• Arachné

    Arachné


    Arachné

     

    L’histoire d’Arachné, une mortelle qui tenta de défier la déesse Athéna, est un avertissement pour qui voudrait se comparer aux dieux.

    Arachné était une jeune femme issue d’une famille modeste, qui avait un don incomparable pour l’art du tissage. Elle avait tant d’habileté, tant de finesse que toutes ses créations étaient de pures merveilles. Sa réputation ne tarda pas à faire le tour du pays. Tout le monde pensait qu’elle était l’élève d’Athéna, mais la jeune femme niait ces propos, elle prétendait même, trop orgueilleusement, être meilleure qu’elle !

    La réputation de la jeune femme vint aux oreilles d’Athéna qui était également déesse du tissage.

    Intriguée, Athéna se déguisa en vieille femme pour rendre visite à la jeune tisseuse et observer son travail. Arachné, n'ayant point reconnu la déesse, se vanta devant celle-ci d’être la meilleure tisseuse du monde, meilleure qu'Athéna elle-même. La déesse entra alors dans une grande colère et révéla à Arachné sa véritable identité. Prenant les déclarations de la jeune femme pour une provocation, elle organisa alors un concours pour déterminer qui était la meilleure.

    Toute la ville accourut pour voir le spectacle. Alors chacune de son côté, elles commencèrent à tisser avec la plus grande concentration. Avec l’aide des Dieux, Athéna tissa une magnifique toile avec des fils d’or et pourpre, représentant la scène de son combat et sa victoire contre le Dieu Poséidon, ainsi que les douze dieux de l'olympe, dans toute leur majesté. Et, pour avertir sa rivale, elle ajouta, aux quatre coins, la représentation de quatre épisodes montrant la défaite de mortels qui avaient osé défier les dieux.
    La toile était merveilleuse, époustouflante, pour Athéna la victoire était évidente.

    Arachné

    Mais de son côté Arachné fit un travail plus que remarquable, pour l‘occasion elle s‘était surpassée. Sa toile était à l’image de son orgueil et de son insolence envers les Dieux. Elle représentait Zeus et ses nombreuses conquêtes où celui-ci avait dû prendre la forme de plusieurs animaux afin de séduire ses amantes. Ainsi on vit le Dieu sous forme de taureau, de cygne, de pluie, de vent… La toile était si magnifique que tous les regards se portaient sur elle, faisant passer l’œuvre d’Athéna au second plan.

    Athéna fut folle de rage devant un si beau travail, mais surtout elle fut outragée de cette représentation de son père le Roi des Dieux qu‘elle considéra comme une insulte, un grand manque de respect. Elle se précipita sur la toile et la lacéra, la mit en lambeaux, puis elle frappa de son épée Arachné devant toute la population.
    Humiliée la jeune tisseuse courut se réfugier dans sa chambre où elle s’enferma à double tour. Elle prit une longue corde, la noua autour de son cou et se pendit.

    Athéna eut cependant pitié d’elle et au dernier moment, elle transforma la corde en fil de soie.
    Elle lui redonna ainsi la vie mais lui dit « Vis, mais reste suspendue, si tu prétends être si douée pour le tissage alors tu tisseras toute ta vie ! »

    Puis elle métamorphosa Arachné en… araignée ! C’est ainsi que la jeune femme devint la mère de toutes les araignées qui tissent leur toiles encore de nos jours.

    Arachné

     

     

    Sources: http://www.dol-celeb.com/heros/arachne/
    http://mythe.canalblog.com/archives/2010/08/06/18756544.html

     

     

     

     

    « La MandragoreMami Wata »

  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Septembre 2016 à 08:43

    Et qui sont superbes à l'aurore quand elles retiennent les perles de rosée.....

    Bon samedi.

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 09:07

        En effet, les perles de rosée prises dans les toiles peuvent être si jolies!

        Merci Baba, bon week-end à toi, amitiés.

    2
    Samedi 10 Septembre 2016 à 13:08

    C'est la première fois que j'entends parler de Arachnée,  mais rien qu'à son nom, je me doutais bien qu'il y avait une histoire d'araignée la dessous. Belle histoire en tout cas ! smile

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 13:50

        Bien vu Serge, le mot grec arachné signifie araignée. Triste mais jolie origine non?

        Merci de ton passage, passe un bon week-end, amitiés.

    3
    monica breiz
    Samedi 10 Septembre 2016 à 19:59
    Je ne connaissait pas cette légende
    merci pour ce récit
    Bonne soirée
      • Dimanche 11 Septembre 2016 à 08:07

        Comme quoi il ne faut pas se moquer des dieux!

        Merci, passe un bon dimanche Monica, bises.

    4
    Mardi 13 Septembre 2016 à 01:05

    en l'occurrence, oserais-je dire qu'il ne faut surtout pas se moquer des déesses, quand on est une simple mortelle..............

      • Mardi 13 Septembre 2016 à 08:03

        Simple mortelle ou mortelle un peu simplette pour faire preuve de tant d'outrecuidance et de manque de respect? smile Les mortels trop orgueilleux sont toujours punis.

        Merci de ton passage Peache, belle semaine, bises.

    5
    volodia
    Mardi 13 Septembre 2016 à 23:00

    Quelle peau de vache cette Athéna! Il faut se moquer des Dieux sinon leur égos boursouflé serait encore plus inssuportable; Bien sûr cela coûte très cher. Mais nous humbles mortels on s'en fiche on compte les points et on admire ces merveilleux tissages. Belle nuit orageuse!!! Tryskèle

      • Mercredi 14 Septembre 2016 à 07:42

        A tes risques et périls Volodia! smile Personnellement s'il m'arrive de leur manquer de respect sous le coup de la colère, je ne me risquerais pas à me prétendre meilleure dans quelque domaine que ce soit.

        Merci de ton avis, ici les orages sont pour ce jour et cette nuit, bises.

    6
    Samedi 17 Septembre 2016 à 16:17

    Joli legende .......qui ne rechauffe pas le coeur.A regarder les dieux dans les yeux on devient aveugle.Heureusement je n'aime pas tout ce qui brille de trop........happy.

      • Samedi 17 Septembre 2016 à 17:20

        Effectivement François, c'est plus sage!

        Merci de votre visite, bonne soirée.

    7
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 12:31

    Jolie légende, mais ...Vaut-il mieux tisser toute sa vie que mourir étranglée ? ... Même si les toiles d'araignées sont très belles, surtout le matin de bonne heure dans la rosée, je me pose la question ... ^^ Bisou

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 12:46

    On dit qu'entre deux maux il faut choisir le moindre, mais le moindre est une question de point de vue personnel, à chacun d'en décider.

    Merci Béa, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :