• La moitié d'orange

     

    Légende de la moitié d’orange

    Pour Alunaa

    Il existe une légende qui dit que chacun de nous sur terre est une moitié d’orange, et passe sa vie à rechercher son autre moitié afin d’être complet.

    Les anciens écrits disent qu'à la création, l'Homme était hermaphrodite, à la fois homme et femme, positif et négatif, masculin et féminin, un être complet, c'était l'être du paradis.
    Dans des écritures plus anciennes qui ne figurent pas dans la Bible, la première créature était une femme du nom de Lilith, qui enfanta spontanément Adam lequel plus tard fut partagé en deux sexes, ce qui correspond à la grande tradition de la "déesse mère" vénérée dans toutes les civilisations préhistoriques du monde entier comme la mère de toute la création.

    L'Homme fut donc séparé en deux sexes. La Bible dit que la femme fut créée à partir de la côte d'Adam (mal traduit, la traduction juste est: par le côté d'Adam). En fait, l'âme unique a été dédoublée et logée dans deux corps, l'un positif et l'autre négatif, et le but final et de réunir ces deux moitiés d'âme pour n'en faire qu'une, comme à l'origine. Nos vies successives se passent à rechercher, consciemment ou non, notre moitié perdue. Nos deux moitiés au point de vue spirituel cherchent à redevenir parfaites chacune de son côté afin qu'une fois le but atteint elles puissent se réunir et ne faire qu'un seul être, enfin parfait, fondu dans le Un. Ce que chacun rêve également au point de vue physique (ne faire qu'un avec la personne aimée). Un mari n'appelle-t-il pas sa femme "ma moitié"? Chacun ne recherche-t-il pas son "âme sœur?".

    Ma moitié d'orange, c'est le mythe de l'androgyne. Celui-ci part du principe qu'en tant qu'être humain, nous ne sommes que la moitié d'un tout, comme une orange coupée en deux, et qu'il nous faut absolument retrouver notre deuxième moitié pour être heureux et complet.

    La notion d’âme soeur vient du texte “Le Banquet” écrit par le philosophe grec Platon. Il raconte qu’auparavant il existait des créatures à la fois mâle et femelle, ayant quatre pieds, quatre mains, deux têtes : les androgynes. Ces êtres étaient devenus trop puissants.
    Ils étaient si forts qu’ils tentèrent d’escalader le ciel pour y combattre les dieux.

    Zeus dut se résoudre à leur infliger une leçon. Il décida de les couper en deux comme on coupe les légumes pour les mettre en conserve. Quand l’homme primitif eut été dédoublé par cette coupure, chacun, regrettant sa moitié, tentait de la rejoindre. S’embrassant, s’enlaçant, l’un à l’autre, désirant ne former qu’un seul être. Mais parce qu’ils ne voulaient rien faire l’un sans l’autre, et quand une des moitiés mourrait et que l’autre survivait, la moitié survivante en cherchait une autre et s’enlaçait à elle, alors l’espèce risquait de s’éteindre et Zeus eut pitié de l’homme. Il leur fabriqua des organes de génération et fit que par ce moyen, les hommes engendrèrent les uns dans les autres, par l’organe mâle dans celui de la femelle.

    C’est de ce temps lointain que date l’Amour inné des hommes les uns pour les autres, celui qui rassemble des parties de notre nature ancienne, qui de deux êtres essaient d’en faire un seul, et de guérir ainsi la nature humaine. C’est le thème de l’amour fusionnel d’une complétude par la recherche de l’autre. C’est l’interprétation romantique par excellence, celle de la jeune fille qui attend son prince charmant et rêve d’amour sans nuage et d’entente parfaite entre des êtres qui se complètent.

    Quand nous rencontrons notre moitié, nous sommes frappés d'un sentiment d'affection et d'amour, nous la reconnaissons : nous refusons alors d'en être séparés. Qu'attendent-ils donc, ceux qui passent leur vie ensemble ? Ce n'est certes pas la jouissance sexuelle. C'est quelque chose que souhaite l'âme, qu'elle ne saurait exprimer ; et pourtant elle le devine : ce qu'elle souhaite, c'est se fondre le plus possible dans l'autre pour former un même être.
    C’est une envie, un besoin de fusion totale.
    C'est cela que nous souhaitons tous, nous transformer en un être unique. Personne ne le refuserait, car personne ne souhaite autre chose.

     

     

    « Le mythe des androgynes » dans Le Banquet de Platon.

     

    « Le CorbeauPégase »

  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Octobre 2013 à 11:28

    MErci ^^ Oui c'est vrai qu'on a cherche tous notre moitié^^ Que ce soit en nous ou en dehors de nous!

    2
    Samedi 19 Octobre 2013 à 12:05

    N'est-ce pas? Merci de me faire l'honneur de ta visite.

    3
    Samedi 19 Octobre 2013 à 15:20

    L'honneur? lol t'exagere ^^

    4
    souléou
    Samedi 19 Octobre 2013 à 21:10

    nous cherchons effectivement notre moitié d'orange, mais dans la mauvaise direction. Notre moitié de nous-même se trouve bel et bien en nous, c'est le Soi, mais cela presque tout le monde l'ignore et pense trouver dans le sexe opposé sa moitié. D'où tant de tentatives vouées à l'échec, et même si nous avons cru trouver l'élu (e) cela ne tiendrait pas au temps, on s'apercevrait vite, que, passé les premiers mois ou années, un grand vide reste en nous, incomblé...

    5
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 08:06

    C'est ton avis ma belle, ce n'est pas le mien, mais nous sommes là aussi pour partager nos opinions.

    6
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 11:57

    C'est l'histoire racontée dans le banquet de Platon.  Etonnant de voir que même les histoires de la bible ont des origines très lointaines.

    7
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 12:20

    En effet Mme B, j'oserais même dire que la plupart des  histoires de la Bible ont été copiées sur des légendes ou histoires de l'antiquité!

    8
    Dimanche 20 Octobre 2013 à 12:42

    Oui, c'était aussi une manière de s'adapter aux "autochtones" à convertir au christianisme.

    9
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 10:06

    Je dirai qu'effectivement nous courrons tous après notre moitié d'orange et que pour la trouver et la reconnaitre, on doit etre en harmonie a notre propre moitié, notre moi interieur....

    Les religions n'ont rien inventé. Elles ont tout copié aux comtes et légendes orales de l'antiquité. Une bonne manière de récupérer "au rateau" les paiens et de les convertir.

    Ce n'est que mon avis que je partage.

    10
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 10:58

    Tiens! Tu es inscrite sur Eklablog Chantara? Je partage ton avis aussi.

    Merci de ta visite, bisous.

    11
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 18:52

    Bonjout Toutes et Tous;très beau texte que celui là;merci Triskèle.D'un point de vue purement mathématique (mais l'amour ou l'union de deux êtres se doit il d'être imbibé de cette science?),je résume souvent pour ma part,l'union de deux personnes en terme d'additions ou c'est du 1+1,c'est à dire deux personnes issues de deux univers qui s'unissent pour partager un itinéraire chacun de son coté!!Le 1 ET 1,où chacun tache de comprendre et accepter l'autre,ou 1,qui est la fusion ET l'UNITE parfaite de deux individus...là ou le verbe et le geste n'ont plus de raison d'être tant on respire celui ou celle avec qui on s'oxygène.;;

    Ton texte est vraiment très beau.Merci et...bonne soirée.

    12
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 19:28

    Merci Driannemarco,
    ma vision à moi c'est ta troisième version, les deux deviennent un seul, c'est la fusion, c'est ainsi que les deux moitiés d'âmes se réunissent pour n'en former qu'une seule, enfin entière et complète.
    Mes amitiés.

    13
    Lundi 28 Octobre 2013 à 14:10

    Exellente réponse Miss Triskèle;il en demeure pareil ici.Bonne journée ...et gaffe aux vents.

    14
    Lalionne
    Mardi 6 Mai 2014 à 22:03
    Pour ma part, je viens de retrouver un homme pour lequel j'ai eu le coup de foudre... pour la deuxième fois! Car, oui, nous étions devenus inséparables il y a 8 ans en l'espace d'une soirée. Je n'étais pas prête, à l'époque, à croire en une fusion si irrationnelle... Et pourtant, cet homme m'a attendue durant les 8 années qui suivirent. Jusqu'au jour où j'ai cédé à un énième appel de sa part, lui proposant un verre. A la minute où sa main a touché ma peau, j'ai eu un éclair divin : C'était l'homme avec lequel je finirai mes jours. Depuis 6 mois, nous sommes à nouveau inséparables mais... nos discussions sont plus qu'étranges : Tout ce qu'il a fait durant notre séparation, il le faisait exactement à l'endroit où je passais régulièrement, sans que nous nous voyions! De plus, nous avons découvert que, lui lorrain et moi languedocienne, nous avons passé des vacances au même endroit lorsque nous avions une dizaine d’année. Chaque jour, nous constatons que l'univers tout entier nous menait l'un à l'autre, et ce, au bon moment car nous avions tous deux des choses à régler avant de nous retrouver. Pour finir, depuis que nous sommes à nouveau ensemble, je développe des dons de voyance que je n'avais pas voulu accepter avant... Étonnant? Certes. Pourtant, lorsque nous ne dormions pas dans le même lit, il nous est arrivé de nous réveiller exactement à la même heure dans un état d'angoisse terrible. Il était 2h22. Je trouve qu'il y a quelque chose de carrément mystique dans tout cela. N'est-ce pas? Si quelqu'un peut d'ailleurs m'aider, je vis des choses que j'ai terriblement de mal à gérer avec ce don qui me transforme en goéland empoté. Ce qui est certain, c'est que j'ai du coup le sentiment d'avoir désormais dans ma vie la pièce de puzzle qui manquait à mon être pour enfin pouvoir aider les cieux à mieux aider l'humanité... Et pourtant, à la base, je ne suis pas croyante! Merci en tout cas pour ce fabuleux site qui m'éclaire un peu :).
    15
    Mercredi 7 Mai 2014 à 08:08

    Merci pour ton histoire qui est très belle, mais je ne pense pas que tu aies besoin d'aide, il te faut accepter cet état de fait comme une grande chance, tu sauras très bien le gérer dans la bonne direction.
    Avoir retrouvé la pièce qui manquait à  son être, tout le monde voudrait vivre cette expérience fabuleuse. Je te souhaite bonne route.

    16
    Mercredi 7 Mai 2014 à 08:40

    Merci Triskèle! Tu fais partie des anges qui ont croisé ma route :)

    17
    Amanzei
    Jeudi 9 Avril 2015 à 21:30

    Madame, Monsieur,

    En ce qui concerne votre article sur les légendes grecques, il semble que vous ayez confondu deux mythes de Platon.

    Vous écrivez : "Ma moitié d'orange, c'est le mythe de la caverne de Platon. Celui-ci part du principe qu'en tant qu'être humain, nous ne sommes que la moitié d'un tout, comme une orange coupée en deux, et qu'il nous faut absolument retrouver notre deuxième moitié pour être heureux et complet."

    Pour votre moitié d'orange, il serait plus juste et approprié d'indiquer qu'il s'agit du mythe

    des Androgynes et non de l'allégorie de la Caverne de Platon qui traite d'un sujet différent.

    Le mythe des Androgynes est un discours d'Aristophane au cours du banquet de Platon.

    Ce dont vous parlez dans l'article ci-dessus.

    Pour ce qui est de l'allégorie de la Caverne qui est d'autant plus intéressant et très actuel quand on regarde le monde et les gens autour de nous,  vous pourrez en comprendre toute l'étendue en vous informant sur wikipedia. l'encyclopédie du Net.

    En fin d'article, vous mentionner votre source : « Le mythe des androgynes d'Aristophane » dans Le Banquet d'Aristote.

    Il y a encore là erreur, car il s'agit du Banquet de Platon et non d'Aristote

    Je vous prie de ne pas être offensé(e) par mon commentaire qui n'a pour dessein que de corriger un lapsus, une confusion ou une erreur de frappe qui pourrait tromper un grand nombre d'internautes.

    je m'étonne juste que personne ne vous l'ai appris avant moi !

     Il se peut aussi que vous vous en êtes rendue compte dés que votre page ait été publiée sur le net, mais qu'il était trop tard pour le corriger.

    Cordialement.

    Un visiteur en vadrouille qui est tombé sur votre blog après avoir découvert l'allégorie de la Caverne de Platon et qui a quelques connaissances sur le mythe des Androgynes.

    Pour ce qui est de mon opinion personnelle, étant plus spirituel, et ouvert d'esprit, je crois que si ces mythes sont venus jusqu'à nous, s'ils ont traversé les siècles, c'est qu'ils cachent des enseignements profonds à la façon des paraboles de la Sainte bible. C'est pourquoi, le commentaire numero 4 de Souléou me parait une évidence en soi qui ne peut trouver de contestation.

    Mais encore là, c'est selon l'évolution spirituelle de chacun, le niveau d'évolution (d'expérience) de tout un chacun, d'interpréter et de comprendre vraiment le sens des mots et des choses.

    L'allégorie de la Caverne de Platon est de circonstance dans la compréhension du mythe des Androgynes.

    18
    Vendredi 10 Avril 2015 à 07:07

    Amanzei, bonjour,

    Je vous remercie d'avoir corrigé mes erreurs, j'avoue que ayant reçu cette légende oralement je n'ai pas davantage vérifié mes informations étant bien souvent trop pressée. Mea culpa.

    Je vous souhaite une belle fin de semaine.

    19
    Samedi 29 Août 2015 à 23:08

    "Les anciens écrits disent qu'à la création, l'Homme était hermaphrodite, à la fois homme et femme, positif et négatif, masculin et féminin, un être complet, c'était l'être du paradis. "

    Ce passage je le croyais différent... L'Homme était hermaphrodite, mais un jour il s'en prie au Dieux et ceux-là pour les punir, les séparèrent.... C'est pourquoi depuis ce temps nous cherchons inlassablement notre autre moitié!

    20
    Dimanche 30 Août 2015 à 08:32

    Bonjour Eymeraude, la légende telle qu'elle se présente ci-dessus ne dit pas autre chose:

    Ces êtres étaient devenus trop puissants.
    Ils étaient si forts qu’ils tentèrent d’escalader le ciel pour y combattre les dieux. Zeus dut se résoudre à leur infliger une leçon. Il décida de les couper en deux comme on coupe les légumes pour les mettre en conserve.

    Merci de ton passage, bon dimanche.

    21
    Lillo91
    Mardi 8 Décembre 2015 à 14:33

    Je lis cette page très long temps après son édition et pour autant je remercie Triskèle de l'avoir publiée. Je tombe sur cette page en recherchant ce dont une femme parle sur un site de rencontres. Ma vision est un peu différente et complète bien cette légende. Le trio Amour, Intelligence et Conscience représente Dieu en chacun de nous. Les pensées et les fluides créent la vie et les âmes qui reviennent sur terre encore et encore pour évoluer et parfaire leur croissance. Leurs liens ne sont pas éternels mais peuvent réitérer les rencontres sur terre. Le chemin de chaque âme est celui de l'amélioration continue et cela met en évidence les différences entre les Hommes.

    Merci de m'avoir lu. Lillo91

    22
    Mardi 8 Décembre 2015 à 15:20

    Bonjour Lillo, merci d'avoir déposé ici ton opinion. Belle fin de journée.

    23
    yep
    Dimanche 12 Mars à 04:16
    Bonsoir, ce message pour vous remercier d'avoir publié cette merveilleuse histoire...Elle m'a permis de symboliser ce que je ressens pour la moitié d'orange que j'ai rencontré il y a quelques mois, et dont je m'étonne chaque jour que nous soyons complémentaires. Je pensais que l'être parfait n'existais pas et me suis contentée de vivre, bon gré mal gré avec un homme qui ne savait pas qui j'étais...Depuis que d'homme a croisé ma route, je suis libérée... Libérée des faux semblants, des non dits, de mes masques, et de mon armure...Je suis enfin moi...Et il devient lui. Je pense sincèrement que pour réunir 2 âmes soeurs, il faut avant tout qu'elles se fassent confiance, et qu'elles baissent la garde...Qu'elles se mettent à nu, et surtout qu'elles oublient les codes, les conventions et toutes la programmation ancrée depuis l'enfance...Un énorme travail sur soi...Mais c'est à ce prix qu'on sait...Qu'on sait au plus profond de soi que personne ne prendra jamais la place donnée à celui qui nous complète sur tous les plans...
    24
    yep
    Dimanche 12 Mars à 04:23
    Merci de corriger..."l'être parfait n'existaiT pas..." et depuis que "z'homme" a croisé ma route...
      • Dimanche 12 Mars à 08:15

        Bonjour yep, il m'est impossible de corriger mais ce n'est pas grave, nous faisons tous des fautes de frappe.

        Je vous remercie pour ce beau témoignage qui, je le sens, vous sort du cœur. Je suis heureuse pour vous et je suis en adéquation avec vos mots: "celui qui nous complète sur tous les plans", c'est vraiment ça.
        Si chacun d'entre nous pouvait trouver cette complémentarité et la conserver pour toujours, le monde serait plus heureux!

        Je vous souhaite une bonne continuation, toutes mes amitiés.

    25
    Mercredi 4 Octobre à 11:56

    Bonjour

    comme j’aime beaucoup les oranges cet article m’intéresse

    merci

     

    nous sommes tous comme de petites oranges

    qui poussent en un jardin porté par des anges

    une fois murs, on se detache de notre arbre etrange

    pour aller vers un possible duo bonheur qui nous change

      • Mercredi 4 Octobre à 12:49

        Bonjour Philippe le poète, merci pour cette jolie participation.

        Je suis presque sûre que tu as déjà trouvé ta moitié d'orange, alors je te souhaite bien du bonheur à ses côtés. Bonne journée, bises.

    26
    Marco
    Samedi 21 Octobre à 19:17
    https://youtu.be/Yfwlj0gba_k bisous ma fee
      • Samedi 21 Octobre à 19:38

        Merci beaucoup mon cher Marco, j'aime beaucoup tu t'en doutes.

        C'est gentil de penser à moi, j'espère que tu vas bien et je t'embrasse, à bientôt mon ami.

    27
    Marco
    Samedi 21 Octobre à 19:42
    Of course que je pense a Toi.suis très très pris dans tous les trucs...mais je ne T oublie pas du tout.Je T embrasse très très fort...Remets une couette..il commence à faire plus froid.Bisousss Dame fée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :