• Orion

    Paysage avec Orion aveugle cherchant le soleil (1658),
    huile sur toile de Nicolas Poussin. Metropolitan Museum of Art, New York. 

    Orion


    A la demande de Volodia

    Héros de la mythologie grecque, Orion est un chasseur géant réputé pour sa beauté et sa violence. La légende raconte qu'il fut transformé en un amas d'étoiles par Zeus, donnant son nom à la célèbre constellation d'Orion.

    Naissance
    Hyriée, roi d’Hyria, en Béotie, désirait un héritier mais ne souhaitait pas se marier.
    Un jour, Zeus, Hermès et Poséidon lui rendirent visite dans son palais. Pour eux, Hyriée, très honoré de cette visite, sacrifia le plus beau bœuf de son troupeau.

    A la fin du repas, il leur demanda s’il existait une solution pour avoir un descendant sans être obligé de prendre femme. Zeus lui fit apporter la peau du bœuf qu’Hyriée leur avait sacrifié et lui demanda d’uriner dessus. Hyriée, malgré son étonnement, s’exécuta. Puis les trois dieux enterrèrent la peau dans le jardin du palais et prirent congé.
    Neuf mois plus tard, à l’endroit où la peau avait été enterrée apparut un garçon auquel Hyriée donna le nom d’Orion (de « ouria » : urine ou: Alexis Binay, de l'Université de Tours, estime qu'il viendrait d'un mot ancien et signifierait "l'estival") ce qui serait plus joli.
    On dit que lorsqu’il eut atteint l’âge adulte, il était si grand qu’il pouvait marcher au fond de la mer tout en gardant la tête et les épaules hors de l’eau.

    Il épousa Sidé (grenade) qui était très belle mais aussi très fière. Elle fut précipitée dans le Tartare par la jalouse Héra à qui elle avait voulu se comparer. Auparavant elle avait donné à Orion deux filles : les Coronides: Ménippé et Métioché qui grandirent en Aonia, au pied du Mont Hélicon.

    C'est donc à pied marchant dans le fond de la mer qu'il gagna l'île de Chios. Accueilli à la cour du roi Œnopion, Orion tomba amoureux de Mérope, la fille du roi. Œnopion cherchait à se débarrasser de ce prétendant encombrant. Voulant ruser, il décida de promettre la main de sa fille à Orion, à condition que celui-ci débarrassât Chios de tous les fauves qui s'attaquaient aux hommes et aux troupeaux, étant bien certain qu'il n'y parviendrait pas; mais Orion, excellent chasseur, n'eut aucun mal à remplir ladite condition. Lorsqu'il revint avec les peaux des bêtes demander la main de Mérope, Œnopion renia sa promesse, alors l'amoureux se fâcha et saccagea le palais.
    Puis, écœuré, Orion bût le vin du roi et fut si saoûl qu'il n'hésita pas à kidnapper Mérope. Ce fut une grande insulte pour le roi et Œnopion pressa son père Dionysos de punir son invité. Le dieu du vin envoya un groupe de Satyres enivrer encore un peu plus Orion. Durant la nuit, lorsque le géant fut endormi, Œnopion lui creva les yeux et le jeta sur le rivage.

    La colère d'Orion ne fit que grandir.
    Orion marcha alors droit devant lui à travers la mer. En suivant le son émis par le marteau du Cyclope, Orion parvint à rejoindre l'île de Lemnos et arriva aux forges d'Héphaistos, qui accepta de lui prêter Cédalion, son assistant.
    Il visita un oracle qui lui annonça qu'il pourrait recouvrer la vue s'il se dirigeait vers l'est, là où Hélios se levait sur l'océan.
    Le géant guidé par l'enfant rentra dans la mer et marcha vers l'est face au Soleil. 
    Quand finalement Orion atteignit l'extrémité est de la mer, Eos qui était là tomba amoureuse d'Orion et son frère Hélios lui redonna la vue.


    Selon les sources, trois versions différentes de sa mort sont données.

    Après avoir passé quelques temps avec Éos sur l'île de Délos, Orion voulut revenir à Chios pour se venger du Roi Œnopion.
    Durant le voyage Orion rencontra la soeur d'Apollon, la belle Artémis, déesse de la chasse. Artémis et Orion partageant la même passion pour la chasse, elle le persuada d'abandonner son désir de vengeance pour se joindre à elle et chasser les animaux.

    Mais le frère d’Artémis, Apollon, qui craignait qu‘Orion ne fasse aussi la cour à sa sœur comme à Eos,, envoya un monstrueux scorpion à sa poursuite. Orion tenta de le combattre mais il n’y parvint pas.
    Pour échapper au monstre invulnérable à ses coups de mortel, il s’enfonça dans la mer. Lorsqu’il fut au loin, Apollon désigna le géant et dit à Artémis de le tuer, le faisant passer pour un méchant. Comme le chasseur était trop loin, Artémis ne put le reconnaître et lui lança donc une flèche meurtrière. Elle alla à la nage récupérer le cadavre, mais lorsqu’elle s’aperçut que c’était Orion, elle plaça son image parmi les étoiles en compagnie de son chien, Sirius...
    C’est pour cela que les constellations de Orion et du Grand Chien (qui compte l’étoile Sirius, l’astre le plus brillant du ciel en dehors des éléments du système solaire) sont proches l’une de l’autre, et que le Scorpion fut placé de l’autre côté sur la voûte céleste, le héros et le monstre se poursuivant sans cesse sans jamais se rattraper...

    Autre version de la mort d'Orion par le scorpion d'Héra
    Une autre version de la mort d’Orion existe: fort de ses talents exceptionnels de chasseur, Orion ne cessait de se vanter de ses prouesses. Cette arrogance déplut fortement à Héra qui, pour donner une leçon d’humilité à Orion, commanda à un scorpion de s’embusquer en attendant le passage du chasseur. Dissimulé par les feuillages, le scorpion patienta et le moment venu il piqua Orion qui mourut foudroyé par le venin de ce petit animal, lui qui avait terrassé les bêtes les plus féroces. Il fut transformé en constellation, et Héra n’oublia pas de porter également au ciel le scorpion qui l’avait si loyalement servie. Mais Zeus intervint et fit en sorte qu’Orion et le Scorpion ne puissent jamais s’atteindre; c’est pour cela que lorsqu’Orion se lève à l’horizon Est, le Scorpion se couche à l’horizon Ouest.

    Troisième version de la mort d'Orion par le scorpion d'Artémis
    Celle-ci dit qu'Orion et Artémis avaient l'habitude de chasser ensemble. Un jour, Orion, qui était amoureux de la déesse, essaya de l'embrasser. Artémis, indignée, fit apparaître un scorpion et lui ordonna de piquer le géant. En le voyant mourir, Artémis, émue, transforma Orion en constellation, et réserva le même sort au scorpion qui l'avait fidèlement servie.


    Orion fait partie des rares constellations immédiatement reconnaissables par leur forme. Ses sept étoiles les plus brillantes forment un nœud papillon, ou un sablier, facilement identifiable par quatre étoiles très brillantes, sablier au milieu duquel se trouve un alignement de trois autres étoiles, les "rois mages",  ou la ceinture ou le baudrier d’Orion, qui constituent une signature remarquable.
    Le corps d'Orion est visible par ses quatre étoiles brillantes qui sont, dans le sens des aiguilles d'une montre, Rigel, Saïph, Bételgeuse et Bellatrix. Les deux plus brillantes, Rigel et Bételgeuse, occupent respectivement les coins Sud-Est et Nord-Ouest. Ces deux étoiles sont nettement colorées, Bételgeuse est rouge et Rigel est bleue.


    L'Egypte antique et la corrélation d'Orion.
    C'est une théorie proposée par certains égyptologues comme Selim Hassan, ou archéo-astronomes comme Robert Bauval, selon laquelle il existerait une corrélation entre la position des pyramides d'Égypte et la position des étoiles, notamment entre les trois pyramides de la nécropole de Gizeh, Khéops, Khéphren et Mykérinos, et les trois étoiles centrales de la constellation d'Orion constitutives de l'astérisme appelé Baudrier d'Orion.
    Dans l'ancienne Egypte, le nom de la constellation d’Orion était Sah, d'Orion dérivent Sahara ou Sah-Hor-Râ, Orion-Horus-Soleil de Sah-Ka-Râ, et la pyramide de Memphis de Orion-Cœur-du-Soleil.

    Les coïncidences géométriques et numériques y seraient très nombreuses. C'est la raison pour laquelle l'auteur affirme que la pyramide a été construite en fonction d'Orion (associée à Osiris) et de Sirius (dédiée à Isis). Ces concordances permettraient, selon lui, de comprendre aussi l'emplacement précis des chambres et des couloirs.

    Pour les Égyptiens Orion était la demeure d'Osiris, le dieu de la lumière, le pharaon qui fut assassiné par son frère Set, le dieu à face de chacal. Osiris vainquit la mort et après être ressuscité il résida dans la région d'Orion. Non loin de là Isis demeura auprès de Sirius. Les étoiles d'Orion brillent ainsi à l'image du tribut à Osiris.


    Orion dans le ciel.

     

    Sources :wikipedia et http://www.inexplique-endebat.com/article-anatomie-de-la-constellation-d-orion-mythologie-et-astronomie-106374077.html - http://aura.over-blog.com/categorie-215569.html

     

     

    « L'AmbreManannan »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Juillet 2014 à 20:41

    Bonsoir Triskèle,

    Je ne connaissais d'Orion, ni le mythe, ni la constellation. J'ai également pris connaissance ,en te lisant , de la théorie présentée par les scientifiques que tu cites. Merci.

    Tu fais voyager, Trskèle, dans le temps, dans l'espace. Autre merci !

    Douce soirée, chère blogueuse.

    2
    Samedi 26 Juillet 2014 à 08:05

    Ce qui est bien dans la vie c'est qu'on apprend à tout âge. La constellation d'Orion est une des rares que j'arrive à distinguer, grâce à son baudrier, ces trois étoiles sont facilement identifiables.

    Merci de ton commentaire Kattelm, passe une belle journée, bises amicales.

    3
    Samedi 26 Juillet 2014 à 11:04

    Quand on réfléchit à la façon dont il est né (wouah !) sa mort est beaucoup plus romantique ... wink2 J'ai toujours été  fascinée par les pyramides, et j'ai lu quelque part en effet qu'il y avait une corrélation entre la position des pyramides et les étoiles. Cet article m'a particulièrement intéressée, merci Triskèle. A bientôt. Bises de Béa

    4
    Samedi 26 Juillet 2014 à 12:25

    Ce rapport entre les pyramides et Orion est pratiquement certifié, et il est étrange de trouver très souvent dans les légendes concernant les sites et mégalithes antiques le nom d'Orion mentionné un peu partout, on y revient toujours.
    Quant à la naissance de géant Orion, elle est en effet plus qu'étrange, mais si on réfléchit un peu plus loin...
    Merci de ta visite Béa, passe une belle journée avec ton appareil photo magique, bises.

    5
    Samedi 26 Juillet 2014 à 12:27

    Merci beaucoup Triskèle de cet article si bien documenté! C'est toujours passionnant de comparer les différentes versions d'un mythe ou d'une légende.Et la partie astrologie aussi. A bientôt de te lire.

    6
    Samedi 26 Juillet 2014 à 12:45

    Merci à toi de m'avoir poussé à publier cet article, et aussi de ta visite Volodia, passe un beau week-end, amitiés.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Lundi 28 Juillet 2014 à 11:29

    Ma chère Triskèle,

    Ma première visite est pour toi ma douce amie, et comme d"habitude je me suis régalée de ton article si intéressant! Je ne connaissais pas le secret de la naissance ni les légendes concernant ce géant!

    Oui je suis comme toi , impressionnée en ce qui concerne les corrélations entre les sites antiques et la position d'Orion, trop souvent d'étranges coïncidences...

    Tu nous as présenté en tout cas un superbe article vraiment bien documenté et agrémenté de belles illustrations , un moment particulièrement agréable!!!!

    Nous atteignons des températures caniculaires, cela annonce le mois d'août, déjà 30°C à 8 heures , depuis deux ou trois jours c'est presque insupportable on frôle les 40° dans la journée et peu d'air pour nous aérer...

    Je viendrais soit dans la soirée, si je ne suis pas trop occis par la chaleur ou demain voir ton nouvel article!

    Je pense bien à toi ma douce Triskèle, et te souhaite une excellente semaine, et une douce journée, ici c'est férié et les magasins regorgent de bonnes choses très alléchantes pour la fin du Ramazan en Turc (Ramadan)

    De gros bisous ensoleillés et remplis de tendresse

    8
    Lundi 28 Juillet 2014 à 12:04

    Bonjour ma petite Neige et grand merci de ton gentil commentaire.
    Ici il fait chaud aussi mais pas autant que les autres années, nous avons un mois de juillet pourri avec des orages presque chaque jour, moi qui aime l'été et la chaleur ça me désole.

    Tu me pousses un peu car je n'ai pas encore publié un autre article, alors je vais faire vite pour toi, je ne veux pas te décevoir. smile
    Je te souhaite une très belle semaine et ne mange pas trop de sucreries, même si c'est bien tentant!
    Je t'embrasse ma douce amie lointaine, prend soin de toi.

    9
    Mercredi 6 Août 2014 à 19:44

    Intéressante la légende d'Orion.

    Je ne connaissais que la troisième version de sa mort.

     

    10
    Mercredi 6 Août 2014 à 20:15

    Et bien vois-tu Coyote, il est bien difficile de connaître la vérité après tant et tant d'années! smile
    Passe une belle soirée, amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :