• Les enfants du Soleil et de la Lune

    Les enfants du Soleil et de la Lune

    Légende des étoiles

     

    Il y a de nos jours beaucoup, beaucoup d’étoiles dans les cieux, mais autrefois elles étaient encore deux fois plus nombreuses, parce qu’autrefois il y avait les étoiles, filles de la Lune, mais aussi les étoiles, filles du Soleil.

    Donc elles brillaient toutes en permanence, jour et nuit!  C’était un spectacle magnifique, mais combien dangereux pour les hommes! Cette fabuleuse clarté perpétuelle les aveuglait et les empêchait de dormir, ils n’en pouvaient plus.
    Et, je ne vous parle pas de la chaleur, car les étoiles ajoutaient la leur à celle de leur père Soleil, et la terre cuisait à petit feu !

    Le Soleil était très attaché à la terre et à ses habitants et se lamentait:
     "C'est terrible... tous les habitants de cette pauvre terre doivent nous maudire" !
    " Mais non, mais non, assurait La Lune, ils ont trop besoin de nous !"
    En réalité, sa grande crainte était de voir le Soleil s'éteindre pour sauver sa chère planète, en l'entraînant, elle, la Lune, dans son sacrifice.....
    " Il suffirait de baisser un peu la lumière du ciel songea la Lune".

    La Lune avait murmuré cette petite phrase très faiblement, mais quand même assez fort pour que le Soleil entende.
    " oui, répondit-il, il faudrait baisser la lumière de temps en temps, car bientôt nous n'aurons plus rien ni personne à éclairer et à chauffer ! Mais comment faire? "

    « J’ai bien une idée - dit la Lune - mais elle ne va pas vous plaire.
    Nous devrions manger chacun la moitié de nos enfants, il en resterait bien assez et le problème de la terre serait résolu. »
    « Impossible - dit le Soleil - je ne pourrai jamais manger mes propres enfants. »

    « Je suis de votre avis, répondit la Lune, ce serait trop horrible de manger ses propres enfants. Mais nous pourrions échanger, envoyez-moi chaque jour un des vôtres, et je vous ferai servir, en retour, un des miens. »
    Le Soleil, après mûre réflexion, accepta et la Lune reçut dès le lendemain un des fils de son ami. Elle n'y toucha pas, mais l'arrosant d'une sauce de sa composition au goût de Lune, le renvoya au Soleil qui, sans se méfier et croyant qu'il s'agissait d'un enfant de la Lune, le mangea.
    Ainsi firent-ils tous les jours… Et le Soleil perdit tous ses enfants.
    La Lune, par contre, conserva tous les siens.

    Le Soleil, sa pénible besogne achevée, partit se coucher, d'une humeur aussi sombre et désolée que le nouvel univers qui l'entourait. En vain se répétait-il que ce ciel sinistre sans étoile ne gênerait plus personne et qu‘il avait ainsi sauvé sa chère terre et ses chers humains.

    Etant inhabituellement en proie à un horrible cauchemar, le Soleil se réveilla, en sursaut, en pleine nuit... étoilée !!! Stupéfaction, elles étaient revenues à leur place. Le Soleil comprit qu'il avait été dupé, berné comme un gamin et que jamais la Lune n'avait eu l'intention de dévorer ses propres étoiles.

    Fou de rage et de douleur, le Soleil se précipita vers la Lune qui prit prudemment le large. La course des deux astres avait commencé, elle ne s'arrêterait plus.... Jour, nuit.... jour, nuit..... la Lune ne faiblit pas, mais le Soleil ne renonce pas Il n'aura de cesse de la rattraper pour la dévorer comme elle l'avait forcé à dévorer ses étoiles, mais la Lune fuira à jamais devant lui, sans trêve ni repos.....
    De temps en temps, le Soleil réussit à l’approcher d'assez près pour attraper un quartier et le croquer, mais le morceau qui subsiste finit toujours par s'échapper pour retrouver sa forme pleine...

    Voilà pourquoi on ne voit plus d'étoiles le jour, le Soleil a gobé les siennes et la Lune cache les siennes par peur de représailles.

     


    Source: http://rocbo.chez-alice.fr/clio/monde/legendes/malaisie.htm
    http://www.iletaitunehistoire.com/genres/contes-legendes/lire/le-soleil-et-la-lune-biblidcon_081

    « Le Navire des MortsLe Ciel et l'Enfer »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Avril 2014 à 16:02

    Quelle belle histoire qui devrait bien plaire aux enfants.

    2
    Vendredi 25 Avril 2014 à 16:32

    Et comme tu es toi-même un grand enfant, j'espère qu'elle  t'a vraiment plu.
    Passe une belle fin de journée ami Loup.

    3
    Vendredi 25 Avril 2014 à 20:48

    Ah l'instinct maternel !


    La plus grande des sagesses est de rester enfants jusqu'à ses vieux jours.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Samedi 26 Avril 2014 à 11:25

    Bonjour Triskèle !


    De nos jours, lorsque la nuit vient nos activités humaines nous empêches de bien voir les étoiles ...mais lorsque la voûte se fait claire nous pouvons voir la multitude des astres :)


    Je vois que tu passes régulièrement chez moi et je t'en remercie !


    A bientôt !


    Stéphane 

    5
    Samedi 26 Avril 2014 à 12:32

    Je viens lire tes textes, pleins de sagesse en effet!
    Merci de ta visite Stéphane, passe une bonne journée.

    6
    Dimanche 27 Avril 2014 à 13:52

    Enfin une explication scientifique !!! sarcastic

    7
    Dimanche 27 Avril 2014 à 16:26

    N'est-ce pas! Maintenant on sait!

    8
    Dimanche 27 Avril 2014 à 19:27

    Une bien étrange solution que de manger ses filles... La lune plus futée que le soleil, le monde à l'envers, quoi ! Bonne soirée et bonne fin de dimanche à toi.

    9
    Lundi 28 Avril 2014 à 11:54

    un veritable conte, que j'ai lu avec plaisir et curiosite.

    merçi a toi.. bonne semaine  bises  "V".

    10
    Lundi 28 Avril 2014 à 12:23

    Merci mes amies, je me trouve en ce moment dans une grande peine, alors vous m'excuserez si je n'ai pas envie de commenter ou d'aller me promener sur vos blogs, mais merci de votre visite et à plus tard, bises.

    11
    Jeudi 1er Mai 2014 à 23:56

    Ma chère Triskèle,

    Oh j'arrive un peu tard je l'avoue, j'accoure dirais-je car je viens de voir ta peine, alors j'espère pouvoir t'apporter un petit sourire, un peu de chaleur surtout, avec mes bras chargés de fleurs pour toi! Je suis désolée de ne pas être venue plus vite mais avec mon nouveau blog "Art et culture", je suis très occupée car je fais de nombreuses recherches pour l'étayer afin que chaque article puisse être suffisamment attrayant et complet, c'est un travail de fourmi...hihi!

    J'ai lu avec beaucoup d'attention cette belle légende, un peu féroce pour mon coeur de mère, manger ses enfants cela me rappelle le petit Poucet avec l'ogre, brrr cette histoire m'a longtemps effrayé lorsque j'étais petite...Finalement on comprend pourquoi la lune se divise en quartier...hihi. En tout cas, je peux te dire que le ciel est souvent constellé d'étoiles ici, j'ai souvent les yeux tournés vers la voûte céleste le soir en sortant ma chienne, et je t'assure que c'est magnifique, surtout en période sèche, plus aucun nuage durant plusieurs mois, et c'est un ravissement!

    Excellent week-end ma douce Triskèle et que ce muguet qui à traverser l'océan jusqu'à toi puisse te donner un peu de bonheur et du baume au coeur!

    Bisous tendresse ma douce amie!

    12
    Vendredi 2 Mai 2014 à 07:03

    Neige, tu es adorable, je te remercie vraiment de ce gentil message.
    Tu es comme moi, toujours en train de regarder les étoiles et la lune, mais chez toi tu les vois bien plus nettement, profites du spectacle autant que possible.
    Ton nouveau blog est splendide, je vais y aller souvent, félicitations.

    Passe une très douce et agréable journée ainsi qu'un beau week-end, grosses bises.

    13
    Samedi 10 Mai 2014 à 19:40

    Un grand merci pour le partage de cette légende, je ne verrai plus la lune de la même façon, une petite futée et une bonne mère ... happy Je viens de lire que tu es dans la peine, et je suis de tout cœur avec toi ... Je te fais de gros bisous. Béa 

    14
    Samedi 10 Mai 2014 à 19:56

    C'est gentil ma petite Béa, je suis contente de te revoir, ta présence amicale m'a manquée.
    Passe une belle soirée, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :