• Hanami

    Hanami


    Au Japon, on célèbre chaque année Hanami, la « Fête du Cerisier en Fleurs ».

    Le hanami (littéralement, « regarder les fleurs ») est la coutume traditionnelle japonaise d'apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura), lorsqu'à partir de fin mars ou début avril, elles entrent en pleine floraison.

    Le terme de "Sakura" renvoie à tous les cerisiers d'ornement au Japon. On dénombre plus de 300 espèces de cerisier sur l'archipel. Il est possible de les regrouper en 2 grandes catégories. Les cerisiers des villages (satozakura) avec plus de 200 variétés et les cerisiers des montagnes (yamazakura) avec une centaine d'essences différentes.

    La floraison des cerisiers au début du printemps est un moment très attendu et très prisé, donnant lieu à d'importantes réjouissances.

    Hanami


    Légende:

    Hakimaha était l'une des plus jolies princesses du royaume des mers.
    Sa beauté était connue de tous et partout, au-delà de tous les horizons.

    Vive, espiègle, rieuse, ne pensant qu'à s'amuser avec les dauphins, les marsouins, il lui arrivait d'emprunter le char de son oncle, le dieu de la mer.

    Un jour, le dieu des vents, jaloux de Hakimaha qui avait repoussé ses avances, se déchaîna pour lui être désagréable. La princesse perdit le contrôle de l'attelage et le char s'abîma sur les rochers du Japon.

    Le dieu des mers ne fut pas content. Il devait punir Hakimaha qui avait désobéi. Mais il aimait cette princesse jolie et souriante. Il pensa la transformer en île, en rocher mais se dit qu'une île, qu'un rocher ne souriaient pas.

    Alors il pensa la transformer en montagne dans cet archipel du Japon où elle avait commis sa faute. Mais, si une montagne sourit avec sa couronne de neige, et ses garnitures végétales, elle ne connaît pas cette douceur des marées qu’aime le peuple des mers.

    Le dieu des mers réfléchit et, enfin, un sourire illumina son visage. Il transforma Hakimaha en cerisier pour qu'elle puisse continuer de sourire, chaque année au retour du printemps et pour qu'elle ressente toujours la douceur perpétuelle des caresses de la brise marine.

    De ce jour, Hakimaha s'est appelée Fleur de Cerisier et le cerisier a fleuri sur la terre du Japon !


    Tiré de " l'influence de la lune sur les cultures, par Robert frédéricks,

     

    La symbolique du cerisier.

    La fleur de cerisier est partout au Japon. Elle est particulièrement usitée dans les arts et l'artisanat japonais (kimono, chanson, estampe,...). On la retrouve aussi sur les insignes militaires, policiers et certaines distinctions officielles. Sa représentation apparaît sur les pièces de 100 yens et le nom même de Sakura est devenu un prénom féminin.

    Cette fleur puise sa charge symbolique dans l'univers guerrier que sont les Samouraï et les Bushi de l'ère Heian (794 à 1185 ap. J.-C.). L'espérance de vie peut s'avérer fort courte à cette époque pour ces guerriers. Beaucoup d'entre eux adoptent alors la fleur de cerisier comme emblème.
    La légende veut par ailleurs que la couleur rose pâle des fleurs de sakura soit due à l’habitude ancestrale d’enterrer les samourai au pied de ces arbres qui seraient, pour cette raison, teints du sang de ces guerriers.
    Le bouddhisme l'adopte aussi comme un symbole de l'impermanence de toute chose.

    Symbole de l'éphémère
    Le caractère transitoire de la floraison du sakura est utilisé depuis des siècles dans la culture nippone comme métaphore afin de souligner le caractère éphémère de la beauté mais aussi de la vie.

    Si l’on pense savoir que la coutume aurait commencé dans la période Nara (710 – 784), il est indubitable que cette tradition a été durablement instaurée par l’Empereur Saga un demi-siècle plus tard. Il en fit une fête où l’on célébrait avec des mets et des boissons l’arrivée du printemps dans les jardins de son palais impérial de Kyôto.

    La coutume a toujours survécu et aujourd’hui, les Japonais partent en famille ou en groupes pique-niquer sous les arbres, discuter, boire et chanter, échappant pour quelques heures à l’ambiance oppressive du Japon moderne où règne la loi du marché et l’addiction au travail .

    Pour les Japonais, cet antique rituel de contemplation permet à l’homme moderne de méditer sur le cycle de la vie, de concevoir comment la nature procède par cycles et comment chaque mort n’est jamais une fin en soi mais seulement une transformation.


    De Fragonard à Berdoues, en passant par L’Occitane et Durance, de nombreuses maisons de parfums du Midi de la France rendent hommage par des fragrances poétiques à ces « Fleurs de cerisiers ».

     

     

     

    Sources: http://www.clickjapan.org/Climat_faunes_flore/sakura.htm
    http://auroraweblog-acte-2.hautetfort.com/archive/2013/03/28/hanami-ou-la-fete-du-cerisier-en-fleur-sur-des-photographies.html
    http://www.maite-infos2-over-blog.com/article-legende-niponne-printemps-et-cerisier-123506744.html

     

     

     

     

    « Mythologie des DogonsLa Reine Medb »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Mai 2016 à 13:57

    C'est magnifique et Chaque année beaucoup de personnes font le voyage pour admirer ce joli spectacle. Les japonais sont maîtres dans l'arrangement de beaux jardins....

    Bonne soirée.

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 14:45

        Oui ces arbres fleuris donnent vraiment un spectacle merveilleux!

        Merci babacmoi, belle fin de journée, amitiés.

    2
    Samedi 14 Mai 2016 à 23:45

    le temps des cerises est bien court.................

      • Dimanche 15 Mai 2016 à 07:55

        Mais nous pouvons continuer de le chanter. ♪♪♫

        Bon dimanche mon cher Peache, bises.

    3
    Lundi 16 Mai 2016 à 14:16

    Bonjour Triskèle ! 

    Une de mes amies m'avait ramené des photos du Japon au moment de la fête du cerisier, c'était absolument magnifique et elle m'a toujours dit que ça fait partie de ses plus beaux souvenirs. Merci pour cet article au parfum de printemps cool Bisous Triskèle, à bientôt happy

      • Lundi 16 Mai 2016 à 14:52

        Bonjour Béa, c'est une ambiance magique dans laquelle ton appareil et toi vous auriez fait des merveilles. J'imagine bien que le souvenir de ces moments doit faire partie des plus beaux.
        J'avais envie de fleurir un peu mon blog, contente que ça te plaise.

        Merci Béa, je te souhaite une belle semaine, bises.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Tomic Snezana
    Jeudi 19 Mai 2016 à 01:00
    Bonsoir Annie,...c'est Magnifique,Magique ❕ Merci .Je te souhaite tout le meilleur du fond du cœur
      • Jeudi 19 Mai 2016 à 07:44

        Bonjour ma chère Snézana et merci de ta visite nocturne. smile

        Je te souhaite une belle fin de semaine et une bonne continuation, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :