• Ixchel

    Ixchel

    Ixchel, ou Ix Chel, est une déesse maya associée à l'eau. Son nom signifie « Dame (ix) - Arc-en-ciel (chel) ». Dans les textes glyphiques, elle est appelée « Chak Chel ». C'est la femme d'Itzamna et la mère de Bacabs.

    Ixchell est une magnifique et ancienne déesse lunaire vénérée par les Mayas. Elle est la mère de plusieurs dieux et régule le cycle de la vie et de la mort. Elle est la gardienne des âmes, et vit son existence tant dans la peau d’une magnifique jeune femme lumineuse et séduisante, que dans la peau d’une sage matriarche sombre et puissante.

    Elle est également la déesse de la Lune et de la Maternité. Elle préside aux naissances, et protège les futures-mères. Elle est la patronne des médecins et des shamans (hechiceros).

    Elle peut se présenter sous un aspect bienveillant ou malveillant. Contrairement aux Européens, pour qui l'arc-en-ciel véhicule des connotations positives, les Mayas le craignaient et croyaient qu'il avait son origine dans les puits à sec, qu'ils appelaient l'anus de l'Inframonde. Dans le codex maya dit Codex de Dresde, elle est associée au déluge et à la destruction du monde, considérée comme la cause des tempêtes tropicales et des inondations.
    Elle est souvent représentée avec un vase à la main, duquel s’écoulent les eaux primordiales.

    Déesse de la Lune, elle en est la lumière, le mystère et l’expression de toutes ses phases. Elle a aussi cependant, un lien privilégié avec la terre. Ixchel veillait à ce que la pluie tombe sur terre pour nourrir les récoltes. Les légendes disent que la pluie tombait lorsqu’elle versait sa jarre.

    Triple déesse, Ixchel revêt parfois les traits d’une jeune fille aux oreilles et aux griffes d’un jaguar, souvent portant un bouclier et une lance. À d’autres moments elle est représentée sous l’apparence d’une vieille femme à la tête enserrée par un serpent, des os ornant sa jupe, et des oreilles et des griffes de jaguar composant sa physionomie.
    Sous sa forme de jaguar (forme sous laquelle elle voyage entre les mondes et échappe au Soleil) elle représente à la fois une shamane et une guerrière lunaire venant errer sur terre.
    Elle est à l’image de la Lune une et multiple.

    Bien qu’elle fût parfois représentée comme une déesse des catastrophes, la plupart de ses mythes la décrivent comme une déesse bienfaitrice qui refusa d’être la victime de l’oppression, symbole de la liberté des femmes.

     Sa légende:

    Sous son aspect jeune, Ixchel était si belle, presque trop. Son teint était opalescent, ses longs cheveux noirs, qu’elle brossait des heures durant, brillaient au soleil. Tous les dieux étaient captivés par sa beauté, tous sauf un.
    Le dieu-soleil, semblait immunisé contre les charmes d’Ixchel. Ironiquement, c’est sur lui que la déesse jeta son dévolu, elle ne voyait et ne voulait que lui. Durant de très longues années, elle l’observa se promener dans le ciel, dans sa splendeur dorée, espérant qu’il la remarque un jour.
    Mais plus elle le suivait, plus le climat empirait sur terre. Quand elle le chassait, les marées montaient, créant des inondations qui envahirent les champs et détruisirent les récoltes. Elle était si amourachée qu’elle ne réalisait pas les catastrophes qu’elle créait.

    Comme bien des déesses lunaires, Ixchel était une tisseuse accomplie et c’est sa magnifique robe, tissée par ses propres mains, qui attira enfin l’attention du dieu-soleil. Finalement il devint son amant.
    Ixchel donna au dieu-soleil quatre fils. Ils étaient les dieux-jaguars et se faufilaient la nuit lorsque le soleil n’était plus là. Ils furent nommés en l’honneur des quatre points cardinaux et chacun était responsable de tenir un coin du ciel qui était carré.

    Mais le grand-père de la déesse désapprouvait cette union. Fou furieux, il frappa Ixchel d’un éclair, la tuant sur le coup.
    Durant treize jours ensuite, les libellules en deuil chantèrent pour elle. La magie de leurs chants provoqua sa résurrection. Elle reprit alors possession de sa vie, et retourna auprès du Soleil, mais leur liaison fut brève, car le Soleil l’accusa d’infidélité. Le dieu-soleil était jaloux et suspicieux de nature. Il avait également un très mauvais caractère, ce qui empirait les choses. Un jour, il soupçonna son propre frère, Étoile du matin, d’entretenir une liaison avec son épouse. Aveuglé par la colère et la jalousie, il projeta Ixchel hors des cieux.

    Ixchel

    Ixchel jaguar par Susan Seddon Boulet

    Ixchel trouva refuge chez le dieu-vautour. Quand la nouvelle parvint aux oreilles de son époux, il s’empressa d’aller la retrouver et implora son pardon. Il lui promit de ne plus jamais la traiter comme il l’avait fait et la supplia de revenir avec lui.
    Elle revint, mais peu de temps après son retour, le Soleil redevint jaloux à nouveau.
    Une légende raconte qu’il s’est emparé de son éclat, après une violente querelle, la laissant en possession d’une brillance argentée, lui ayant volé sa lumière solaire dorée.

    Elle se sentait trahie et, triste, elle le quitta. Cette fois, elle le quitta pour de bon,
    sachant qu’il ne changerait jamais. Elle attendit qu’il se soit endormi et se faufila dans la nuit, prenant la forme d’un jaguar et devenant ainsi invisible chaque fois qu’il la cherchait.
    Depuis lors, elle demeura invisible au soleil sous le couvert de la nuit et prenant la forme du jaguar. Elle devint véritablement libre, allant et venant selon ses propres désirs, ne laissant plus jamais personne être maître de sa vie et de sa destinée.

    Ixchel est une déesse forte, qui refuse de devenir une victime et qui prend à pleine main possession de sa vie et de ses moyens. Elle refuse toute oppression. Elle fait face à l’adversité. Elle s’alloue le pouvoir de choisir.

    Ayant échappé à son mari possessif, elle passa plusieurs nuits sur l’île de Cozumel, son lieu sacré. Là, elle s’occupa des femmes enceintes et des femmes en couche et fit de son sanctuaire un refuge pour les femmes.

    Statue d'Ixchel sur Cozumel


    Cuzamil – île de Ix Chel.
    L’île de Cozumel, appelée Cuzamil par les anciens Mayas, se trouve sur la côte orientale de la péninsule du Yucatan au Mexique. C’est une destination de sanctuaire et de pèlerinage pour les femmes, consacrée à la déesse Ix Chel.

    Les légendes disent qu’entre 600-800 avant notre ère femmes et enfants seulement pouvaient vivre sur l’île. C’était un lieu de refuge pour les femmes marginales et les orphelins, les veuves, les femmes stériles ou maltraitées.

    D’après les récits Espagnols il existait sur l’île un oracle représenté par une grande statue d’Ixchel dans laquelle se tenait la prophétesse.

    Les femmes mayas au moins une fois dans leur vie, devaient accomplir un pèlerinage sur l’île sacrée d’Ixchel
    ( « île des femmes » Isla de las Mujeres), pour lui offrir des présents et recevoir sa bénédiction. Durant des centaines d’années, des femmes firent ce pèlerinage par bateau, et plusieurs des autels dédiés à Ixchel existent encore sur l’île.
    Aujourd'hui dans le Yucatan, le passage rituel à Cozumel est organisé chaque année, lors du festival d’Ixchel se tenant le 8 décembre, appelée « La Travesia. » C’est une re-création du pèlerinage Cuzamil antique qui a été perdu pendant plus de 500 ans.
    Ce festival est animés de processions, de bénédictions des bateaux et des champs.

    Temple d'Ixchel sur l'île

     

     

     


    Sources : http://www.goddessgift.com/goddess-myths/mayan-goddess-ix-chel.htm
    http://www.celebrerladeesse.net/ixchel--deacuteesse-arc-en-ciel-de-la-lune.html
    http://portraitsdelunes.blogspot.fr/2010/06/ixchel-deesse-de-la-lune-maya.html

     

     

     

     

     

    « Ma France

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Août à 11:39

    Bonjour

    superbe decouverte que cette deesse benefique et malefique

    belle legende pour elle, comme j’aime les felins, le jaguar sa forme est un ravissement, une joie de le savoir

    finalement elle est mieux seule en bonne lune qu'elle revele que de subir ce caractere de son dieu ensoleillé eh eh eh

      • Mercredi 9 Août à 12:55

        Bonjour Philippe, comme tu le soulignes, Ixchel est un modèle pour les femmes maltraitées dont certaines ont du mal à comprendre que parfois il vaut mieux être seule, quel que soit l'éclat de son soleil.

        Merci et  passe une belle journée, amitiés.

    2
    Mercredi 9 Août à 12:01

    Je suis sous le charme de cette belle légende qui en dit long sur la beauté de Ixchel...J'aime beaucoup ce genre de récit qui raconte et nous transporte hors du temps.

    Merci beaucoup pour ce blog magnifique..Je me régale joliment en tournant les pages incroyables et magiques.Suis je envoûtée,?..oui certainement, par l'intelligence de partager ces récits et tous ces détails 

    magnifiques de forces et de vérités,qui me font vivre des moments formidables.

    Merci à Toi Triskèle...je reviendrai avec plaisir.De toute façon je feuillette souvent et là je mettrai un mot chaque fois.Bien Amicalement...et bisous de Maï*

      • Mercredi 9 Août à 12:58

        Bonjour Mai, je suis ravie que cette légende te plaise, merci pour tes compliments et ça me ferait un grand plaisir si tu commentais à chacune de tes visites.

        Je te souhaite une belle journée, toute mes amitiés, bises.

    3
    Mercredi 9 Août à 15:58

    Bonjour Triskèle !

    Riche personnalité qu’Ixchel, associée à la Lune, aux marées et aux inondations. Pour les uns, c’est l’épouse du dieu suprême Itzamna, pour les autres la compagne du dieu soleil Kinich Ahau...Magnifique légende...

    Je suis en vacances alors je prends le temps de faire une visite sur les blogs ..Pardonnes ma non présence ...mais je ne prends pas assez de temps ....

    Bonnes Vacances  si tu en a !!! happy

     

      • Mercredi 9 Août à 17:07

        Bonjour Phildu, c'est vrai qu'il y a bien longtemps que je ne t'ai vu dans mon île, alors merci de ta visite et bravo pour ta connaissance des dieux Mayas.

        Je te souhaite de très bonnes vacances, moi c'est maintenant que je travaille! smile

        A bientôt, amitiés.

    4
    Mercredi 9 Août à 16:02

    Je vais invoquer cette déesse pour que la Corse reçoive de l'eau du ciel, car tout le monde souffre actuellement.Tout grille ou est déjà grillé , certaines communes sont obligées de procéder au rationnement.Il fait chaud et depuis ce matin le vent souffle ce qui augmente les risques d'incendies. Difficile !

    Bonne soirée.

      • Mercredi 9 Août à 16:39

        Salut babacmoi !!

        Ce qui est triste c'est que ces feux sont criminels...C'est rare quand je dis ça ...mais j'espère qu'il va pleuvoir chez toi happy

      • Mercredi 9 Août à 17:14

        Bonjour Baba, chez moi c'est la même chose que chez toi, les paysages sont désolants soit d'avoir brûlé, soit d' être grillés par le soleil. Et on nous annonce des vents très forts pour jeudi et vendredi alors les incendiaires vont encore se régaler! Forcément les feux sont criminels, ce n'est pas le soleil qui les allume en plein milieu de la nuit, c'est vraiment rageant! Fais bien attention à toi et à tes proches.

        Oui nous aurions besoin de la bienveillance d'Ixchel, souhaitons qu'elle nous entende.

        Bonne fin de journée, amitiés.

         

    5
    Mercredi 9 Août à 19:58

    bonsoir 

     j adore   superbe légende  , une  déesse  de l 'eau   je  ne la connaissait pas 

     je penserais à elle   qui nous gâte en Bretagne   avec les trombes  d'eau qui sont tombées  cette nuit avec de  l 'orange 

     mais j 'aime l 'eau dans tous ces états 

    nonne fin d e journée 

     kénavo tyskéle 

      • Jeudi 10 Août à 07:56

        Bonjour Monica, et bien on dirait que notre jolie Ixchel est perturbée, elle distribue trop d'eau à certains endroits et pas du tout à d'autres! Je vais déposer une réclamation. smile

        Merci Monica, que tes balades du jour soient aussi belles qu'habituellement, kénavo, bises.

    6
    Mercredi 9 Août à 22:58

    quelle histoire ! le soleil,la lune, la pluie, la vie, polyvalente, la Dame! cette civilisation maya avait les mêmes aspirations  et mythologies que toutes les humanités .
    bonan vesperon ; kaj kisetoj, Amikino

      • Jeudi 10 Août à 08:00

        Bonjour Peache, Ixchel changeante tout comme la lune, quoi de plus normal? Evidemment on retrouve toujours les mêmes caractéristiques lorsqu'il s'agit d'une Déesse lunaire.

        Merci de ta visite mon cher Peache, Amikaj kisetoj.

    7
    Jeudi 10 Août à 08:56

    Un belle légende qui était le symbole de toute une civilisation aujourd'hui éteinte, les découvreurs de continent n'ont laissé survivre que ces quelques personnages de légende

    Amicalement

    Claude

      • Jeudi 10 Août à 09:57

        Bonjour Claude, malgré les exactions des conquistadors, une poignée de descendants des Mayas renouvellent les croyances et traditions de leurs ancêtres, pour preuve la résurgence du pélerinage à Ixchel sur l'île de Cozumel entre autres, et la plupart font des offrandes à la PachaMama en cultivant la terre par exemple.

        On ne tuera jamais La Tradition ni les légendes, qui en fait ne sont que les récits romancés de l'histoire antique et se transmettent oralement de génération en génération.

        Merci mon cher Claude, bonne fin de semaine, amitiés.

         

    8
    Jeudi 10 Août à 09:42

    Bonjour,

    je reviens sur le dernier article, le plus vu du moment he

    pour souhaiter a tous les lecteurs et l'auteur du blog une bonne Assomption du 15 aout 2017

    et que Ixchel, sorte de Sainte Marie des Mayas nous protege


    bon long weekend

    je disparais des blogs de demain a mercredi 16 aout 2017,

    retour a EKLA jeudi

      • Jeudi 10 Août à 10:00

        Bonjour Philippe, et merci de nous prévenir, tu vas nous manquer.

        Je te souhaite également un bon long week-end alors, bonne Assomption et Ixchel te protègera où que tu sois, à bientôt, bises.

    9
    Jeudi 10 Août à 16:09
    iris edith

    bonjour

    merci  de  ta visite   

    je  suis  sous le  charme  de ce  si joli  conte  

    bisous

      • Jeudi 10 Août à 16:28

        Bonjour Iris , quelle coïncidence que tu viennes écrire sur Ixchel, la Dame arc-en- ciel, quand on sait que l’arc-en-ciel et nommé l’écharpe d’Iris, messagère des Dieux.

        Ravie que cette légende te plaise et merci de ta visite, je reviendrai dans ton jardin magique, à bientôt j’espère.

    10
    Vendredi 11 Août à 11:01

    '' d’une magnifique jeune femme lumineuse et séduisante, que dans la peau d’une sage matriarche sombre et puissante.''

    Le temps n'a pas altéré sa puissance, on perçoit bien les étapes de la vie.....et l'évolution naturelle du physique..donc elle est assimilée à une créature semblable à l'humain.

    ''l'anus de l’infra-monde'' déjà le ''siège'' de tous les vices de la création ? Ou simplement le coté pervers de l'être humain ?

    C'est amusant de constater que pour les uns elle est la « mère catastrophe'' et pour les autres une'' divinité bienfaisante''...le mode n'a pas tellement changé depuis.....dans la nature :le poison et le contre poison le 'tout et son contraire ''..

    '' la isla de las mujeres''.. refuge pour femmes ''différentes '' ou lieu ou sont assignées à résidence les sujets d'une population qui ne voulaient pas vivre sous les diktats des souverains de l'époque....il est intéressant de savoir que cette tradition perdure à notre époque....le 8 Décembre étant la fête de l'Immaculée Conception...hasard de notre calendrier ?

    Merci à toi de nous avoir jeté une passerelle pour que nous puissions te rejoindre....mais que c'est bon d'être sur une île ! Jacques BREL.... entre autre )

     

     

      • Vendredi 11 Août à 11:27

        Une Déesse Lune changeante comme son astre, comme les pluies qu’elle gouverne qui peuvent être bienfaisantes ou catastrophiques, c’est selon. Elle a naturellement une face sombre et une face claire.

        Je suis étonnée que tu n’aies pas relevé le fait qu’elle se soit libérée de son mari jaloux, qui la maltraitait et l’avait privée de sa lumière. Une femme déesse qui refuse l’oppression et choisit sa vie.
        C’est pour ses semblables qu’elle a créé le refuge de l’ile des femmes, qui devaient fuir non pas les diktats des souverains mais des hommes. Le 8 décembre est aussi la Fête des Lumières, ce me semble une bonne date pour retrouver la lumière lunaire et féminine de la Déesse indépendante Ixchel.

        Toi aussi en tant que Loup lunaire et changeant, tu seras toujours le bienvenu dans mon île (entre le ciel et l‘eau). Latcho drom phral.
            )O(

      • Vendredi 11 Août à 15:06

        ......Souverains ou Hommes en tant que mâles et époux....pour moi c'est du kif.

        J'avais oublié l'essentiel....Bonjour et merveilleuse journée à toi !

        Ma route est compliquée comme toujours..sauf qu’auparavant je ne le disais pas....que c'est beau la communication (sourires )

        http://www.madmoizelle.com/guerriere-viking-mythe-histoire-338123   ( une bague aurait été découverte dans une tombe....portant une inscription dédiée à Allah.....connaissais-tu la nouvelle ?)

      • Vendredi 11 Août à 16:22

        Non je ne savais pas, merci pour l'information. Mais on sait que ces cultures étaient en communication, elles avaient des échanges commerciaux: les Egyptiens suivaient la route de l'Ambre jusque sur les bords de la mer Baltique, on a retrouvé des perles de fabrication égyptienne dans un tombeau celte je ne sais plus où, et les Vikings formaient une garde d'élite pour l'empereur de Byzance, où ils arrivaient par le Danube, alors...

        Merci à toi ami Loup et merci Phildu pour la photo de la bague. smile

    11
    Vendredi 11 Août à 16:03

    Salut Mon Loup !!

    Voici la bague argentée avec une pierre couleur pourpre !!

      • Mercredi 16 Août à 04:40

        Je découvre... et laisse le soin à notre hôtesse d'apporter un  commentaire  cette couleur pourpre..était-ce une coutume à l'époque, un message ou simplement l'opportunité d'offrir une pierre présente dans le sol de sa patrie ?

        je reste en attente.

      • Mercredi 16 Août à 10:20

        Bonjour Loup, c'est la couleur pourpre qui t'interroge? Du temps de l'empire Romain cette couleur était réservée à l'empereur et à sa famille, nul autre n'avait le droit de la porter; mais je ne pense pas que cette bague gravée au nom d'Allah puisse s'y référer. Et ce n'est pas non plus une pierre présente dans le sol de la patrie de celui qui l'a offerte puisque les analyses ont montré qu'il s'agit de verre teinté:

        http://tempsreel.nouvelobs.com/sciences/20150320.OBS5130/une-bague-retrouvee-chez-les-vikings-gravee-d-un-pour-allah.html

        Elle a sans doute été offerte en cadeau à cette femme Viking, qui devait la trouver très précieuse car les Vikings estimaient plus l'argent que l'or et le verre coloré leur était inconnu.

        Echange commercial, cadeau d'amitié ou présent d'amour? Nous ne le saurons jamais, ce qui nous permet de broder une histoire en laissant courir notre imagination.

        A ton clavier mon petit frère des étoiles. smile

    12
    Mardi 15 Août à 14:58

    Bonjour Triskèle ,

    Cette légende est un espoir pour toutes celles qui sont amoureuses d'un être possessif .

    Il lui a pris sa jeunesse mais pas sa beauté intérieur

    Ixchel est éternelle et libre

    Une histoire de femme wink2

    Amitiès Talie

      • Mardi 15 Août à 15:35

        Bonjour Talie, tu as en effet bien compris l'essentiel de sa légende, Ixchel est un modèle pour les femmes.

        Je te remercie beaucoup, ta visite me fait un grand plaisir, et merci aussi pour le joli lotus, à bientôt, bises.

    13
    Jeudi 17 Août à 11:13
    Voyage Vietnam

    Un lieu chargé d’histoire et j’aime beaucoup cette ambiance mystérieuse qu’il dégage. Si en plus il est hanté… Bises

      • Jeudi 17 Août à 11:41

        Hanté? Peut-être, par l'esprit d'Ixchel.

        Merci de votre visite, amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :