• Belisama

    Belisama

    Belisama


    Dans la mythologie celtique, Belisama est une divinité importante du panthéon gaulois, dont le nom signifie « la très brillante », « la très rayonnante ». Elle est à la fois la parèdre et l’équivalent féminin de Belenos, le grand dieu des Gaules et la personnification du Soleil.
    Autre noms :Belisama, Bélisama, Belesama, Belisma.

    Comme Bélénos, Bélisama est un aspect du Dieu Solaire Lugh. Gardienne du foyer et des temples, elle est associée à tous les métiers placés sous le signe du Feu. .

    On trouve des traces de cette divinité guérisseuse et guerrière dans une zone géographique très étendue, jusqu'à Saint-Lizier dans les Pyrénées. "Le nom celtique de Belisama est attesté par une vingtaine de toponymes français tels que Blesmes, Bellême, Balesmes, Blismes, Velesmes.
    Une inscription en latin "Minervae Belisamae sacrum" découverte en 1840 à Vaison la Romaine (Vaucluse) où un nemeton lui était dédié, fait de Belisama le surnom de Minerve. Minerve, fille du dieu du Ciel, personnifie l'éclair. Elle est en rapport direct avec le soleil et le feu. Le sens est donc «la très brillante» et il oblige à considérer la divinité comme une parèdre de Belenos et un aspect de «Minerve» pour les Romains."
    Jean Markale considère que Belisama est incontestablement la déesse Brigit, au triple visage, qui est poétesse, guerrière, et maîtresse des techniques : elle recouvre les trois fonctions.

    Brigit, Brigantia, Belisama, ce sont avant tout des aspects de la Déesse Mère, telle que les Celtes la percevaient.

    Belisama - "la très brillante" ou "pareille à la flamme"- était de loin la Déesse la plus vénérée chez les Gaulois.
    Elle préside à l'artisanat, aux beaux-arts, et aux activités féminines telles que le tissage, la teinture, la brassage, surtout des aspects féminins donc, et ceux que l'on retrouve aussi chez Brigit: si cette dernière est plutôt protectrice des forgerons et de ce qui touche à la métallurgie, il ne faut pas oublier que chez les Celtes, c'était surtout sous la forme métallurgique que l'Art s'est développé.

    Belisama est aussi protectrice des sources sacrées (thermales) et possède donc des pouvoirs de guérisseuse. On la représente armée, ou avec une corne d'abondance. On voit donc qu'elle est très proche de Brigid en Irlande si ce n’est la même déesse.

    Yann Brekilien, dans La mythologie celtique, indique :
    "Nous avons vu aussi que la Grande Reine, incarnation de la maternité, c'est en même temps la triple Brigitte (Brigantia), l'adorable déesse de la fécondité. Et nous savons que les figures mythiques de Boann, d'Eithné, d'Etaine, ne sont que des aspects de cette divine Brigitte. Mais il est un autre nom sous lequel elle faisait en Gaule l'objet d'un culte fervent, c'est celui de "Belisama", qui signifie "La Très Brillante". C'est Belisama qui préside à l'artisanat, aux beaux-arts et aux activités féminines. Elle est également la sainte patronne des sources thermales, elle possède donc des qualités de guérisseuse...
    Elle est toujours représentée en armes et parfois en compagnie de Mars, ce qui témoigne qu'elle présente aussi un caractère guerrier.
    Je pense que c'est elle qui incarnait le mieux la fête de Samain, elle qui assurait la liaison entre les vivants et les morts..."


    Source : mythologie celte la deesse blanche de robert graves
    http://www.myst-spiritisme.com/t8855-belisama-pantheon-celte
    http://loargann.canalblog.com/archives/2006/11/14/3168142.html

     

     

    « HathorExcalibur »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 15:00

    Coucou ☼ Tryskéle ☼

    Je me promène sur ton espace et je lis plein de choses 

    Merci pour tous ces récits très enrichissants 

    Gros bisous et bonne fin de semaine a toi 

    2
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 15:22

    Bonjour Clairette, je t'en prie, promène toi tout à loisirs ma belle, tu es ici chez toi.
    Merci pour ce joli chaton, bonne soirée, bises.

    3
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 17:55

    La critique est aisée et l'Art est difficile... j'imagine combien cela doit être dur de parler de soi-même....

    Bellisima ( ? )

    la Trinité est présente à longueur de texte.. est-ce par hasard? non c'est l'accord parfait.

    Bonne soirée

     

    4
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 18:29

    Trinité, triangle...  les déesses lunaires ont sont souvent représentées avec trois visages représentant les trois phases de la lune et leurs trois fonctions, mais ici nous avons une déesse solaire qui est également triple dans ses fonctions, alors .... je ne sais pas quoi te répondre, sinon que le hasard n'existe pas et tu le sais.
    Bonne soirée à toi aussi, fais de beaux rêves, bises.

      • Jeudi 11 Février 2016 à 19:55

        Cette trilogie...un, deux, trois, la vie sur un air de valse...le mouvement presque parfait.

        pourtant deux c'est l'union terrestre et si la troisième était présente dans l'esprit de cette union, en protection, une Bellisima "Lumière brillante " qui préside aux arts et à la beauté et à la féminité....et surtout guérisseuse.Cet aspect me plait.

         

    5
    Lundi 16 Octobre à 11:47

    Bonjour

    voila un article qui plait a Asterix LOL

     

    comme quoi déjà dans l'antiquité

    les gaulois et les romains avaient des dieux en commun

    avec Belisama qui est aussi Minerve

     

    je vais aller ouvrir un banquet a cette superbe déesse donc

      • Lundi 16 Octobre à 12:24

        Bonjour Philippe,

        Belisama, Minerve ou Brigid, bien des Déesses sont les mêmes sous des noms différents selon les peuples qui les ont adoptées. C'est une constante dans le monde des Dieux.

        Alors bon appétit petit Gaulois, en souhaitant que tu n'aies pas un Obélix pour dévorer ton repas. smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :