• Stonehenge

    Stonehenge

    Stonehenge

    Dans la plaine de Salisbury se dresse depuis 5 000 ans, le plus beau monument mégalithique d’Europe. Stonehenge fascine archéologues et astronomes.
    Un amoncellement de pierre, voila Stonehenge. Ce bien curieux emplacement est un ensemble composé de quatre cercles concentriques, dont le diamètre total excède les 100 mètres. Un remblai l'entoure, autour duquel court un fossé peu profond. A l'intérieur des cercles, sont entassés des pierres monumentales, hautes d'une dizaine de mètres, tachetées de lichens. Quelques-unes sont posées à l'horizontale, au-dessus des pierres levées; d'autres sont debout ou tombées.

    Par ailleurs, la fonction de ce monument a inspiré de nombreuses théories, dont la plupart sont liées à la prédiction des phénomènes astronomiques : éclipse de soleil et de lune, solstice et équinoxe, calcul du calendrier selon les positions du soleil et de la lune par rapport à la Terre.... Ou site funéraire.
    D’autres sont plus fantaisistes, depuis les géants qui font partie d’une race disparue et les petits hommes gris ou verts qui nous rendent régulièrement visite. On dit aussi que le site aurait été construit par Merlin l’enchanteur.

    Les bâtisseurs de Stonehenge
    Les Celtes ont toujours voué un grand respect à Stonehenge. Mais, on sait qu’ils n’en sont pas les bâtisseurs. Il est certain que le site a été utilisé par les druides pour leurs cérémonies. Cependant, les lourds mégalithes étaient là bien avant l’arrivée des Celtes sur le sol britannique.
    Certaines pierres proviennent d’Avebury, à une vingtaine de kilomètres, d’autres, les pierres bleues, des monts Preselli dans le pays de Galles à plus de 200 kilomètres, et d’autres de Milford Haven, à 250 kilomètres.

    Les caractéristiques de Stonehenge
    La construction aurait eu lien en quatre phases:
    - Les bâtisseurs ont érigé un talus circulaire d’environ 90 mètres de diamètre délimité par un fossé. L’entrée du cercle sacré était indiquée par deux monolithes et un troisième « Heel Stone » était placé à l’extérieur de l’enceinte.
    - On creusa dans le flanc intérieur du terre-plein 56 trous. La découverte d’ossements humains fait penser à des tombes.
    - On disposa en fer à cheval et en double rangée, au centre du cercle, 80 « pierres bleues », des roches éruptives extraites des carrières du Pays de Galles, distantes de plus de 200 km.
    - Les pierres bleues furent enlevées et remplacées par 30 énormes monolithes de grès local. Environ 40 « pierres bleues » furent récupérées pour former un second cercle à l’intérieur du premier. Au milieu, on dressa 5 trilithes disposés en fer à cheval, d’environ 7 m de hauteur.
    Le point focal de la structure était occupé par une pierre plate baptisée « pierre de l’autel ».

    Les mystères de l’édification de Stonehenge
    Ce site a été élaboré selon un plan extrêmement précis. Sa construction a exigé un effort titanesque. Il ne faut pas oublier que les chariots à roue n’existaient pas quand la construction a débuté. Certains monolithes atteignent 50 tonnes !
    A ce jour, aucun scientifique n’a su vraiment expliquer comment ces pierres ont pu être déplacées sur de si longues distances.
    La théorie communément admise est la suivante :
    On suppose que les monolithes ont été tirés sur des traîneaux par des centaines d’hommes puis, mis en place au moyen de rondins, de cordes, de troncs d’arbres, de leviers et d’échafaudages de bois. (théorie classique pour tout expliquer, des pyramides aux Moaïs de l’Ile de Pâques!)
    On peut d’ailleurs se demander pourquoi ces hommes ont été chercher si loin des blocs issus de roches différentes.
    Nul ne peut l’expliquer aujourd’hui. Si le mystère de l’acheminement des monolithes reste entier, par contre, la vocation du site reste un mystère.

    La vocation de Stonehenge
    A partir de 1961, des astronomes tel que Gérald Hawkins, ont étudié le site. Leur thèse est la suivante :
    Les mégalithes s’ordonnent en des lignes de visée mettant en valeur des phénomènes astronomiques. Les cercles de trous correspondraient au système simple d’une machine à calculer gigantesque et primitive mais d’une précision étonnante.
    L’anneau des trous d’Aubrey se rapporterait au cycle des éclipses lunaires. Hawkins a démontré qu’en déplaçant six pierres d’un trou chaque année, on peut prévoir tous les évènements lunaires sur de très longues périodes.
    Enfin, différents angles entre les pierres solitaires matérialiseraient les solstices et les équinoxes, les levers et les couchers de soleil et de lune.
    Pour les astronomes, Stonehenge est donc un immense observatoire.
    Comment des populations « primitives » auraient-elles eu les connaissances pour créer un tel observatoire ? Question qui se pose aussi dans bien d’autres parties du monde.
    Beaucoup de scientifiques s’accordent en tout cas à dire que la précision des emplacements de mégalithes est trop grande pour être le fruit du hasard.

    D’après les datations au radiocarbone sur des restes de corps incinérés, Stonehenge est un lieu de sépulture depuis sa création, il y a cinq mille ans.
    «Il est maintenant clair que Stonehenge a été durant toutes ses grandes périodes un lieu de sépulture», explique Mike Parker Pearson, archéologue à l'Université de Sheffield. «La sépulture de corps incinérés datant de la période des monolithes de Stonehenge (...) montre que Stonehenge a bien toujours été le domaine des morts», explique ce professeur d'archéologie.
    Les restes humains calcinés de la sépulture la plus ancienne retrouvée à Stonehenge remontent à une période allant de 3030 à 2880 avant notre ère, selon les datations.
    Il s'agit d'un petit tas d'ossements carbonisés et de dents provenant d'un des trous sur le talus circulaire entourant le site, appelés «trous d'Aubrey».
    Le second site de sépulture contient les restes incinérés d'un adulte et date de 2930 à 2870 avant notre ère.
    La plus récente sépulture dans ce groupe, celle d'une jeune femme de 25 ans, remonte à 2570 à 2340 avant notre ère et correspond à la période marquant le début de l'édification des blocs de grès, indiquent les chercheurs.

    Dans les dernières années on a découvert non loin un site identique mais en bois, évidemment détruit.

    Ce n'est que ces cinquante dernières années, avec l'arrivée de la datation radiocarbone, que l'on a pu déterminer l'âge du monument.
    Il aurait 4500 ans, et existerait donc depuis l'Age de pierre. Jusqu'à présent, les principales études menées à Stonehenge se sont contentées d'examiner la zone autour du monument. Mais aujourd'hui, l'archéologue Mike Parker Pearson élargit le champ de recherche, et commence à élaborer une nouvelle théorie pour expliquer sa construction.
     Stonehenge ne serait en réalité qu'une moitié d'une gigantesque complexe religieux construit pour accueillir et vénérer l'esprit des morts. En fouillant les environs, Parker Pearson découvre que Stonehenge ne constituait qu'une partie de ce qui fut en réalité un vaste complexe, comprenant un deuxième grand monument en bois, une cité de plus de mille maisons, et des voies qui liaient l'ensemble avec les berges de la rivière Avon...
    Il semblerait donc qu’il y ait eu des rituels, des processions entre les deux sites, on voit le deuxième cercle identique mais en bois qui existait près de la rivière Avon non loin, et les processions se faisaient de l'un à l'autre. Il y avait donc le cercle des morts et le cercle des vivants.

     

    Stonehenge n’a pas encore livré tous ses secrets. Etait-ce un temple, un monument funéraire ou un observatoire astronomique ? Qui l’a bâti et pourquoi ?

    Voir ici diverses théories:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_sur_Stonehenge_et_%C5%93uvres_d%C3%A9riv%C3%A9es

     

    Sources diverse dont http://www.dinosoria.com/stonehenge.htm

    « FreyjaLes Sirènes »

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Avril 2014 à 14:20

    Très étrange effectivement, dans quel but ce lieu a été construit...En tout cas, il démontre que les bâtisseurs étaient instruits et avaient des connaissances scientifiques déjà très pointues!Dommage que je ne puisse pas accéder à la vidéo, mais l'accès m'est interdite, actuellement You Tube est toujours  censuré en Turquie, mais devrait dans un proche avenir être de nouveau accessible puisque la Cour suprême a rejeté la décision  de clore les réseaux sociaux...

    Merci pour cet article très intéressant, je reviendrais ultérieurement pour visionner la vidéo car je reste sur ma faim...lol

    Bisous ensoleillés

    2
    Lundi 7 Avril 2014 à 17:49

    Nos Grands Ancêtres avaient d'incroyables connaissances, et la question que je me pose est: pourquoi les avons-nous oubliées?
    J'espère que tu pourras voir la vidéo bientôt c'est dommage!
    Bises ma gentille Neige, belle soirée.

    3
    Jeudi 22 Mai 2014 à 15:11

    Ma chère Triskèle,

    Je viens de relire ton exposé sur Stonehenge, car comme toi je me pose beaucoup de questions! Hors récemment je viens de faire une découverte grâce à mon fils sur les mystères des pyramides, des révélations non seulement sur ce site, mais sur beaucoup d'autres vestiges dont on a peu voir aucun renseignement sur la construction de ces monuments qui a nécessité une force herculéenne pour déplacer les blogs lourds de plusieurs tonnes sur des centaines de kms, on ne peut que s'interroger sur cette force hors du commun et les moyens utiliser pour ériger de tels sites...

    je te donne un lien, qui va t'intéresser mais comme je ne peux pas visionner les vidéo sur You tube, je te donne un lien sur dailymotion:

     http://www.dailymotion.com/video/xwqaqn_la-revelation-des-pyramides-sur-radio-ici-et-maintenant-1-7-6h34min_news

    mais sur You Tube, il est possible pour toi d'accéder à cette information en tapant : "La révélation des Pyramides" réalisé par Jacques Grimault et Patrice Pooyard.

    C'est un documentaire qui durent plusieurs heures, mais je t'assure que c'est particulièrement intéressant, je pense très sincèrement que tu vas être aussi étonnée que moi, je le suis...Je te laisse découvrir, moi je n'ai pas encore tout écouter ... mais je déguste à sa juste valeur toutes ces informations "insolites"!

    Très belle journée ma douce Triskèle, je reviens ce soir voir ton dernier article, bisous tendresse

    4
    Jeudi 22 Mai 2014 à 15:50

    Merci ma puce, je la connais depuis longtemps cette vidéo, tu penses bien que je me tiens au courant de tout ça! smile C'est très ennuyeux que tu n'aies toujours pas accès à You tube, mais tu peux peut-être regarder ici:

    http://www.dailymotion.com/video/xuhmph_la-revelation-des-pyramides-partie-1_tech

    C'est la même mais découpée en plusieurs parties. J'espère que tu pourras la regarder.
    Grosses bises ma belle, bonne soirée.

    5
    Jeudi 22 Mai 2014 à 16:05

    J'en mets aussi une sur Stonehenge que tu pourras peut-être regarder? Bises.

    http://www.dailymotion.com/video/xn98wy_la-cite-cachee-de-stonehenge_tech

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Jeudi 22 Mai 2014 à 19:30

    Merci ma douce Triskèle,

    j'ai enregistré tes liens et je vais visionner ces deux vidéos tranquillement, dès que je les ai vus, je t'écrirais! Merci beaucoup car ces révélations m'intéressent beaucoup, et aucun problème pour les recevoir avec ces deux liens, j'ai vérifié!

    Belle soirée, je reviens un peu plus tard, car c'est  l'heure du dîner! bisous tendresse

    7
    Jeudi 22 Mai 2014 à 19:35

    smile Bon appétit ma puce, à plus tard, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :