• La Rose

     La Rose

    La Rose

    Remarquable par sa beauté, sa forme et son parfum, la rose est la fleur symbolique la plus employée en Occident. Elle correspond dans l'ensemble à ce qu'est le lotus, en Asie, l'un et l'autre étant très proches du symbole de la roue. Elle désigne une perfection achevée, un accomplissement sans défaut. Elle symbolise la coupe de vie, l'âme, le cœur, l'amour.  On peut la contempler comme un mandala et la considérer comme un centre mystique.

    La rose des jardins se caractérise avant tout par la multiplication de ses pétales imbriqués qui lui donnent sa forme caractéristique.
    Appréciée pour sa beauté et sa senteur, célébrée depuis l’Antiquité par de nombreux poètes et écrivains ainsi que des peintres pour ses couleurs qui vont du blanc pur au pourpre foncé en passant par le jaune et toutes les nuances intermédiaires, et pour son parfum, elle est devenue la « reine des fleurs » dans le monde occidental (la pivoine lui dispute ce titre en Chine), présente dans presque tous les jardins et presque tous les bouquets.
     
    Antiquité et Moyen Age
    Les roses sont cultivées en Chine et en Perse depuis 5000 ans et en Grèce depuis l’âge du bronze.
    Littérature et poésie antiques se réfèrent souvent à la rose sans qu'il soit aisé d'en définir l'espèce ou la variété avec certitude.
    Hérodote rapporte que le roi Midas au VIe siècle av. J.-C., lorsqu'il a été chassé de Lydie par les armées perses, a emporté ses roses dans son exil en Macédoine. Et le naturaliste grec, Théophraste, décrit une rose à nombreux pétales, une forme de Rosa canina, cultivée dans les jardins. Il décrit des roses rouges, roses et blanches, et note l’intensité du parfum de la rose de Cyrène.
    Pline l'Ancien dans son Histoire naturelle décrit vingt sortes de rosiers nommées par le nom de leur lieu de provenance. Leurs descriptions permettent des suggestions d’identification.
    Ainsi du VIe siècle av. J.-C. au IIe siècle, durant toute cette période de domination grecque puis latine, les roses circulent de Perse en Angleterre, de Grèce en Égypte.
    Au Moyen Âge comme pour la période antique, la rose est extrêmement présente dans la société laïque et religieuse mais les données permettent rarement une identification précise : au VIe siècle, les couvents cultivent des roses, le roi Childebert Ier possède une roseraie (des roses de Paradis d’après l’évêque Fortunat) dans son domaine vers Saint-Germain-des-Prés. Et au VIIIe siècle, le Capitulaire De Villis de Charlemagne cite les roses parmi les plantes à cultiver. Au XIIe siècle à la veille des croisades, Albert le Grand note comme rosiers cultivés Rosa rubiginosa, Rosa canina, Rosa arvensis et Rosa alba.

    C'est surtout par sa valeur symbolique que la rose a laissé son parfum dans l'histoire. Quelques exemples :
    Dans la mythologie, la naissance de la rose serait l’œuvre de la nymphe Chloris (ou Flore pour les romains), épouse de Zéphyr, qui devient alors la déesse tutélaire des fleurs. Celle-ci aurait en effet fait naître la rose du corps sans vie d’une nymphe ; à cette fleur Aphrodite aurait donné la beauté tandis que Dionysos y aurait déposé le nectar, d’où la fleur tire son parfum. Les trois Grâces auraient ajouté le charme, l’éclat et la joie. Enfin, Apollon l’aurait couronnée reine des fleurs.
    Chez les Grecs, la rose était la fleur d'Aphrodite, déesse de l'amour et d'Aurora, la déesse aux doigts de roses. Et les rosiers étaient consacrés à Aphrodite en même temps qu'à Athéna.
    La rose était chez les Grecs une fleur blanche, mais lorsque Adonis, protégé d'Aphrodite, fut blessé à mort, la Déesse courut vers lui, se piqua à une épine et le sang colora les roses qui lui étaient consacrées. Ovide également, dans ses Métamorphoses, associe la rose à la déesse Aurore.
    Les Romains rattachent la rose à Vénus. La rose aurait été blanche, mais rougie accidentellement quand Cupidon renversa son verre de vin sur elle.
    Il paraît que la première nuit d'amour entre Cléopâtre et Marc Antoine se serait déroulée sur un lit de pétales de roses de quarante-cinq centimètres d’épaisseur.
    Dans le Cantique des cantiques, la rose symbolise Israël et dans le livre des Parsis, la rose naît sans épines et n’en est armée qu’après l’apparition du génie du mal sur terre.
    Vers l'an 400, Rosa alba devient l’emblème de la Vierge, ce qui est à l’origine de la dévotion catholique du Rosaire.

    Quand en 1187, Saladin reprend Jérusalem aux Croisés, il fait purifier la mosquée d’Omar par de l’eau de rose amenée par une caravane de 500 chameaux. Et en 1453, Mehmed II purifia aussi à l’eau de rose l’église byzantine de Constantinople avant de la convertir en mosquée.
    La guerre des Deux-Roses de 1453 à 1485 : elle opposa Rosa alba, rose blanche de la maison d'York et Rosa gallica, rose rouge de la maison de Lancastre, d'où après le mariage d'Henri VII Tudor et Élisabeth d'York, l'emblème de la rose Tudor rouge à cœur blanc et plus tard la création du rosier York et Lancaster. La rose est aujourd’hui encore la fleur symbolique de l'Angleterre.
    Les rosières, jeunes filles vertueuses et pures, étaient à l'origine couronnées de roses.
    Les Rose-Croix, société secrète mystique ayant pour emblème une rose rouge fixée au centre d’une croix.
    La Rose blanche de Finlande, ordre national finlandais créé en 1919 pour récompenser les services rendus au pays.
    La Rose blanche, mouvement d'opposition à Hitler dont les fondateurs furent décapités en 1943.
    Plus récemment, la rose rouge, associée par François Mitterrand au Parti socialiste français à travers la « rose au poing ». Ce symbole a également été adopté par d’autres partis politiques européens et internationaux. En novembre 2003, la rose est le symbole du mouvement non-violent de la « révolution des Roses » en Géorgie.

    Selon F. Portal, la rose et la couleur rose constitueraient un symbole de régénération du fait de la parenté sémantique du latin rosa avec ros, la pluie, la rosée. La rose et sa couleur, dit-il étaient les symboles du premier degré de régénération et d'initiation aux mystères... L'âne d'Apulée recouvre la forme humaine, en mangeant une couronne de roses vermeilles que lui présente le grand prêtre d'Isis. Le rosier, ajoute cet auteur, est l'image du régénéré, comme la rosée est le symbole de la régénération.

    C'est ce symbolisme de régénération qui fait que, depuis l'Antiquité, on dépose des roses sur les tombes : les anciens nommaient cette cérémonie rosalia ; tous les ans, au mois de mai, ils offraient aux mânes des défunts des mets de roses. Et Hécate, déesse des Enfers, était parfois représentée la tête ceinte dune guirlande de roses à cinq feuilles. On sait que le nombre cinq succédant au quatre, nombre d'accomplissement, marque le départ d'un nouveau cycle.

     

    La Rose

    La Rose

    La Rose

    La Rose

    La Rose

     

     

     

     La rose dans le langage des fleurs
    Couleurs des roses
    - La rose Rouge: la rose Rouge est bien connue pour être le symbole de l’amour passion. Le rouge, couleur du sang et du cœur, témoigne ici du côté charnel et sensuel d’une relation. La coutume veut en effet que les roses rouges ne soient offertes à l’être aimé qu’une fois la relation « consommée ».
    - La rose Rose: les roses de couleur rose sont l'expression de la joie, le bonheur, la tendresse et la grâce. Elles sont aussi le symbole de l'épanouissement de la beauté de la femme. Il est élégant de rajouter des boutons pour signifier l'émergence d'un sentiment d'amour ou d'amitié. Pour ajouter du sens plus exact choisissez la nuance rose foncé signifiant la reconnaissance.
    - La rose Orange: Une rose couleur de pêche sera ici représentative d’un amour naissant et secret. Elle est étroitement liée au romantisme et exprime un besoin de l’être aimé. Elle est en outre le symbole de la santé et il est recommandé d’en offrir aux personnes convalescentes car elle est porteuse d’un message d’espoir et de guérison.
    - La rose Blanche: elle est le symbole de l’amour pur par excellence. En effet, le blanc est communément utilisé pour symboliser la pureté, la virginité, mais également le raffinement et l’élégance. La rose blanche est synonyme de courtoisie et d’admiration silencieuse. Elle est donc parfaite pour exprimer un amour naissant et encore chaste, emprunt de sentiments purs et sincères..
    - La rose Jaune: souvent associée à l’infidélité, la couleur jaune a ici une toute autre signification. Elle exprime à la fois l’amitié sincère ou encore un amour dont on ne sait s’il est réciproque. C’est la fleur idéale pour se déclarer sans prendre trop de risque. La rose jaune peut aussi symboliser la jalousie.
    - La rose Noire:  a une signification radicalement différente de celles des autres roses que l’on associe de manière systématique aux sentiments amoureux. La rose noire n'existe pas en fait il s'agit plutôt de la rose couleur pourpre. Le noir, symbole du néant et de la mort signifie ici la fin d’une relation ou d’un amour. Elle est offerte, certes de manière cynique à l’occasion d’une rupture ou d’une séparation.
    - Roses mauves : Tristesse, chagrin ou nostalgie de la personne aimée.
    Quant à la rose bleue, traditionnellement, elle évoque le mystère ou l'atteinte de l'impossible. On croit qu'elle est capable d'apporter la jeunesse à celui qui la détient ou de réaliser ses vœux.

    En plus de sa couleur, la quantité exprime une symbolique. Pour un nombre de roses inférieur à 10, il est de coutume d’offrir des roses par nombre impair surtout à des fins esthétiques. Au-delà et suivant le nombre, le bouquet de roses peut porter un message particulier :
    1 rose permet de dévoiler son amour en toute simplicité ;
    2 roses permettent de se faire pardonner ;
    12 roses permettent de remercier sa bien-aimée, demande de mariage ;
    24 roses pour être galant ;
    36 roses pour déclarer son amour (bouquets de fiançailles) ;
    101 roses peuvent s’offrir pour exprimer la passion et l’amour sans retenue.
    Pour un bouquet de fiançailles, il est d’usage et raffiné de sélectionner des roses ayant les têtes légèrement courbées.

    Littérature
    Au Moyen Âge
    Le Roman de la Rose est l'une des œuvres les plus célèbres du Moyen Âge. Écrit par Guillaume de Lorris (vers 1230), continué par Jean de Meung (entre 1275 et 1280), ce long poème allégorique dans lequel la rose, objet de la quête, est le symbole de la perfection, décrit la tentative d’un amoureux (le poète) pour s’emparer de la femme aimée, représentée par une rose. À la même époque, Dante écrit La Divine Comédie qui se conclut par une vision de rose blanche mystique, l'immense fleur symbolique que Béatrice montre à son amant fidèle parvenu au dernier cercle du Paradis, rose et rosace à la fois.
    L'Amour paradisiaque sera comparé par Dante au centre de la rose : Au centre d'or de la rose éternelle, qui se dilate et va de degré en degré, et qui exhale un parfum de louange au soleil toujours printanier,

    À la Renaissance, au XVIe siècle, chez les poètes et spécialement chez Pierre de Ronsard, la poésie utilise la symbolique de la rose pour évoquer la fragilité de la vie humaine :
    « Mignonne, allons voir si la rose…» et
    « vivez si m’en croyez, n’attendez à demain, cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie. »

    À l'époque classique, et chez Corneille, la rose montre le passage rapide du temps :
    « Le temps aux plus belles choses
    se plaît à faire un affront
    il saura faner vos roses
    comme il a ridé mon front »

    Deux vers célèbres de François de Malherbe dans les stances, Consolation à Monsieur du Périer sur la mort de sa fille, associent la rose à la beauté éphémère :
    « Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, l’espace d’un matin. »

    La rose en parfumerie
    (Rose centifolia)
    La RoseDepuis l’Antiquité, la parfumerie a toujours fait un grand usage de la rose, soit en soliflore (la rose constitue l’essentiel du parfum), soit comme note de cœur associée à d’autres essences dans les parfums dits floraux, et plus généralement dans près de la moitié des parfums féminins.
    L’eau de rose est connue pour son pouvoir adoucissant, en particulier pour les soins du visage et de nombreux produits de beauté utilisent de la rose.

    Rose héraldique
    La rose est l’un des « meubles » utilisés en héraldique et sans doute la fleur la plus représentée en ce domaine après la fleur de lys.
    La rose héraldique apparaît notamment sur le blason de nombreuses communes de France.

    Blanche ou rouge, la rose est une des fleurs préférées des alchimistes dont les traités s'intitulent souvent rosiers des philosophes. La rose blanche comme le lis fut liée à la pierre au blanc, but du petit œuvre, tandis que la rose rouge fut associée à la pierre au rouge, but du grand œuvre. La plupart de ces roses ont sept pétales dont chacun évoque un métal ou une opération de l'œuvre.

     


    Sources: Wikipédia et http://sylphe.perso.libertysurf.fr/rose.html

     

     

    « IrisLe diable du pont Valentré »

  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Janvier 2014 à 10:57

    "être rose parmi les roses".

    La rosa simplex, fleur du rosier primitif non encore manipulé par l'Homme est un symbole Gitan se rapportant à la cathédrale de Chartres et à un rite initiatique ( Pierre DERLON ).

    Merci pour ce formidable bouquets de secrets que tu nous a fait livrer.

    Je t'offre vingt quatre roses bleues.

    2
    Mardi 21 Janvier 2014 à 11:25

    Vingt-quatre roses pour être galant, comme le charmeur que tu es, et bleu ma couleur préférée,  bleues pour le mystère et l'impossible ou la réalisation des vœux? 
    Merci du fond du cœur.

    3
    Mardi 21 Janvier 2014 à 15:10

    Oui, en effet ... comme quoi les "grands" esprits se rencontrent parfois ...  Ma fleur préférée est l'orchidée, après vient la rose. Pas symbolique, l'orchidée ?? Tu devines ce que j'attend de toi ? ...Bizz de Béa

    4
    Mardi 21 Janvier 2014 à 15:18

    Hi Hi on va voir ça, je ferai mon possible! Bises à toi aussi ma belle, bonne soirée.

    5
    Mardi 21 Janvier 2014 à 20:01

    Petit retard par rapport à Loupzen mais offertes avec le plus grand plaisir,la plus grande humilité...et sympathie.Bonne soirée Petite Templière.

      • Jeudi 5 Mai 2016 à 18:29

        Je reposte l'image offerte par toi Marco, qui avait disparu, et encore merci, bises.

    6
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 09:31

    J'accepte avec grand plaisir Marco, merci beaucoup, (tu l'as créée toi-même cette image?)
    Je te souhaite une belle journée, bises.

    7
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 12:34

    Il a fait fort le bougre !!!

    y'a pas à dire, la classe c'est ce qui fait la différence entre la rose blanche et la rose rouge, quand à cette " présence " elle est maintenant sortie de la boite magique et se trouve affichée dans mon bureau.

    8
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 13:05

    Oui? Voyons donc cette présence comme une protection, comme le veilleur qu'elle représente. Présence sombre illuminée par ces deux roses superbes.

    9
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 14:11

    Mes Amis de l Ekla, grand merci pour ces fleurs.Non, pour la fabrication sur cette image encodée il y a qq temps mais que je savais faire un jour plaisir à quelqu un.Aucune concurrence déloyale mon Ami,je ne me le permettrais nullement avec des personnes que j estime beaucoup.Juste le symbole du rouge et du blanc qui sont vôtres et le mien qui est ombre.Bonne journée les lounantiques.nndnn

    10
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 14:23

     Les Lounantiques, ça me plait bien, et les trois symboles aussi, nous voici catalogués!
    Merci Marco, bonne journée à toi aussi.

    11
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 21:35

    bonjour Tristèle ...

    toute une histoire la rose ,peu importe la couleur avant d'avoir la forme que nous lui connaissons ,la rose était simple ,la main de l'homme a fait ce qu'elle est aujourd'hui a partir de l'aubépine qui était une rose sauvage simple et qui sentait bon ....un bel article sur cette fleur aimée des femmes ...et la plus offerte je pense ....

    passe une bonne journée Tristelle ...

    à bientôt 

    ghislane

    12
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 07:49

    Tu as absolument raison Ghislaine, merci de ton passage et bonne journée à toi aussi, amitiés.

    13
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 08:17

    Bonjour Triskèle,

    La rose n'est pas ma fleur préférée mais j'aime respirer son délicat parfum, l'été au jardin.

    Passe un agréable jeudi.

    Bises.

     

    14
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 08:29

    Pareil pour moi, mais il faut reconnaître qu'elle est belle! Belle journée à toi aussi Ymi, bises.

    15
    Mardi 18 Février 2014 à 14:47

     la rose n est pas ma fleur préférée

     mais je l aime ,  et aussi pour tous les poétes qu'elle à inspirés

     bonne   journée pour toi

     kenavo  Triskéle

    16
    Mardi 18 Février 2014 à 14:52

    Merci de ton passage Monica, c'est drôle, aucune femme ici ne dit que la rose est sa fleur préférée! Mais nous les aimons quand même parce qu'elles sont belles et qu'elles sentent bon! Amitiés.

    17
    Samedi 1er Mars 2014 à 18:06

    Coucou ☼ Trikéle ☼

    Suis fan des roses et qu'importe la couleur , un petit faible pour les jaunes !! quand même 

    Bonne fin de journée , passe une belle soirée 

    Bises a toi au parfum des roses 

     

     

     

    18
    Samedi 1er Mars 2014 à 18:25

    Merci de ton passage Clairette, bonne soirée à toi aussi et bon dimanche, bises.

    19
    Mercredi 19 Mars 2014 à 20:24

    Merci pour ta visite furtive , bonne soirée

    20
    Mercredi 19 Mars 2014 à 20:26

    Furtive pour furtive smile Belle soirée à toi aussi Monia, amitiés.

    21
    Jeudi 1er Mai 2014 à 11:14

    Coucou ☼ Triskéle ☼

    Un bouquet de muguet pour que cette journée soit parfumée de bonheur 

    Bises a toi 

    22
    Jeudi 1er Mai 2014 à 11:38

    Merci ma petite Clairette, espérons que cette fleur magique nous apporte au moins une journée de bonheur par clochette, parce que nous le valons bien. smile Bises.

    23
    fatima
    Jeudi 5 Mai 2016 à 18:02

    Bonsoir triskéle , trés enrechissants renseignements sur la rose cette plante qui peut remplacer les mots en l envoyant a une personne, elle est servis comme ambassadrice , elle a inspiré les poétes , les écrivains, les créateurs des produits cosmétiques , dans certaines cultures elle est utilisé a la cuisine , pour moi c est c est une créature magic cool; bonne soirée à bientot sur un autre sujet , merci 

      • Jeudi 5 Mai 2016 à 18:32

        Bonsoir Fatima, oui la rose est multi-symboles, ce n'est pas pour rien qu'elle est nommée Reine des Fleurs.

        Merci et bonne soirée également, amitiés.

    24
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 11:40

    Bonjour ma chère Triskèle,

    Quelle joie de te lire de bon matin, merci pour tes commentaires qui me font toujours très plaisir !

    Intéressant article sur les roses, mes fleurs préférées parmi d'autres.J'adore te lire !

    Passes une bonne journée, des gros bisous.

    Florence

      • Mercredi 14 Décembre 2016 à 12:25

        Bonjour Florence, ça me fait très plaisir que tu viennes commenter des anciens articles, merci.

        Bonne journée à toi aussi et grosses bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :