• Le Corbeau

     

     Le corbeau

    La symbolique du corbeau est double, selon les époques et les civilisations, faisant de lui un animal tantôt rusé et efficace tantôt malfaisant et dangereux.
    Le corbeau est un oiseau psychopompe. C’est parce qu’il fréquente les champs de bataille et qu’il est noir qu’il est devenu, en Europe, un oiseau de mauvais augure. Mais s’il annonce parfois la mort, celle-ci n’est pas considérée comme une fin mais comme le milieu d’une longue vie. Le corbeau est un passeur, un guide, un esprit protecteur.
    Le corbeau, comme d'autres oiseaux, remplit des fonctions prophétiques qui ne sont pas obligatoirement funestes. Il est porteur de magie, messager de l’au-delà.

    Le corbeau, sans référence à une espèce en particulier, (la plupart des références culturelles se rapportent à l’espèce commune du grand corbeau (corvus corax), mais il peut aussi se confondre avec la corneille), a une influence considérable sur la culture humaine, puisqu'on le retrouve aussi bien dans les mythes et contes traditionnels amérindiens nord-américains, sibériens ou nordiques, dans les légendes et la littérature de toutes les époques. Il y joue le plus souvent un rôle de fripon, de héros, ou contribue par sa ruse à la création de l'homme.

    Au fil du temps, ces oiseaux acquirent une mauvaise réputation à cause de leur plumage noir, de leur cri rauque et de leur nécrophagie, en particulier dans l'Europe chrétienne, ce qui se traduit par une diabolisation progressive et une réputation d'oiseau de mauvais augure.
    Puisque les corbeaux sont des charognards qui consommaient, entre autres, les êtres humains (exécutés ou victimes de la guerre), ils ont souvent été associés aux morts et aux âmes perdues.

    Mythologie
    Dans la mythologie nordique, les corbeaux Hugin et Munin sont assis sur les épaules du dieu Odin et lui rapportent tout ce qu’ils voient et entendent. Hugin représente la réflexion (au sens pensée et miroir), tandis que Munin représente la mémoire. Odin les envoie voler autour du monde chaque jour afin de savoir tout ce qu’il s’y passe.
    Les Vikings utilisaient beaucoup l’image du corbeau. Ils le mettaient en symbole sur leurs voiles.
    Le corbeau apparaît également sur le côté droit des armoiries de l'Île de Man, une ancienne colonie viking, et dans le folklore de l’île.

    Dans la mythologie celtique irlandaise, les corbeaux sont associés à la guerre et aux champs de bataille sous la représentation de Morrigan. La déesse Morrígan sous la forme d’un corbeau se serait posée sur l’épaule du héros Cúchulainn après sa mort. Voir un vol de corbeau signifiait l’arrivée de Morrigan et de la guerre.
    D’autres mythes celtiques des Îles Britanniques rapportent que les corbeaux étaient associés au dieu gallois Bran le Béni dont le nom se traduit par « corbeau ». Il est représenté comme un géant et le roi des Bretons dans les récits des Mabinogion.
    Le corbeau était un animal sacré chez les gaulois. En Gaule, les druides prenaient très au sérieux les prophéties des corbeaux.

    En Grèce, il est solaire et consacré à Apollon. Ce sont des corbeaux qui déterminèrent l'emplacement de l'omphalos de Delphes selon Strabon. Les corbeaux étaient aussi des attributs de Mithra et ils passaient pour doués du pouvoir de conjurer les mauvais sorts.
    Ce furent deux corbeaux qui indiquèrent à Alexandre Le Grand le chemin du sanctuaire d’Amon car avant tout le corbeau a ce rôle de messager.

    En Angleterre, on dit que lorsque les corbeaux disparaîtront de la Tour de Londres viendra la fin de l’actuelle dynastie royale. C’est pourquoi les gardiens de la tour nourrissent si généreusement les oiseaux. De plus, ils veillent soigneusement à ce que tout corbeau mort soit remplacé. Les pennes des individus de la tour de Londres sont taillées périodiquement pour s’assurer que les oiseaux ne quittent pas les lieux.
    Les anglais croient aussi que le roi Arthur survole de temps en temps son ancien royaume sous la forme d’un corbeau, aussi faut-il veiller à ne pas tuer l’un de ces oiseaux que ce soit par inadvertance ou malveillance.

    Selon la légende de la fondation de la ville de Lyon, lorsque les deux princes eurent fini de tracer l'enceinte de leur future cité une nuée de corbeaux vint se poser à l'intérieur du cercle donnant ainsi la bénédiction du dieu Lug à cette ville qui fut appelée, en hommage aux corbeaux, Lugdunum c’est-à-dire La colline aux corbeaux.

    Dans la tradition musulmane le corbeau est perçu comme un animal sans scrupule signe de mauvais présage ; il est parfois surnommé "fils du malheur" (Ibn al-berih). Dans le Coran, il est mentionné dans l’histoire de Caïn et Abel, les deux fils d’Adam, comme étant la créature qui montra à Caïn comment enterrer son frère assassiné (al-ma'ida 5:31).

    Le Grand Corbeau est l’oiseau emblème du Bhoutan puisqu’il orne le chapeau royal. Il représente le dieu Gonpo Jarodonchen (Mahakala avec une tête de corbeau), un des plus importants gardiens divins de la culture du Bhoutan.
    En Inde, le Mahâbhârata assimile les corbeaux à des messagers de la mort alors qu’en Russie les corneilles qui volent la nuit sont assimilées à des sorcières.

    Le corbeau occupe également une place importante dans la culture des peuples de la côte nord-ouest de l’Amérique du Nord, entre autres les cultures Inuit. Le corbeau de ces mythes est souvent à la fois le créateur du monde et le Trickster (Personnage qui, dans des mythologies très différentes, joue un rôle consistant à dérégler le jeu normal des événements, à plaisanter sur les dieux, etc).
    D’autres mythes parlent du corbeau volant et relâchant le soleil et du corbeau menant les premiers humains hors de coquilles de mollusques.
    Dans certains récits, le corbeau est le protecteur des humains, leur apportant le soleil, la lune, les étoiles, l’eau et le feu.
    Des mythes et croyances semblables sont communs chez les peuples de la Sibérie et du nord-est de l’Asie. La péninsule du Kamtchatka, par exemple, a supposément été créée par le dieu corbeau Kutkh.

    En Afrique noire le corbeau sert à prévenir les hommes des dangers qui les menacent. Il est donc leur guide et symbolise un esprit protecteur.

    Le corbeau est aussi l'emblème officiel de la ville de Yellowknife, ainsi que l'emblème aviaire du territoire du Yukon au Canada.

    Le corbeau est aussi symbole de solitude ou de l'isolement volontaire de celui qui a décidé de vivre à un plan supérieur. Il est attribut de l'espérance. Il est souvent messager divin, guide des âmes pour leur dernier voyage.

    Les alchimistes associent la phase de putréfaction et la matière au noir, au corbeau. Ils appellent cette dernière phase "tête du corbeau".

    Comment le corbeau est devenu noir:
    Dans la mythologie grecque, Apollon fut un jour si amoureux de la princesse Coronis fille du roi Phlégias, qu'il confia à un corbeau blanc le soin de veiller sur elle. Un jour que le corbeau relâcha son attention, Coronis se laissa séduire par un mortel nommé Ischys. Lorsque Apollon apprit cela, il devint si jaloux, qu'il tua la jeune fille d'une flèche en pleine poitrine. Mais bien qu'elle fût sur le point de mourir, Coronis lui avoua attendre un enfant de lui. Sauvé de justesse par Apollon, l’enfant Asclépios fut confié au centaure Chiron, chargé de l'éduquer. Comme punition pour sa négligence, Apollon vêtit le corbeau d'un sombre plumage noir.

     

    Sources: Wikipédia et dinosoria.fr

     

     

    « Sang bleu, peau bleueLa moitié d'orange »

  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Octobre 2013 à 19:58

    J'ai au moins appris pourquoi le corbeau est noir !
    Tes articles sont bien écrits et vraiment intéressant, content d'avoir découvert ton blog...que je reviendrai visiter !

    Merci pour ta petite visite, bonne soirée
    Seb

    2
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 10:07

    Merci  à toi Seb, tu reviens quand tu veux la porte est toujours ouverte.

    3
    Samedi 18 Janvier 2014 à 06:50

    Merci pour ce bel article sur le corbeau  . J'apprends beaucoup de choses . Bises et bonne journée

    4
    Samedi 18 Janvier 2014 à 07:45

    Merci Mona, bonne journée à toi aussi, bises.

    5
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 06:51

    Superbe ;)  Je serais du signe du corbeau m'a dit une femme un jour ......... 

    Comme quoi le symbolisme nous mène un peu  ...... et on croit à ce que l'on veut  ... en cherchant bien chaque pays, région ou  tribu  "A" son symbole et il est bien différent 

    J'adore !!! 

    Bise blogueuse et merci pour tes recherches que tu offres ici 

    6
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 07:42

    Je te remercie Amily, ton approbation me va droit au cœur, je te souhaite une belle journée, bises.

    7
    Samedi 5 Avril 2014 à 19:55

    Coucou ☼ Triskéle ☼

    On apprend toujours mille choses chez toi 

    Je ne savais pas cette légende du corbeau et pourquoi il est noir 

    Il y en a beaucoup vers chez moi quand je me balade 

    Je les ai craint longtemps !!mystère peut-être le croassement 

    maintenant je suis grande ( rire ) même pas peur 

    Bon weekend a toi 

    Bises 

    8
    Samedi 5 Avril 2014 à 20:03

    Merci Clairette, oui le croassement est assez désagréable et sinistre, je te comprends.smile
    Passe une bonne soirée et un beau dimanche ensoleillé, bises.

    9
    Dimanche 6 Avril 2014 à 08:14

    Parfois, les frontières glissent ou s'interpénètrent : il suffit d'être là à ce moment. J'ai vu la chose arriver à un corbeau. Ce corbeau-là est mon voisin. Je ne lui ai jamais fait le moindre mal, mais il prend soin de se tenir à la cime des arbres, de voler haut et d'éviter l'humanité. Son monde commence là où ma faible vue s'arrête. Or, un matin, toute notre campagne était plongée dans un brouillard extraordinairement épais, et je marchais à tâtons vers la gare. Brusquement, à la hauteur de mes yeux, apparurent deux ailes noires immenses, précédées d'un bec géant, et le tout passa comme l'éclair en poussant un cri de terreur tel que je souhaite ne plus jamais rien entendre de semblable. Ce cri me hanta tout l'après-midi. Il m'arriva de scruter mon miroir, me demandant ce que j'avais de si révoltant...
    J'ai fini par comprendre. La frontière entre nos deux mondes avait glissé, à cause du brouillard. Ce corbeau, qui croyait voler à son altitude habituelle, avait soudain vu un spectacle bouleversant, contraire pour lui aux lois de la nature. Il avait vu un homme marchant en l'air, au cœur même du monde des corbeaux. Il avait rencontré une manifestation de l'étrangeté la plus absolue qu'un corbeau puisse concevoir : un homme volant...
    Maintenant, quand il m'aperçoit, d'en haut, il pousse des petits cris, et je reconnais dans ces cris l'incertitude d'un esprit dont l'univers a été ébranlé. Il n'est plus, il ne sera jamais plus comme les autres corbeaux...

     

    Le matin des magiciens, Louis Pauwels et Jacques Bergier

    10
    Jeudi 22 Mai 2014 à 16:47

    Bonjour Triskèle,

    J'ai grandement apprécié lire ton article. Je viens tout juste de découvrir ton blog et j'en suis ravie ! Il est une mine d'informations...

    Le corbeau est un animal qui me "suit" depuis bien des années maintenant. Il est toujours présent lors d'évènements importants. Je l'apprécie parce qu'il m'a souvent aidé et guidé. J'ai un profond respect pour lui et c'est avec plaisir que j'ai appris à en connaître encore d'avantage.

    Un jour, quelqu'un m'a dit que le hasard était un rendez-vous déjà pris... ;)

    Bonne soirée

    11
    Jeudi 22 Mai 2014 à 17:08

    Bonjour Esmérine, et bienvenue chez moi. Le corbeau serait donc ton animal protecteur (je ne dis pas animal totem parce que ce terme est réservé aux Amérindiens). Ce me fait plaisir si j'ai pu t'en apprendre davantage, et il est bien vrai que le hasard n'existe pas, c'est drôle je viens juste de lire cette phrase:

    "Il n'y a pas de hasards, il n'y a que des rendez-vous". Paul Eluard

    Donc comme tu vois smile. Merci de ta visite, bonne soirée, amitiés.

    12
    Jeudi 22 Mai 2014 à 18:04

    Et bien à vrai dire, c'est ce que je crois... Je m'en suis réellement rendue compte quand j'en parlais à une amie (à l'époque, je lui évoquais toutes les coïncidences plus qu'étranges). Nous étions sur un parking et là, à 2 mètres, au moment même où nous en parlions, un corbeau se pose... C'était surprenant ! C'est à cet instant que mon amie m'a confié : "Je crois que tu as ta réponse..." J'ai toujours trouvé ça "énorme" ! Un corbeau en pleine ville, confiant et s'approchant si près... Sans aucune raison. 

    J'aime toujours apprendre ;) Et j'ai découvert dernièrement un parfum inspiré du Bouthan, j'en suis tombée sous le charme. Dans ton article, le fait que tu nous expliques que le corbeau est un emblème de ce pays... C'est troublant car il y a quelques temps, j'ai écris un article sur ce parfum, et je l'ai conclu en posant une interrogation vis à vis justement d'un éventuel "signe" (un petit clin d'oeil nostalgique à mon ancien parfum, rien de plus). Et je découvre ton article qui justement sonne comme la réponse à ma question.

    Les légendes, contes, mythologies et autres, sont des sujets que j'aime découvrir... Et tes articles sont précis, structurés et complets. Ton blog est accueillant. Je ne peux qu'apprécier.

    En effet, c'est une citation de Paul Eluard. Je ne m'en souvenais pas sur le moment. Merci :)

    De rien, c'est moi qui te remercie... 

    Excellente soirée, bien à toi :)

    13
    Jeudi 22 Mai 2014 à 18:30

    smile Je viens de faire un tour sur ton blog, dis donc! C'est celui d'une pro! De quel parfum tu parles, je n'ai pas trouvé?

    14
    Jeudi 22 Mai 2014 à 19:30

    Je parle du parfum Dzongkha.

    Merci, c'est gentil d'y avoir jeté coup d'oeil. Je suis contente si tu le trouves à ton goût, j'essaie de rester sobre et le plus doux possible :)

    15
    Mardi 28 Juillet 2015 à 11:32

    Le corbeau est mon ami, précieux, il m'accompagne depuis peu mais de près .. c'est un allié de poids dans la découverte de la vérité , sur le chemin de la lumière ...

    16
    Mardi 28 Juillet 2015 à 13:11

    Merci de ton commentaire Claire, je crois que chacun d'entre nous a un animal guide.

    Bonne journée.

    17
    Samedi 5 Septembre 2015 à 15:06

    C'est intéressant tous ça ! J'adore les corbeaux dommage qu'ils soient aussi mal vus. >n<

    18
    Samedi 5 Septembre 2015 à 15:35

    Bonjour Queen, cette mauvaise réputation ne provient que des superstitions accolées à la plupart des animaux noirs, et qui ne sont en rien méritées.

    Merci de ta visite, bon week-end.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :