• Les Amants des Etoiles


    Les amants des étoiles

    Légende japonaise, Tanabata.

    Dans l'univers, beaucoup d'étoiles vivent en couple. On les appelle "doubles" car elles partagent le même axe de gravité. De tout temps, elles ont alimenté l'imaginaire des hommes, notamment au Japon avec la légende de Vega et Altaïr.
    Il y a très longtemps, le "seigneur d'en haut" régnait sur le ciel et sur ses filles, les étoiles. Sa préférée, Vega, tissait des habits de nuage, jusqu'à ce qu'elle descende sur terre et tombe amoureuse d'un bouvier.

    Le 7 juillet est l'occasion pour les japonais de célébrer Tanabata Matsuri, la fête des amants des étoiles. Cette fête est issue de la légende Sino-nipponne, (la culture japonaise a subi de fortes influences chinoises). Tanabata est la fête japonaise des étoiles provenant des traditions Obon et de la fête des étoiles chinoises, Qi Xi.
    Les japonais célèbrent la rencontre d'Altaïr et de Vega, Orohime la Tisserande et Hikoboshi le Bouvier, deux "étoiles" séparées par la voie lactée.

    Selon une légende chinoise, Tentei, l'empereur céleste avait sept filles. La plus jeune, experte en tissage, était appelée la Tisserande (Shokujo ou Ori Hime). Assise chaque jour devant son métier elle ne tissait pas des tissus ordinaires mais uniquement des brocarts célestes pour chaque changement de saison. Chaque jour l'arrangement du Ciel était un de ses chefs-d'oeuvre.

    Un jour, la princesse, qui s'ennuyait au Ciel descendit se promener sur terre. Là elle rencontra un jeune vacher que tout le monde surnommait le Bouvier (Kengyû). Ils tombèrent immédiatement amoureux l'un de l'autre. Insatisfaite de sa vie solitaire au Ciel et de la surveillance sévère de son père, la Tisserande rêvait d'un amour passionné, d'un avenir heureux et d'une vie paisible. Elle décida donc de rester sur terre auprès de son compagnon le Bouvier. Ils formèrent alors un couple inséparable. L'homme travaillait aux champs et la femme tissait...
    Quelques années passèrent; de leur amour un garçon puis une petite fille naquirent.

    Mais l'empereur céleste, mis au courant de la nouvelle vie de sa fille, entra dans une colère violente et envoya un génie chercher sa fille pour la ramener au Ciel. Séparée de son mari et de ses enfants, la princesse se mit à pleurer de douleur.

    Constatant la disparition de sa bien aimée, le Bouvier plaça ses enfants dans deux paniers aux deux bouts d'une planche et partit à sa recherche. Mais au moment où il s'apprêtait à rattraper son épouse captive d'un génie céleste, la femme de l'Empereur apparut et fit naître d'un geste de la main une rivière large, profonde et aux eaux tumultueuses qui stoppa l'avancée du Bouvier.
    Très affligé, ce dernier ne voulut pas quitter le bord de la rivière.
    Et sur la rive opposée, la Tisserande ne cessait pas de verser des larmes, restant sourde aux injonctions répétées de son père de reprendre son travail de tissage céleste.

    Les Amants des EtoilesDevant tant d'obstination, l'empereur fit une concession: il permit à sa fille de retrouver son amant une fois l'an.
    Depuis, chaque année, le septième jour du septième mois du calendrier lunaire, un groupe de pies célestes forment une passerelle provisoire avec leurs ailes au-dessus de la Voie Lactée (Ama no gawa), sur laquelle les amants stellaires: Véga (la Tisserande) et Altaïr (le Bouvier), renouvellent leur serment d'amour.
    On dit qu'à l'aube de ce jour, il bruine souvent; ce sont les larmes de la princesse Véga qui, serrant ses enfants contre elle et tenant tendrement la main de son mari, pleure tristement.

    Leur séparation tragique émut tout le monde et attira la sympathie de chacun. C'est pourquoi, chaque année, le septième jour du septième mois du calendrier lunaire, beaucoup de gens restent veiller dehors pour contempler longuement dans le ciel les deux constellations Véga et Altaïr qui, ce jour-là, semblent se rapprocher au-dessus de la Voie Lactée.....

    Cette légende fut probablement introduite au Japon au cours de l'ère Nara (710-794) et incorporée à la légende indigène narrant la vie de la princesse Oto Tanabata, réputée pour les brocarts qu'elle tissait en l'honneur des dieux. 
     
    De nos jours, les Japonais célèbrent cette fête en portant le yukata et en décorant les feuilles de bambou. Ils écrivent leurs souhaits, parfois sous forme de poèmes, sur un tanzaku et les accrochent sur les feuilles. On dit qu'Orihime et Hikoboshi feront que les vœux deviennent réalité. Après avoir été décoré, vers minuit ou le jour suivant l'arbre en bambou est jeté dans un fleuve ou brûlé pour que les vœux se réalisent.

     

     

    Sources: diverses

     

     

     

    « Le Roi et son JardinLe Griffon »

  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Janvier 2014 à 17:00

    Quelle merveilleuse légende même si la séparation d'avec ceux qu'on aime est une grande douleur !

    Cette année, au septième jour du septième mois, je fêterai Tanabata.

    Je regarderai le ciel et les étoiles, s'il y en a, en pensant à Toi !

    J'écrirai peut-être un poème...

    Merci Triskèle pour ce doux moment étoilé.

    Bises.

    2
    Samedi 4 Janvier 2014 à 17:22

    C'est joli hein? Je regarde chaque  soir la lune et les étoiles! Sauf quand, comme en ce moment, les nuages nous rasent presque la tête! Oh oui ma chère Ymi, écris donc un poème, je suis sûre que tu sauras faire quelque chose de très beau.
    Passe une belle soirée, et merci de ta visite, bises.

    3
    Lundi 6 Janvier 2014 à 11:42

    jolie cette légende j'ai aimé le petit film

    bonne journée

    bises

    4
    Lundi 6 Janvier 2014 à 12:11

    Merci Ulysse, bonne journée à toi, bises.

    5
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 19:03

    Bonjour Triskèle,

    Je viens de me délecter de cette merveilleuse légende admirablement étayée par cette vidéo qui illustre parfaitement la poésie de ce peuple japonais!

    Je me souviendrais du 7 juillet, quoique dans le pays qui m'a offert l'hospitalité, juillet fait partie de la saison sèche donc je n'ai aucune chance de voir les larmes de la belle tisserande.Mais par contre observer le ciel qui est remarquablement étoilé ici, (cependant je n'ai aucune connaissance en astronomie) est vraiment tentant pour voir Véga et Altaïr se rapprocher! Je vais essayer de faire des recherches pour les localiser pour scruter le ciel durant cette période!Je dois dire que chaque soir lorsque je sors ma chienne surtout à la belle saison, j'ai toujours le regard tourné vers le ciel pour admirer sa parure! Je suis toujours émue par un beau ciel étoilé, c'est une impression que j'ai ressenti étant petite fille et depuis chaque fois que je lève la tête vers la voûte céleste, mon coeur chavire par cette beauté! 

    Merci de tout coeur, c'est un bonheur de découvrir tes articles, c'est un magnifique partage! Je te souhaite une excellente fin de semaine, de gros bisous parfumés de tendresse

    barre de séparation Asie de Neige C

    6
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 19:19

    Merci de ton très gentil commentaire petite Neige, tu vis donc au Japon? Que de belles choses tu dois voir!  Les jardins japonais entre autres, c'est si beau! Moi aussi j'ai toujours la tête levée vers les étoiles et la lune, j'essaie de repérer les constellations mais près des villes le ciel n'est pas assez clair hélas! Nous sommes d'incorrigibles romantiques!

    Passe une très douce soirée et merci aussi de cette si jolie bande asiatique, bisous.

    7
    Jeudi 9 Janvier 2014 à 23:33

    Non Triskèle,  je ne vis pas au Japon mais en Turquie, loin des grandes villes, et nous avons de splendides cieux durant la saison sèche qui s'étend d'avril ou mai selon les années jusqu'en Octobre, parfois quelques orages en mai ou septembre peuvent assombrir le ciel mais c'est toujours de courte durée.

    Je suis comme toi une incorrigible romantique et j'aime aussi les jardins japonais que je considère comme les plus beaux de tous les jardins du monde…Le sens de l'esthétique est très développé et raffiné!

    Belle soirée, bisous :)

     

    8
    Lundi 7 Avril 2014 à 20:36

    Magique... Et le film est délicieux. Je penserai à cette légende la prochaine fois que je regarderai les étoiles... Merci Triskèle !

    9
    Mardi 8 Avril 2014 à 07:18

    Ne pas oublier de les regarder le 7 juillet! Merci de ton passage Dani, passe une belle journée, bises.

    10
    Mardi 8 Avril 2014 à 19:53

    J'ai déjà entouré la date sur mon agenda ! yes

    ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :