• La Perle

    La Perle

    La perle est un symbole lunaire lié à l'eau et à la femme. Qu'elle soit née des eaux ou de la lune, ou trouvée dans une coquille, la perle représente le principe yin, elle est le symbole essentiel de la féminité créatrice. Toutes les propriétés magiques de la perle sont dérivées de son triple symbolisme (lune, eaux, femme). La perle est associée à Vénus (Aphrodite), déesse de l’amour née de l’écume de la mer. Son symbolisme est particulièrement féminin. Ronde, la perle possède la couleur de la lune dont elle partage le caractère changeant — lunatique — comme les reflets de la nacre qui la compose. Son aspect lunaire la ramène également à l’eau, changeante aussi et matricielle, élément non seulement de la lune, mais aussi de la planète Vénus. La perle est le symbole par excellence de l’amour, de la sensualité, et de la féminité.

    Sa pureté immaculée l'identifie à une vie sacrée. Sa forme sphérique la relie au symbolisme du monde. Elle figure une gestation achevée, une perfection atteinte. Elle représente la virginité, la pureté, la royauté.

    Mythes liés aux perles

    Dans toutes les régions du monde où elles ont été connues, sont apparues des légendes sur leur origine et des mythes sur leurs attributs. La popularité de ces mythes et légendes explique partiellement le retard de la connaissance scientifique sur l'origine et la formation des perles. Ces mythes ont aussi été la cause de la convoitise des hommes pour acquérir ces précieuses et magiques gemmes, encourageant la pêche des perles jusqu'à la quasi extinction des bancs naturels dans toutes les mers où celles-ci se trouvaient.

    Les perles fines ont toujours eu la réputation d’avoir des pouvoirs magiques... sans doute grâce à leur beauté mystérieuse et parce qu'elles sont des gemmes utilisables immédiatement sans aucune transformation en comparaison des pierres précieuses qui proviennent de gisements. La perle est une gemme naturelle sur laquelle il n'est pas nécessaire d'intervenir; elle provient donc directement des dieux. Dans pratiquement toutes les cultures humaines les perles ont été considérée comme un cadeau de la nature et de Dieu pour les hommes. Ainsi l'homme les a aussi recherchées pour s'approprier et employer leurs dons. Les perles ont donc été des objets chéris et vénérés, et non pas simplement de belles gemmes convoitées. Dès leurs premiers usages, elles ont été des symboles portés en bijoux ou en amulettes. Néanmoins, le bénéfice tiré de leurs pouvoirs surnaturels ne s'arrêtait pas là. Il a été couramment étendu aux usages médicaux et superstitieux.

    La croyance la plus courante leur accordait le pouvoir de conférer une grande vitalité à ceux qui en possédaient. L'association des perles avec les forces fondamentales de la nature a aussi fait croire qu'elles étaient un indicateur de la santé de leur porteur. Elles pâlissaient s'il était malade et perdaient leur lustre s'il mourait. La valeur métaphorique et mythologique des perles a fait d'elles l'objet d'étude des alchimistes et des astrologues, ainsi que des interprètes de rêves. Associées dans la mythologie ancienne à la lune, au soleil et au ciel, les perles ont eu plusieurs significations pour les astrologues.

    La croyance que les perles provenaient de gouttes d'eau solidifiées, aidées par la lumière du soleil ou de la lune, est devenue dominante dans la pensée européenne sur l'origine de ces gemmes. De façon étonnante, les tribus américaines que les Espagnols rencontrèrent aux Caraïbes aux XVe et XVIe siècles, avaient développé des idées très semblables. Ces cultures si éloignées et si différentes accordaient à l'origine des perles des causes surnaturelles provenant du feu ou de l'eau et octroyaient certaines qualités surnaturelles à ces gemmes.

     Les alchimistes leur ont trouvé beaucoup d'usages médicaux. Les praticiens modernes de la médecine ayurvédique continuent d'employer certaines vieilles formules des alchimistes pour promouvoir la longévité, la virilité, la bonne vue et la digestion. Les perles étaient aussi connues comme les aphrodisiaques et elles étaient un produit de première classe pour la cosmétologie en Chine et en Égypte. On prétend que Cléopâtre buvait une potion de perles dissoutes dans du vinaigre.

    L'emploi médicinal des perles est très ancien. Il est mentionné dans le Charaka-Samhita, le plus ancien texte médical écrit en sanscrit qui date des débuts de l'ère chrétienne. C'est surtout en Orient que des vertus thérapeutiques ont été attribuées aux perles. Elles étaient employées pour soigner les fièvres, l'indigestion et les hémorragies et on leur attribuait des vertus stimulantes Dans l'Atharveda qui date au moins de 2400 av. J.-C, on fait allusion à une amulette de perle et de nacre employée par les Hindous pour donner longue vie et prospérité aux jeunes disciples brahmanes Beaucoup d'écrivains médiévaux citent les effets bénéfiques des perles. Leurs qualités étaient tellement puissantes qu'il suffisait de les porter pour qu'elles fissent leur effet. Encore aujourd'hui, en psychologie, on emploie la perle dans l'interprétation des rêves. Elle symbolise le centre mystique ou l'âme ou encore la sublimation de pulsions anormales.

    Dans la culture Indoue, les perles sont associées à la Lune et étaient le symbole de l'amour et de la pureté. Les textes Indous indiquent que Krishna a découvert la première perle et qu'il l'a présenté à sa fille le jour de son mariage.

    La tradition Islamique accorde aux perles des égards encore plus important. Le Koran parle des perles comme une grande récompense qui ouvre les portes du paradis. La perle est devenue un symbole de perfection.
    Le Christianisme a également adopté la perle comme symbole de pureté.

    Un bon nombre de ces mythes sont conservés encore aujourd'hui et persistent dans nos cultures. Par exemple les perles sont souvent associés aux jeunes mariés et au mariage. Les noces de perles représentent les 30 ans de mariage.

    Les origines des perles

    Cette transmission culturelle explique les grandes similarités qui existent entre les mythes au sujet de la nature des perles. L'origine mythique la plus courante était centrée dans les gouttes d'eau qui tombaient du ciel dans la mer. Ce mythe indien était courant dans toute la région de l'Indo-Pacifique.

    Parmi les anciens Chinois, on croyait que les mollusques étaient fécondés à cause du tonnerre et que les perles grandissaient sous l'effet de la lumière de la lune. Comme des évidences archéologiques l'ont montré, les Persans zoroastriens qui adoraient le soleil et le feu considéraient que le rôle de cet astre sur la formation des perles était encore plus important que celui de la pluie.

    Adaptant les mythes de l'origine des perles à leur propre culture, les anciens Grecs associaient les gemmes brillantes à Aphrodite, la déesse de l'amour et de la beauté. Ils croyaient qu'elle était issue de l'écume de la mer. Lors de sa naissance, elle s'était secouée, avait jeté des gouttes d'eau dans l'océan et celles-ci étaient devenues des perles. Pour les Grecs, les perles symbolisaient le charme de la déesse de l'amour. On raconte aussi que les perles sont les larmes des Dieux déposées dans les huîtres chaque jour au moment de la rosée. Elles fournissent amour et fertilité et symbolisent la pureté et écartent le mal. Ce sont effectivement plusieurs raisons valables pour qu'elles soient attribuées au mariage.

     

      Sources: http://www.perles.tv/mythes.html http://www.gemperles.com/mythes-symboles-perles
    http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-de-la-perle-56541273.html

     

    « Histoire de Loup BlancEpona »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Janvier 2014 à 17:17

    Bien que je ne sois pas une perle, j'aime le dernier chapitre où il est raconté que ce sont des larmes de Dieu déposées dans chaque huître au moment de la rosée...

    Bonne soirée, Triskèle.

    Bisous.

     

    2
    Vendredi 10 Janvier 2014 à 17:24

    Mais bien sur que tu es une perle ma chère Ymi, pas de fausse modestie!
    Passe une douce soirée toi aussi, bises.

    3
    Dimanche 17 Août 2014 à 19:20

    Magnifique blog et très beau texte bon dimanche

    4
    Lundi 18 Août 2014 à 06:46

    Merci beaucoup, passe une belle semaine, amitiés.

    5
    Mardi 9 Décembre 2014 à 22:14

    Hello
    belle et douce nuitée.

    6
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 10:00

    Bonjour Osebo Moaka, je te cherchais, sans résultat, si je clique sur ton pseudo il n'y a pas de blog. Mais je te remercie de ta visite, ça me fait plaisir.
    Passe une très belle journée, amitiés.

    7
    Jean-Marie Dubois
    Samedi 6 Août 2016 à 15:20

    Bonjour,

    Je suis en train de rédiger un texte sur une rue de ma ville, Sherbrooke, que j'aimerais illustré avec votre photographie d'une perle entre deux valves d'un coquillage. Pouvez-vous me donner l'autorisation de l'utiliser gracieusement, en indiquant évidemment la source de la photo ?

     

    merci

      • Samedi 6 Août 2016 à 15:43

        Bonjour Jean Marie, en ce qui me concerne je n'y vois aucun inconvénient, mais je dois vous avouer que cette image n'est pas de moi et j'ignore son origine.

        Bonne chance pour votre article.

    8
    Samedi 25 Mars à 09:11

    Bonjour ma petite Triskèle,

    Je n'avais pas lu cet article sur la perle, très intéressant et instructif, je ne savais pas tout cela donc merci.

    J'arrive avec le soleil, cela fait du bien de le voir après plusieurs jours de grisaille et de pluie.

    Je te souhaite de passer un agréable week-end ma douce amie.

    Gros bisous

    Florence

      • Samedi 25 Mars à 09:40

        Bonjour Florence, tu 'as peut-être pas reçu ma newsletter dans laquelle je prévenais mes amis que je faisais une pause de durée indéterminée, mais je réponds toujours aux commentaires.

        Je te remercie de ton passage et je te souhaite un bon week-end, ici c'est encore la pluie, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :