur de rêves qui a changé mais aussi sa signification. Chacun de nos jours interprète le capteur à sa façon (porte- bonheur, aide à décrire l'avenir etc.). Certaines personnes disent aussi que le capteur de rêves doit être surtout placé devant une fenêtre pour qu'il puisse fonctionner, mais faut bien se rappeler que les Amérindiens n'avaient pas de fenêtre dans leur tepee.
    Celui-ci doit être placé de façon à avoir les premières lueurs du soleil pour que les mauvais rêves pris aux pièges soient brûlés.

    Dream Catcher



    Il existe plusieurs légendes à ce sujet, en voici quelques unes en résumé:


    1) - Un chasseur indien nommé Eau rapide partit chercher de la viande pour sa tribu. Dans la forêt, il découvrit une clairière inconnue dans laquelle se trouvait un vieil homme aux allures de shaman qui dessinait dans le sable. Eau Rapide lui demanda ce que signifiaient ces signes. Le vieillard lui dit: «Ce sont des signes aux pouvoirs magiques, ils me serviront à conquérir la planète! Je t'avertis, si tu touches à un seul de ces dessins, tu seras poursuivi par une terrible malédiction.» Eau Rapide, terrifié, effaça les signaux et s'enfuit en courant le plus loin possible.

     Mais depuis ce jour, chaque nuit, le chasseur faisait d’épouvantables cauchemars, et il étai si fatigué qu’il ne pouvait plus chasser. Les potions, les invocations du shaman de sa tribu n’avaient aucun effet.
    Puis un jour, alors qu' il essayait de chasser, il rencontra Mère Araignée. Eau Rapide demanda à la déesse un remède pour le guérir. Mère Araignée lui répondit: « Va me chercher une branche de frêne et tords-la pour en faire un cercle. Ensuite, donne-moi le cercle.» Dame Araignée se mit à tisser une toile puis à la décorer de plumes et de perles. Quand elle eut fini, elle lui dit: «Accroche ce capteur de rêves au-dessus de ta couche, il filtrera les beaux rêves des cauchemars, les mauvais rêves s'évaporeront à la chaleur du soleil. Les rêves resteront emprisonnés dans les perles. Chaque nuit, un rêve sera relâché pour que tu puisses le rêver.»
    Le chasseur remercia la déesse puis retourna chez lui. Sur le chemin du retour, il chassa trois perdrix et un chevreuil, de quoi nourrir toute la tribu.

     Depuis ce temps, cette tradition se transmet de génération en génération!

      2) - C'est l'histoire de Asibikaashi (l' araignée) qui aida Wanabozhoo à ramener Güzis (le Soleil) à son peuple. Asibikaashi construisait sa toile chaque nuit avant l'aube de façon à pouvoir capturer les premiers rayons du soleil. Asibikaashi prenait aussi soin des enfants des hommes, tissant sa toile pour les protéger des mauvais rêves comme elle le fait encore aujourd'hui. Quand le peuple Ojibway se dispersera, Asibikaashi eut beaucoup de mal à tisser sa toile au-dessus de tous les berceaux, alors mères, soeurs et grands-mères apprirent elles aussi à tisser des toiles magiques pour protéger leurs enfants.. Elles confectionnèrent les cerceaux avec des baguettes de saule rouge et utilisèrent du tendon de cerf pour tisser la toile.

     3) - Chez les Micmacs, ont dit qu'une grand-mère qui cousait des vêtements dans la lumière tamisée de son wigwam entendit une petite voix qui pleurait dans un coin. Elle leva les yeux et demanda: "Qui est-ce qui pleure et pourquoi pleure-tu" La petite voix répondit : "Ici, c'est moi grand-mère..." La grand-mère leva les yeux et aperçu une petite araignée. "Je pleure, parce que tout le monde à peur de moi. Ils disent tous que je ne sert à rien. La grand-mère fût bien peinée d'entendre ce que l'araignée avait a dire. Elle lui répondit : Eh bien, je crois que je peux faire quelques chose pour toi. Dorénavant, quand tu tisseras ta toile au-dessus de l'endroit où l'on dort, les mauvais rêves resteront pris à l'intérieur et détruit par le soleil, ainsi, on ne fera plus que des bons rêves....

     

    http://angelsplace.perso.sfr.fr/Chamanisme.htm - http://espritshaman.blogspot.fr/2009/04/capteur-de-reves.html -
    http://www.medecinedemereterre.com/pages/le-capteur-de-reves.html 

     

     

    « Merlin l'EnchanteurFreyja »

  • Commentaires

    1
    souléou
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 14:30

    J'ai plusieurs capteurs de rêve car j'aime beaucoup leur symbolisme, et puis il y en a de fort beaux !

    2
    Jeudi 10 Octobre 2013 à 14:58

    En effet j'aime beaucoup aussi, c'est très beau et surtout très symbolique, mais je n'en ai pas encore hélas!
    Tiens, si quelqu'un veut me faire un cadeau!

    3
    volodia
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 17:15

    Je crois que je vais m'en fabriquer un! Cette semaine j'ai fais quelques mauvais rêves et ça m'aurait été bien utile.Je crois que je n'en ai jamais vu.  A plus tard Triskèle.

    4
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 18:08

    Ah! Je viens de m'en acheter un, j'adore! Il est vrai qu'on peut le fabriquer, mais il y faut de la patience, qualité dont je ne dispose pas, et des plumes!!!

    http://lenchanterre.over-blog.com/article-decoration-fabriquer-un-dreamcatcher-attrape-reve-47332848.html

    Courage Volodia, passe une bonne soirée, bises.

    5
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 08:36
    6
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 08:58

    Je veux en faire un, je veux en faire un, je veux en faire un............smile

    7
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 17:08

    Coucou Triskèle ! J'aurais du me douter que tu avais un article sous la main ! ... wink2 Une de mes amies en a un, je l'avais remarqué, mais je suis certaine qu'elle n'en connait pas la signification, pour elle c'est une décoration, car il est très joli, elle va être étonnée ... Il ne doit pas être très facile d'en fabriquer un, je vais aller voir sur le lien ... Bises et à plus tard

    8
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 17:14

    Coucou, me revoilà ! Pas difficile du tout, il suffit de s'y mettre et d'avoir les accessoires, quand j'en aurai l'occasion, j'irai faire un tour dans un magasin spécial "loisirs créatifs", l'idée me plaît ... Bises

     

    9
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 17:24

    Bonsoir Béa, en effet ce n'est pas très difficile mais il faut de la patience, et ce n'est pas mon fort, même si j'aimerais vraiment en faire un. Tu me diras si tu as réussi et j'aimerais que tu me postes une photo, mais en tant que photographe je sais que toi tu es patiente, tu feras surement quelque chose de bien.

    Belle soirée chère Béa, bisous.

    10
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 17:24

    Tu auras une photo, promis ! Bises

    11
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 17:28

    Merci d'avance, tiens j'ai une vidéo aussi:

    https://www.youtube.com/watch?v=DsFEcD0o6eI

     

    12
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 17:38

    Merci pour la vidéo, je note tout de suite les fournitures ... à + et merci

    13
    Jeudi 7 Septembre à 10:07

    Bonjour

    tranquillement apres ça on ne peut que faire de doux reves

    j'aime le nom des indiens micmacs, dans la 3eme legende

    c'est un nom amusant qui fait penser au micmac du langage français eh eh eh

      • Jeudi 7 Septembre à 10:41

        Bonjour Philippe,

        à l'époque de la publication de cet article je ne possédais pas de Dream Catcher, à présent j'en ai deux, mais bien sûr je n'ai jamais eu la patience d'en faire un moi-même.smile Quel micmac pour en fabriquer un!

        Merci et passe une belle journée, amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :