• La Licorne

     

    La Licorne

    La Licorne, une créature mythique et fabuleuse

    La mythologie Grecque nous raconte que la Licorne était une créature féerique, fabuleuse et fantastique, fidèle tant en amour qu'en amitié. Elle était la monture des dieux et il existait des troupeaux de licornes qui vivaient dans la forêt enchantée .

    Symbole de pureté et de douceur, de puissance et de fertilité, elle est douée du mystérieux pouvoir de déceler l'impur.
    la Licorne se laisse apprivoiser par les gens au cœur pur. Elle ne peut survivre à la cupidité, ni se laisser dompter par un cœur corrompu. Voilà pourquoi elle n'est visible qu'en d'exceptionnelles et rares occasions.
    Sauf exceptionnellement, les Licornes évitent de fréquenter les humains: aussi longtemps qu'elles ne sont pas sûres d'être accueillies favorablement; car étant fragiles et craintives, l'indifférence suffit à les blesser et même à les bannir ou à les tuer.
    Néanmoins encline à se sacrifier pour les Hommes si besoin, cette créature mythique est réputée protéger les justes, apporter une grande chance, et réaliser les désirs du cœur... voire même parfois, en opérant des miracles.

    Légendaire, la Licorne est souvent dépeinte dans les bestiaires médiévaux (recueils de fables) comme étant un cheval blanc et élancé, arborant une corne spiralée sur son front, et qui peut vivre jusqu’à mille ans. Néanmoins, son aspect et sa personnalité diffèrent parfois, selon la région du monde où elle est censée avoir été aperçue.
    On en parle pour la première fois en Occident, dans les textes écrits, sous la plume de l'historien grec Ctesias, vers 398 avant J.-C., sur la base de récits de voyageurs. Selon l'auteur, les Licornes auraient habité l'Inde; elles sont décrites comme étant des ânes sauvages aussi gros que des chevaux et parfois plus encore; leur pelage était blanc, leur tête rouge foncé, et leurs yeux d'un bleu profond. Puis sur leur tête se dressait une longue corne d'environ un demi mètre de long: généralement blanche à la base, noire au milieu, puis rouge et pointue dans son extrémité.
    Ainsi elle est souvent décrite comme étant sauvage et indomptable, ou alors on racontait que c’était un animal paisible et doux, qui apportait la bonne fortune.

    La licorne est présente dans un grand nombre de tapisseries du Moyen Âge (ex: La Dame à la Licorne, tissée vers la fin du XVe siè­cle, musée de Cluny); et est souvent reproduite sur les blasons médiévaux, dans les ornements (supports, timbres, cimiers de casques, etc.) de même qu'au centre de l'écu. Même que le souverain Tudor Henri VIII (1509-1547) commanda des sculptures de licorne pour décorer son palais de Hampton Court. On la représente aussi fréquemment dans les armoiries héraldiques.

    La réputation qui a été faite de sa corne magique a fait que les hommes l’on chassée afin de la tuer. On racontait que cette corne pouvait détecter les poisons, qu’elle purifiait les points d’eau, qu’une fois réduite en poudre elle guérissait de nombreuses maladies… On disait aussi que son crin entrait dans la fabrication des baguettes magiques.
    Certaines légendes affirment même qu'un bijou précieux, un énorme rubis dit-on, était caché sous la corne. Pas étonnant que plusieurs aient voulu se l'approprier... quitte à tuer la créature pour ce faire.

    Sauvage et féroce si elle est attaquée, on dit qu’elle avait des sabots acérés et plus de forces qu’un éléphant. Évidemment, la Licorne combattait violemment pour sa vie et contre la méchanceté des hommes qui la chassaient et qui souhaitaient la capturer.

    Mais la licorne se laisse parfois prendre au piège de l’amour…

    La Licorne pouvait être apprivoisée et rendue docile par le contact d'une vierge. Ainsi, diverses légendes racontent qu'une jeune femme pure se rend dans les bois et s'asseoit nue sous un arbre, pour émerveiller la licorne par sa pureté et sa beauté. Puisqu'elle est attirée par la pureté, la Licorne ne peut résister à l'appel de l'amour pur et bientôt, vient étendre docilement sa tête sur les genoux de la vierge. Cette traîtresse chante alors pour l'endormir; puis lui glisse une bride d'or sur la tête. Les chasseurs surgissent donc pour la capturer et malheureusement aussi, pour l'abattre par cupidité...

    Quoi qu'il en soit, il semble que désabusée par la cruauté et l'indifférence de l'Homme, la Licorne a finalement fait le choix de quitter la planète Terre... il y a de cela très longtemps. Elle vit maintenant dans les Cieux. Mais il paraît néanmoins qu'elle demeure à l'écoute des êtres au cœur pur; et qu'elle consent parfois à aider certains d'entre eux à réaliser leurs vœux.

     

    Source: http://www.unicorne.com/licorne.php

     

    « Aphrodite3 Légendes Tziganes »

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Décembre 2016 à 11:27

    bonjour ma petite Triskèle,

    Bel article que tu as consacré aux licornes, ces animaux fabuleux et magnifiques.J'adore ! Je suis la première à laisser un commentaire, c'est étonnant.

    Je te souhaite de passer un bon lundi.Une nouvelle semaine commence, hé oui, le temps passe vite !

    Gros bisous ma douce amie.

    Florence

      • Lundi 19 Décembre 2016 à 11:46

        Bonjour Florence, oui mes premiers articles en2013 n'avaient pas beaucoup de commentaires, je suis contente que tu étrennes celui-ci, merci. Tu vas certainement remplir pas mal de vides si tu continues comme ça! smile Et ça me plait bien.

        Oui le temps court, il nous file entre les doigts, bien trop vite! Je te souhaite également une très belle semaine, à bientôt, grosses bises.

    2
    Lundi 2 Octobre à 10:29

    Bonjour

    dans le monde moderne tel qu'on le vit sur qu'elle est pas prête de revenir la belle licorne

    merci des infos et toujours les petites legendes qui vont avec,

     

    jamais compris pourquoi en Francophonie on l'appelle pas "Unicorne"

    comme dans les pays anglo-saxons, par exemple ce serait plus logique

      • Lundi 2 Octobre à 11:14

        Bonjour Philippe, en effet nous ne sommes pas à la veille de revoir une licorne dans notre monde.

        Ce n'est peut-être pas logique, mais je trouve le nom Licorne plus joli et poétique que Unicorne.

        Merci de ta visite, belle journée, amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :