• Psyché et Eros

    L'Enlèvement de Psyché, par William Bouguereau

    Psyché et Eros

    Psyché est un personnage mythologique qui apparaît dans le roman d'Apulée, les Métamorphoses.
    Personnification de l'âme, elle est représentée sous sa forme d'humaine cherchant à retrouver l'amour d'Éros, ou alors sous sa forme de déesse, avec des ailes de papillon, l'allégorie de l'âme.

    Psyché est la fille d'un roi. Elle est d'une beauté si parfaite qu'elle excitera la jalousie d'Aphrodite, à laquelle on la compare. Elle a deux sœurs aînées, mais contrairement à ses sœurs, elle ne trouve pas d'époux, car les foules se contentent de venir la contempler comme une œuvre d'art et la vénérer comme une déesse.

    Aphrodite (Vénus chez les Romains), jalouse de cette rivale et offensée par un tel sacrilège, ordonne à son fils Éros (Cupidon) de la rendre amoureuse du mortel le plus méprisable qui soit. Cependant, alors que le dieu s'apprête à remplir sa mission, il tombe lui-même amoureux de Psyché en se blessant accidentellement avec l'une de ses propres flèches.

    Le père de Psyché, désespéré de voir que sa fille ne trouve pas d'époux, se rend à Delphes pour supplier Apollon de permettre à Psyché de se marier. La Pythie est catégorique: Psyché doit être abandonnée sur un rocher au sommet d'une colline, où viendra la chercher son futur époux, un monstrueux serpent volant. Désolé mais résigné, le père de Psyché exécute les ordres divins et abandonne Psyché à son funeste destin. Cependant, Zéphyr, le doux Vent de l'ouest, emporte la jeune femme jusqu'à une merveilleuse vallée. Il dépose délicatement la princesse dans l'herbe tendre.
    Là elle découvre un jardin magnifique et un palais grandiose fait d’or, d’argent et de pierres précieuses. Psyché y pénètre et y découvre un savoureux festin qui l'attendait; elle est servie par des personnages invisibles, dont elle entend seulement les voix et elle apprend que le palais est le sien et celui de son mari.

    Elle s’endort ensuite dans une chambre somptueuse.
    Plus tard dans la nuit, son mystérieux époux (Éros) la rejoint, lui demandant de ne jamais chercher à connaitre son identité, cachée par l'obscurité de la chambre, sous peine de grands malheurs. Ainsi chaque nuit son époux la rejoint, mais jamais elle ne voit son visage, elle s’en accommode très bien et n’en est pas moins heureuse.
    Toutes les nuits, il lui rend visite puis la quitte avant l'aurore. La jeune femme apprécie de plus en plus les étreintes et les mots doux qu'ils échangent alors. Rien ne manque au bonheur de Psyché, si ce n'est de connaître le visage et le nom de son amant nocturne.

    Les deux sœurs aînées ayant appris la disparition de leur cadette décident de venir sur le rocher fatal afin de pleurer la perte de Psyché. Celle-ci ayant appris leur visite par son mari, eut l’autorisation de les inviter et de les faire venir en son palais avec l’aide de Zéphyr. Les deux sœurs voyant leur cadette heureuse et comblée de richesses en devinrent jalouse et décidèrent de lui nuire par tous les moyens.

    Le temps passe, l’époux nocturne apprend à son épouse qu’elle attend un heureux événement, lui rappelle aussi son serment de ne jamais chercher à voir son visage et surtout de se méfier de ses deux sœurs qui ourdissent quelque plan malhonnête.

    A leur seconde visite, les ignobles sœurs réussissent à convaincre Psyché que le mari nocturne n’est autre qu’un monstre hideux désirant dévorer celle-ci lorsque l’enfant qu’elle porte viendra au monde. Elles incitent donc Psyché à tuer son époux en lui tranchant la tête.
    Terrifiée à cette idée, elle profite du sommeil de son amant pour allumer une lampe à huile afin de percer le mystère. Elle découvre alors le jeune homme le plus radieux qu'elle ait jamais vu: Eros en chair et en os, son arc et ses flèches posés au pied du lit nuptial. Psyché, ravie au plus haut point d’être l’épouse du plus beau de tous les êtres immortels, ne peut s’empêcher de regarder longuement, de toucher, de baiser l’adolescent aux cheveux blonds et bouclés.
    Mais une goutte d'huile brûlante tombe sur l'épaule du dieu endormi, qui se réveille aussitôt et s'enfuit, furieux d'avoir été trahi.

    Eros, blessé dans son cœur et dans sa chair, s’enfuit vers le palais de sa mère en laissant Psyché seule, effondrée.
    Aphrodite, apprenant la méconduite de son fils, prive Éros de ses ailes, de son arc et de ses flèches et le consigne dans sa chambre jusqu’à nouvel ordre.

    Folle de chagrin et de remords, Psyché se jette dans une rivière. Mais la rivière, compatissante, la dépose sur la berge, où est assis le dieu Pan. Ce dernier conseille à Psyché de tout faire pour reconquérir l'amour d'Éros. Alors Psyché, seule, enceinte, parcourt donc le monde à la recherche de son époux adoré.
    Elle erre de temple en temple, sans succès. Enfin, elle parvient au palais d'Aphrodite, qui la soumet à toutes sortes d'épreuves, comme une esclave :

    - D'abord, elle doit trier, en une soirée, un énorme tas de grains de variétés différentes. Par bonheur, des fourmis, prises de pitié, l'aident à accomplir sa tâche, et le tas est trié à temps.
    - Ensuite, elle est contrainte de rapporter à Aphrodite de la laine de moutons à la toison d'or, qui paissent dans un pré au-delà d'une dangereuse et profonde rivière. Un roseau, ému par l'infortune de la jeune femme, lui indique la marche à suivre.
    - Puis elle doit rapporter de l'eau du Styx, puisée à même la source. Cette dernière se situe au sommet d'une haute montagne gardée par des dragons. Cette fois, c'est l'aigle de Zeus (le roi des dieux) qui vient au secours de Psyché tandis qu'elle gravit la montagne. L'aigle va remplir une fiole avec de l'eau du Styx, et la remet à Psyché.
    - Pour la dernière épreuve, Psyché doit se rendre aux enfers demander à Perséphone un précieux flacon contenant une lotion de beauté, mais il lui est recommandé de ne pas l'ouvrir.
    Normalement, nul mortel ne pouvait se rendre aux enfers sous peine d'être dévoré par son terrible gardien Cerbère. Pour passer la porte des enfers sans dommage, Psyché donne au monstre un gâteau trempé dans du vin drogué qui l'endort. Elle n'oublie pas de prendre deux pièces de monnaie pour payer Charon à l'aller et au retour.
    Mais au retour, Psyché est à nouveau perdue par sa curiosité; elle débouche le flacon
    et, aussitôt, plonge dans un profond sommeil, pareil à la mort.

    Entre-temps, Éros s'est échappé du palais d'Aphrodite, qui l'y avait enfermé. Toujours épris de Psyché, il la ranime doucement avec la pointe d'une de ses flèches. Puis il l'emmène devant Zeus en personne, qui convoque les dieux de l'Olympe (dont Aphrodite, enfin apaisée), et annonce publiquement le mariage d'Éros et Psyché. Celle-ci est invitée à consommer l'ambroisie, ce qui lui confère l'immortalité. Le dieu et la nouvelle déesse sont alors unis en présence de tout le Panthéon, et un merveilleux banquet s'ensuit.

    Quelque temps plus tard, Psyché donne à Éros une fille, nommée Volupté. L'amour (Éros) et l'âme (Psyché) sont ainsi réunis pour l'éternité.

    Psyché et Eros par Antonio Canova

     

    Sources: Wikipédia et http://www.lassine.be/eros_et_psyche.html

     

    « Le DauphinLes Laminak »

  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Mai 2014 à 18:58

    C'est toujours avec une immense curiosité que je me pose chez toi pour lire tous les articles que j'ai en retard. Tu me plonges dans un autre monde et j'adore ce moment d'un "ailleurs" en douceur.

    Merci à toi et bonne fin de week-end. Bises

    2
    Samedi 31 Mai 2014 à 19:36

    C'est moi qui te remercie de ta visite qui me fait toujours plaisir Pivoine, termine bien ce week-end toi aussi et bonne soirée, bises.

    3
    Lundi 2 Juin 2014 à 15:23

    Ma chère Triskèle,

    Oh quelle merveilleuse histoire, je m'en souvenais par bride, donc c'est  avec un immense plaisir que je me suis à nouveau plongée dans cette romance divine!

    Quel beau symbole se dégage de cette union....Volupté! Encore une fois tu m'as emmené très loin, un voyage hors du temps, merci pour ce moment privilégié  ma douce!

    Excellente semaine, et merci pour ta douce présence et ta fidélité, de gros bisous tendresse, remplis de soleil, ma douce amie

    4
    Lundi 2 Juin 2014 à 15:42

    Et me voilà comme de promiswink2Eros,anagramme de Rose,symbole de Marie Madeleine et non de Marie la Vierge(le Lys,de beaucoup plus austère)....pour se replonger dans le sujet qui nous préoccupe.La Rose...Eros,aux entrées la plupart du Temps des monuments religieux gothiques,s'offrant à l'Occident....je t'en reparlerais....Cet article est méga extra.Merci à Toiwink2

     

    5
    Lundi 2 Juin 2014 à 16:15

    Merci à vous mes deux amis, ma douce  Neige, si sensible et romantique, dont les articles sont un délice pour les yeux et l'esprit, et mon Chevalier Marco qui a toujours plein de choses à m'apprendre et de mystères à me dévoiler, pour le bonheur de mon âme! Oui Marco, reparle m'en s'il te plait.
    Je vous embrasse tous les deux, belle fin de journée et heureuse semaine. smile

    6
    Lundi 2 Juin 2014 à 18:21

    hello Triskele, merçi de me faire decouvrir cette belle legende..

     a chaque fois que je te lis, je voyage hors du temps...et je reve un moment...

     bon debut de semaine  bises  "V.

    "

     

    7
    Lundi 2 Juin 2014 à 18:48

    Ah oui, tu voyages avec ton écharpe qui vole dans le vent! smile
    Merci de faire une étape dans mon monde Valéria, très belle semaine à toi aussi, bises.

    8
    Mardi 3 Juin 2014 à 14:21

    Une belle histoire d'amour, j'aime ! Bises de Béa

    9
    Mardi 3 Juin 2014 à 14:52

    Merci de ta fidélité Béa, bises à toi aussi.

    10
    Mardi 3 Juin 2014 à 15:12

    Merci de nous replonger dans ces belles légendes, surtout lorsque, comme ici, elles finissent bien après tous ces déboires. C'est vrai que l'on en garde la trame, mais on oublie beaucoup. Bonne semaine à toi aussi.

    11
    Mardi 3 Juin 2014 à 15:25

    Il est vrai que les légendes qui finissent bien sont assez rares, alors ça nous fait du bien.
    Merci de ta visite Fardoise, bises.

    12
    Mardi 3 Juin 2014 à 21:00

    Bonsoir Triskele ! En toute chose il y a une dualité ...un échange précaire...un équilibre constant...Mon blog s'appelle aussi "De Coeur et D'esprit" .. .aimer tout en sachant parfaitement que rien n'est jamais acquis. 

    L'Eros sans la psyché ne va pas loin et la psyché sans L'Eros ne va nul part...

    Je te souhaite une bonne soirée ☆

    Amitiés ★

    Bises ☆ 

    Stéphane ★

    13
    Mercredi 4 Juin 2014 à 07:38

    Bonjour Stéphane, tu as raison, en toutes choses il faut un équilibre, un échange, sinon rien n'est possible. Belle journée à toi, bises.

    14
    Mercredi 4 Juin 2014 à 08:32

    Je suis loin de connaitre toutes ces légendes que tu offres ici , je me suis posée sous celle ci aujourd hui et  j 'ai lu . Alors Simplement je te dis  merci gentille blogueuse que je ne connaîtrai sûrement jamais....  mais qu'importe ..... car l'espace d 'un moment choisi à errer sur la blogosphère tu m'a  donné apaisement le temps d'une lecture  sur l'Ame et l'Amour ... au moment où j'en avais grand besoin .... 

    Bonne journée Triskele 

    15
    Mercredi 4 Juin 2014 à 10:05

    Bonjour Amily, ça me fait un grand plaisir si mon blog a pu te réconforter un peu, son but est, dans le fond, de nous faire oublier les misères de l'existence en nous évadant dans d'autres sphères pour quelques instants. Je te souhaite une belle journée et prend soin de toi, bises.

    16
    Mercredi 4 Juin 2014 à 10:50

    C'est vraiment un super blog! On y redécouvre des choses oubliées et on y apprend plein de choses!

    Magnifique histoire

    A bientôt

     

    17
    Mercredi 4 Juin 2014 à 11:11

    Et ici,Vous ne voyez Toutes et tous que la beauté de la surface de l'Océan....imaginez donc le dessous de surface de Celle qui place les écrits.Bonne journée à Toutes et wink2Tous.

    18
    Mercredi 4 Juin 2014 à 11:28

    Merci Bagan, je suis contente que ça te plaise, et toi mon Marco, tu me fais rougir et je ne sais pas quoi dire! J'ai peur de ne pas mériter tant de gentillesse. Plaise aux dieux que jamais je ne te déçoive!
    Je t'embrasse mon ami, et passez tous deux une très belle journée.

    19
    Mercredi 4 Juin 2014 à 14:36

    Un petit coucou pour te répondre sur ton com, sur le marais il y a deux familles de cygnes, l'une a déjà des petits, l'autre commence seulement à couver. Je ne pense pas qu'ils aient deux couvées par an, il faudra que je leur demande tongue ... Pour les canards et les foulques, c'est la même chose, il y a plusieurs familles, en ce moment c'est la pleine saison des naissances, pour moi c'est le paradis, et c'est la raison pour laquelle nous repartons demain pour la Baie de Somme, en espérant que le temps se mettra un peu de la partie ... hum ... mais ce n'est pas grave, quand on aime, qu'importe le temps ... A bientôt, bises de Béa.

    PS Je constate que tu as de plus en plus de visiteurs (je dirais même d'admirateurs wink2) tu le mérites amplement, ton blog est bien documenté, tu te donnes du mal pour cela, et très agréable à lire, à ton image certainement.

    20
    Mercredi 4 Juin 2014 à 14:54

    Ah! Je me disais aussi! Merci de faire mon instruction ma chère Béa, je croyais que toutes les couvées arrivaient en même temps, mais tu es tellement mieux placée que moi pour ce genre d'études, les photos que tu partages avec nous sont si belles; en effet c'est un vrai paradis cette Baie de Somme, j'espère aussi que tu auras du beau temps.

    Et bien sûr merci aussi pour tes compliments, c'est très gentil et ça me touche, mais je te renvoie la balle! Tu te donnes aussi bien du mal pour nous faire admirer ces magnifiques paysages et ces non moins  superbes animaux. Grosses bises.

    21
    Vendredi 20 Juin 2014 à 14:25

    j'adore ce récit, un de mes favoris!!! Merci kiss

    22
    Vendredi 20 Juin 2014 à 14:36

    Je t'en prie Alunaa, je suis contente de te revoir, j'espère que tu vas bien. Le grand jour est pour bientôt? Je te souhaite plein de bonnes et belles choses, bises.

    23
    Samedi 21 Juin 2014 à 17:17

    oui trés bientot j'ai hate ^^ il fait tres chaud!  Merci beaucoup!!!! bises a toi! bientot le retour ;)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    24
    Samedi 21 Juin 2014 à 17:41

    Merci de ta réponse, vivement que tu reviennes tu nous manques, mais tu seras très occupée smile.


    Bisous.   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :