• Diarmud et Grainne

     Diarmuid et Grainne. (Jim Fitzpatrick)

     

    Cette histoire doit commencer par sa fin, l’endroit où elle prend fin, Ben Bulbin.

    Ben Bulbin est la source de nombreuses légendes celtiques, une telle montagne ne pouvant qu’être propice à l’imagination.

    Certains racontent que la montagne était autrefois la demeure des Fianna, un peuple de guerriers et de chasseurs au service du roi pendant le IIIème siècle.

    La plus célèbre de ces légendes est celle de Diarmuid, et le sanglier fantastique.

    Diarmuid, un grand guerrier Fianna, fut poussé par le géant Finn McCool (Géant à la source du Giant’s Causeway, la chaussée des géants) à combattre un sanglier enchanté dans la montagne. Ce dernier le tua d’un coup de défense dans le cœur. Ainsi la montagne est aujourd’hui connue comme le lieu de repos du célèbre grand guerrier et de Grainne, sa femme, et nombreux sont les pèlerins qui viennent s‘y recueillir. 

     

    Diarmuid et Grainne

     Diarmuid était un jeune homme particulièrement beau, et Grainne était la plus belle et élégante jeune femme du pays.

    Diarmuid était le fils de Roc dont l’épouse le trompa avec un des servants d’Aengus Og.

    Elle donna naissance à un garçon que Roc tua, mais un de ses druides transforma le nourrisson en sanglier sauvage. Pour achever sa vengeance, Roc ordonna au sanglier de tuer Diarmuid si jamais il le rencontrait.

    Le Dieu de l’Amour, Aengus Og, adopta Diarmuid; l’enfant grandit et devint un membre important de la Fianna, la garde du Roi. Mais à cause de ce demi-frère, il était sous l’emprise d’un geis (incantation magique prononcée par un druide) lui interdisant de tuer un sanglier, sous peine de mourir à son tour.

    Une nuit que Darmuid et ses compagnons étaient hébergés chez un vieil homme, la fille de celui-ci choisit de passer la nuit avec Diarmuid et au matin elle plaça un ball seirce, c’est-à-dire un point de beauté, sur son front. Elle lui dit qu’elle était la Déesse de la Jeunesse, et que ce point de beauté assurerait à Diarmuid qu’aucune femme ne résisterait jamais à ses charmes.

    *********************

    Grainne était la fille du très célèbre Haut-Roi d’Irlande, Cormac Mc Art, qui aurait dirigé le pays vers le troisième siècle de notre ère. Elle reçut de nombreuses propositions de mariage, mais les refusa toutes. Ses proches souhaitaient qu’elle épouse Finn McCool, bien qu’il soit veuf d’un premier mariage et déjà âgé.

    Grainne ne voulait pas l‘épouser, mais ne souhaitant pas blesser Finn Mc Cool, elle donna une réponse ambigüe qui, mal interprétée, conduisit aux préparatifs du mariage. Ce fut seulement lors d’un banquet précédant les noces qu’elle prit conscience des plans de Finn. Elle chercha alors des yeux autour de la table un amant plus à son goût. Aussitôt qu’elle vit le point de beauté sur Diarmuid, elle fut déterminée à s’enfuir avec lui.

    Quand Finn McCool et ses soldats eurent bu plus que de raison, Grainne appela sa servante et lui demanda de remplir la plus grande meidir (coupe à boire) de vin et de la lui apporter. La fille obéit et Grainne lança un sort sur la coupe. Selon la tradition, Grainne offrit la coupe à Finn. Il but et, comme de coutume, présenta la boisson à la reine, qui à son tour la fit passer au prochain en rang. Un par un, les buveurs s’endormirent, jusqu’à ce que la coupe arrive à Diarmuid. Avant qu’il ne puisse la porter à ses lèvres, Grainne l’embrassa et le supplia de s’enfuir avec elle et de l’aimer.

    Diarmuid était en plein dilemme. Il voulait rester loyal à Finn McCool, mais les règles de la Fianna stipulaient que l’amour d’une femme ne se refusait jamais. Diarmuid tergiversa mais finit par céder et suivit Grainne dans la nuit.

    Lorsque le sortilège se leva et que Finn McCool et les membres de la fête se réveillèrent, ils constatèrent la disparition du couple.

    Le grand chef était furieux et il ordonna à la Fianna de les traquer et de tuer son homme de main, qui l’avait trahi. Mais la Fianna ne voulut pas prendre part à ce qu’elle considérait comme l’acte de jalousie d’un vieil homme, et Finn dut engager des mercenaires.

    Les amants parcoururent toute l’Irlande, craignant sans cesse d’être capturés. Certains disent qu’ils firent passionnément l’amour dans des endroits, monticules de terre, cercles de pierres ou menhirs isolés, qui portent aujourd’hui le nom de Leaba Dhiarmada agus Grainne (le lit de Diarmuid et Grainne).

    A chaque fois que la bande de mercenaires réussissait à rattraper les amants, Diarmuid les repoussait facilement.

    Les fugitifs franchirent prairies et landes ; ils ne mangeaient jamais à l’endroit où ils cuisinaient, ils ne dormaient jamais où ils mangeaient. Finalement, Diarmuid fut fatigué de cette traque. Il construisit une hutte avec des branches et des racines, et planta une palissade de défense avec du bois de peuplier.

    Mais un jour ils furent découverts et dénoncés à Finn Mac Cool, qui vint attaquer Diarmuid.

    Ils se battirent, frappant, esquivant et blessant l’autre jusqu’à ce que le chef trébuche. Diarmuid lui arracha sa lance des mains et le frappa à la tête à trois reprises. Le géant s’effondra. Quand il heurta le sol, le choc fut si fort que les pommes de chaque arbre d’Irlande et les baies de chaque buisson tombèrent.

    Pendant la bataille Aengus était venu à la rescousse de Grainne et l’avait emmenée en sûreté.

    Diarmuid courut pour rejoindre son père adoptif et Grainne à Bru na Boinne (le Palais de la Boyne, ou Newgrange, dans le comté de Meath). Ils restèrent là jusqu’à ce qu’Aengus aille retrouver Finn pour lui demander de faire la paix. Vieux et fatigué par cette chasse, Finn accepta.

    Le couple se maria et reçut de nombreux cadeaux de valeurs et des domaines avant de s’installer à Rathgraney, près de Tara (le siège du Haut-Roi, à l’époque), dans le comté de Meath.

    Quatre fils et une fille naquirent avant que le couple invite un jour à diner Finn et Cormac Mc Art. Grainne voulait s’assurer que les évènements passés étaient bien oubliés, et elle encouragea les trois hommes à chasser ensemble pour renouer des liens.

    Finn McCool, chef des Fiannas, organisa donc une chasse près de Ben Bulben.

    Rapides comme ils l’étaient, ils atteignirent rapidement Ben Bulben, dans le comté de Sligo, où Finn constata qu’un sanglier féroce les poursuivait.

    Ce sanglier fantastique errait dans les forêts autour de Ben Bulben dans l’attente du moment propice pour tuer Diarmuid … .

    Lors de cette chasse, Diarmuid se retrouva face au sanglier fantastique, son demi-frère, qui lors d’un terrible corps à corps transperça son cœur d’un coup de défense. Le sanglier fantastique était mort, Diarmuid agonisait, le geis se réalisait …

    Le valeureux guerrier avait rencontré le destin sous la forme de son demi-frère

    Finn McCool avait pourtant le pouvoir de ramener Diarmuid à la vie en le faisant boire de l’eau de source dans ses mains. Mais malgré une réconciliation récente il n’avait jamais vraiment pardonné à Diarmuid de lui avoir enlevé sa future femme Grainne 16 ans plus tôt. Par deux fois il laissa l’eau s’écouler entre ses doigts. Quand il se ravisa et consentit à sauver son ancien ennemi il était trop tard : Diarmuid avait rendu l’âme …

    On raconte que Diarmuid et sa bien aimée Grainne reposent désormais pour l’éternité quelque part sur la montagne !

     

    La grotte de Diarmuid et Grainne, sur le dos de l'Gleniff Horseshoe, est l'une des plus hautes grottes en Irlande. 

     

     

     

    Sources : Ancient Irish Legends, Padraic O’Farrell, Ed. Gill & Macmillan
    http://www.terresceltes.net/irlande/ben-bulben 
    http://www.les-mondes-de-gwenn.fr/2010/10/27/diarmuid-et-grainne-les-amoureux-irlandais/

     

     

    « Meilleurs voeuxLa plume »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Janvier 2016 à 10:01

    ce Ben Bulben ressemble, en vert, à Uluru, la montagne sacrée  rouge des aborigènes d'Australie...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 8 Janvier 2016 à 10:14

    Coucou Annie,

    Merci pour cette histoire... Belle journée à toi :)

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 11:02

        C'est avec plaisir Stéphanie, merci de ton passage dans mon monde,

        belle fin de semaine, bises.

    3
    Vendredi 8 Janvier 2016 à 17:38

    Bon soir Triskèle ! 

    Merci pour cette légende irlandaise, je ne connaissais pas du tout ... et j'adore ! Les noms de tous les antagonistes ont déjà un petit air irlandais, dépaysement garanti ! ...  Bises et à bientôt pour de nouvelles aventures, ton blog est un véritable "puits de sciences" sans fond, tu trouves toujours de quoi nous intéresser yes Bisous

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 18:10

        Bonsoir Béa et un grand merci pour ton gentil commentaire. Ca me fait plaisir que tu apprécies.

        Toi tu sais nous éblouir et nous faire voyager avec tes belles photos.

        Je te souhaite une très belle fin de semaine, bises.

    4
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 00:58

    Ma chère Triskèle,

    Encore une fascinante légende, un voyage fantastique sur cette belle montagne d'Irlande! Mais j'aurais aimé que le géant Finn McCool intervienne plus rapidement et sauve la vie de Diarmud...L'éternelle romantique que je suis!!! hihi

    Merci ma douce amie, j'ai beaucoup apprécié ce voyage dans le temps avec ces personnages haut en couleurs!

    Chez nous le temps est un peu plus calme, Eole fait une pause, et je peux te dire que c'est vraiment bon, je savoure ce moment, et les températures se sont radoucis également! Excellent week-end ma chère Triskèle, de gros bisous tendresse

      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 07:43

        Bonjour Neige, je suis ravie que cette histoire te plaise, mais tu sais, comme dit la chanson: "les histoires d'amour finissent mal en général", c'est bien pour ça qu'elles deviennent légendes. smile

        Ici après la pluie d'hier le temps se remet au beau et l'hiver n'est toujours pas arrivé. J'espère que tu vas bien.

        Passe un très beau dimanche mon amie lointaine, je t'embrasse avec toute mon amitié.

    5
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 14:57

    Bonjour Triskèle ,

    Quelle belle , mais triste légende .

    Le temps n'efface pas la peine , la trahison , la jalousie !

    Il faut être sage pour aimer et pardonner !

    Je te souhaite un bon dimanche , ici dans l'Oise il pleut et la température est de 7° .

    Nous sommes sorties le temps de poster une lettre et vite nous sommes rentrées au chaud à la maison

    Amitié Talie

     

      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 15:26

        Bonjour Talie, oui l'amour, toujours l'amour, rien ne change au fil du temps.

        Ici il ne fait toujours pas froid, nous aurons peut-être l'hiver en février qui est toujours le pire chez nous. Reste bien près du feu.

        Merci de ta visite et de cette image que j'aime beaucoup, belle fin de journée, amitiés.

    6
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:32

    hello Tryskele.. bonne et heureuse annee a toi et les tiens....

     je suis en hors ligne..

     besoin de souflfer un peu..de faire le point...

     je ne toublie pas.... et encore merçi de ton amitié..

     prends bien soin de toi...bisous  "V".

    7
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 11:46

    Bonjour Valéria, je suis contente de te lire, j'avais peur que tu nous quittes définitivement. Je comprends que tu aies besoin de faire une pause, j'éprouve la même chose, mais j'espère que tu reviendras en pleine forme, sinon tu me manquerais beaucoup.

    Mes meilleurs vœux à toi  aussi du fond du cœur, mon amitié t'est acquise tu le sais, merci d'être venue et passe une belle fin de semaine, je t'embrasse.

    8
    Vendredi 15 Janvier 2016 à 09:56

    Intéressante légende, et le détail des pommes et baies qui tombent m'a fait sourire....

    Bon vendredi tout blanc....

    Signé : la fontaine happy ( sans majuscule )

     

      • Vendredi 15 Janvier 2016 à 10:22

        Bonjour Coyote, eh oui, c'était un géant, donc sa chute était comme un tremblement de terre! smile

        C'est donc blanc aussi chez toi ce matin, pas ici mais la température est en baisse.

        Merci de ton commentaire ma petite fontaine de Jouvence, belle journée, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :